Conseil général :

Cars jaunes : l'heure de la mise au point


Publié / Actualisé
Profitant de la présentation des deux premiers véhicules de la nouvelle flotte du réseau Cars jaunes, ce mardi matin 27 janvier 2015, la présidente du conseil général Nassimah Dindar et le vice-président délégué aux transports Pierre Vergès ont répondu aux critiques visant le nouveau dispositif lancé le 12 décembre dernier.
Profitant de la présentation des deux premiers véhicules de la nouvelle flotte du réseau Cars jaunes, ce mardi matin 27 janvier 2015, la présidente du conseil général Nassimah Dindar et le vice-président délégué aux transports Pierre Vergès ont répondu aux critiques visant le nouveau dispositif lancé le 12 décembre dernier.

"Je vous donne rendez-vous dans 8 mois et vous verrez quel sera le taux de satisfaction", a lancé Nassimah Dindar face à certains mécontentements s’étant fait jour depuis la mise en place des nouvelles lignes, des nouveaux horaires et des nouveaux tarifs du réseau Cars jaunes. Soit une petite révolution pour les usagers, qui n’ont pas tous digéré le changement. Toutefois, "sur un mois, nous avons déjà 30 % d’augmentation avec 16 000 passagers par jour", a souligné la présidente du conseil général.

Malgré un nécessaire "temps d’adaptation", selon les mots de Pierre Vergès, le bilan est donc positif au bout d’un mois pour le Département. "Des personnes persistent à prendre les cars jaunes au lieu des réseaux locaux, nous sommes dans une situation où il faut sans doute clarifier les choses, mais le changement d’habitudes se fera", a-t-il assuré.

Surtout, le vice-président aux transports a appelé à ne pas mettre tous les maux sur le dos du conseil général. "Entre Le Port et Savanna, entre la Rivière des Pluies et Sainte-Suzanne, entre Sainte-Rose et Saint-André, ça ne relève pas du conseil général !", a-t-il tempêté, demandant "la transparence la plus grande de la part de l’ensemble des autorités responsables des transports", soit les intercommunalités CIVIS, CINOR, TCO, CIREST et CASUD. "Les correspondances et les horaires doivent être adaptés et il faut qu’il y ait publiquement des engagements pris par l’ensemble des autorités, car on ne peut plus entretenir la confusion en laissant croire que pour aller à Bois de Nèfles Saint-Paul en partant du Port, c’est le car jaune..."

Du côté du conseil général, on a donc préféré botter en touche face à certains dysfonctionnements, tout en reconnaissant que "des améliorations seront faites", comme une simplification de la tarification par exemple. "Mais sur 407 arrêts, on en a supprimé 300 et seulement 10 n’ont pas été repris par les réseaux locaux, donc on ne peut pas dire que les gens sont démunis", a insisté Pierre Vergès.

"C’est la mobilité des Réunionnais qui nous intéresse", a embrayé Nassimah Dindar. "Nous voulons faire mieux, mais avec les autres et nous obligerons tout le monde à se mettre autour d’une table", a-t-elle ajouté.

En attendant, la président du conseil général s’est assise à bord d’un des nouveaux bus qui équiperont la future flotte cars jaunes. Qu’ils soient de 12 ou 13 mètres (de 49 à 53 places) pour les "lignes structurantes" ou de seulement 23 places pour les lignes "Zéclair", 69 véhicules sont attendus à partir de la semaine prochaine et jusqu’au mois d’avril. Douze cars supplémentaires sont prévus à l’horizon 2016.

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Tiloot, Posté
j habite un village éloigne de la ville donc j avais l habitude de prendre le car jaune
MME DINDARD PIERRE VERGES arrêtez de vanter votre fiasco
vous êtres née avec une cuiller en or dans votre bouche vous vivez avec notre argent raqué-ter sur notre misère et nos grand
parent MME DINDART NOTRE BULLETIN SERA VOTRE AVENIR AUSSI

ARRÊTEZ DE MEPRISEZ LES REUNIONNAIS
Pilleurs et assoifés de pouvoirs et de fric, Posté
J'en ai tellement gros sur le coeur s'agissant de cette Nassimah, ce Verges et tous ces élus qui se sont concertés pour nous baiser la gueule que je vais commenter plus tard. Je vais prendre le temps d'écrire un long courrier, il n'est pas normal que tant de réunnionnais, souvent parmi les plus défavorisés, soient ainsi méprisés par ces pitoyables élus d'opérette jsute bons à s'engrraisser et mentir mentir mentir toujours mentir à la population. Pour l'heure, je dois aller chercher mes gosses à la plage de l'Etang-Salé. Plus assez du bus qui passent dans le coin, en plus l'arrêt dans ce village a été mis sur un bord de chemin en plein soleil, loin de tout (avant ils attendait sous l'abris bus près de la plage, celui qui ne sert plus à RIEN). TOUS POURRIS, À MENTIR GRANDES DENTS DEHORS ! VOTONS BIEN !
St pierrois, Posté
hier je suis allé a l'aeroport chercher du monde. Demain et jeudi je refais le transport pour amener qq à la clinique. Vendredi je retourne à gillot (m'en fout j'ai fait mon plein hier soir) : transport en communs nuls à ch---, TROP FORTS, Verges et Nassimah ont réussit l'exploit de rendre les resaux de cars aussi inefficace que le tramtrain!!! urgent de virer ces vampires