Groupement de Lutte Anti-vectorielle d'Insertion et de Valorisation de l'Environnement :

Le Glaive a fêté ses 10 ans


Publié / Actualisé
C'est dans le cadre d'une rencontre organisée dans l'Hémicycle du Palais de la Source, qu'ont été célébrés les 10 ans du GLAIVE en présence de Philippe Nativel, Président de l'association, accompagné de la Présidente du Département Nassimah Dindar et des Elus de la Collectivité départementale.
C'est dans le cadre d'une rencontre organisée dans l'Hémicycle du Palais de la Source, qu'ont été célébrés les 10 ans du GLAIVE en présence de Philippe Nativel, Président de l'association, accompagné de la Présidente du Département Nassimah Dindar et des Elus de la Collectivité départementale.

Bénéficiaires, entrepreneurs, jeunes en insertion, partenaires avaient répondu présents à cette manifestation au cours de laquelle "une rétrospective de dix années au service des Réunionnais" a été réalisée avec des témoignages et des vidéos, traduisant l’importance de cette structure dans la vie quotidienne des Réunionnais.

Le Groupement de Lutte Anti-vectorielle d’Insertion et de Valorisation de l’Environnement (GLAIVE) a été créé en 2006 en pleine crise du Chikungunya par le Conseil Départemental. Après deux ans dédiés à la maîtrise de cette épidémie, il a diversifié ses missions passant de l’urgence sociale à l’action durable avec un engagement solidaire en faveur de l'Insertion. Comme l’a souligné Philippe Nativel, le GLAIVE a réussi à s’inscrire durablement dans le paysage institutionnel, économique et social de l’île : " En dix années, plus de 25000 tonnes de déchets et encombrants ont été collectés, plusieurs centaines d’agents ont été formés et nombre d’entre eux à la fin de leur contrat ont obtenu un CDI, un CDD ou encore une formation qualifiante et près de 15 000 familles, qui sont dans l’incapacité physique de s’occuper de leur cour, ont été soutenues. C’est une grande fierté, et nous continuerons à améliorer notre professionnalisme en engageant une démarche auprès d’un organisme certificateur pour obtenir un Label Qualité ".


Depuis sa création, les missions de l’association financée par le Département se sont développées au travers de trois axes principaux. En premier lieu, son cœur de métier, l’aide aux personnes âgées, handicapées ou bénéficiaires de minima sociaux pour améliorer leur cadre de vie et éloigner d’eux les risques sanitaires, en entretenant les jardins. Puis, l’insertion professionnelle, facteur d’intégration. En dix ans, près de 1950 agents ont obtenu un CDI, un CDD ou une formation qualifiante au terme de leur contrat avec un taux de sorties positives de 70%. Enfin, la valorisation de l’environnement au travers de la conduite de chantiers d’insertion en partenariat avec l’ONF avec la mise en valeur des sites touristiques et des sentiers. Par ailleurs depuis 2012, l’association exploite la filière Bois de goyavier afin de réduire sa densité et favoriser une diversification. A ce jour, 2.5 hectares de bois de goyavier ont été récoltés et transformés dans les ateliers.


La Présidente du Département a salué le travail exemplaire du GLAIVE qui participe au développement et à l’épanouissement humain,  pour le territoire et sa population. : " Le GLAIVE apporte au quotidien des réponses à la population en venant en aide aux plus démunis lors du nettoyage des cours, en insérant des emplois aidés et en les valorisant par l’utilité de missions d’intérêt public tout en s’assurant de leur employabilité au terme de leur contrat et en conduisant des chantiers d’insertion pour améliorer l’environnement et préserver l’identité créole pour le bien être de l’ensemble de la population. C’est une vraie réussite et je suis heureuse de féliciter les équipes pour le travail accompli".

Photo : A Rivière (Com CD)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !