Opération "No Gaspi" par le Conseil Départemental :

Un menu entrée-plat-dessert avec zéro déchet : les collèges tentent l'expérience


Publié / Actualisé
Depuis le mois de novembre, 15 collèges de l'île participent à un concours baptisé "No Gaspi". Initiée par le Conseil Départemental, l'opération invite les établissements scolaires à élaborer un menu entrée-plat-dessert avec zéro déchet. L'objectif : réduire la quantité d'aliments à jeter, tant lors de la préparation qu'au niveau des retour des plateaux à la plonge. Les résultats sont attendus en juin prochain.
Depuis le mois de novembre, 15 collèges de l'île participent à un concours baptisé "No Gaspi". Initiée par le Conseil Départemental, l'opération invite les établissements scolaires à élaborer un menu entrée-plat-dessert avec zéro déchet. L'objectif : réduire la quantité d'aliments à jeter, tant lors de la préparation qu'au niveau des retour des plateaux à la plonge. Les résultats sont attendus en juin prochain.

Poulet, tomates, patates douces : ces ingrédients font partie de la liste imposée aux participants du concours "No Gaspi". Un pari un peu fou lancé par le Conseil Départemental en faveur de la réduction du gaspillage alimentaire en milieu scolaire. Sur les 77 collèges de l'île, 15 ont décidé de concourir à cette chasse aux déchets. Tout au long de l'année, les étanlissements sont invités à organiser des pesées de leurs déchets. À terme, ce sont six campagnes de pesées qui doivent être menées sur une semaine complète. Les résultats sont ensuite consignés par la Direction de l'éducation.

Pour cette opération, initiée en novembre, les équipes de restauration se sont alliées avec la communauté scolaire pour sensibiliser les marmailles à la question de l'alimentation et du gaspillage.

- Plus de trois millions de repas produits par an... avec forcément des déchets ! -

La proclamation des lauréats du concours est prévue pour le 27 juin prochain. Le jury, composé de professionnels de la restauration, d'un nutritionniste, de représentants de la Daaf et du Département ainsi que de parents d'élèves dégustera les recettes et assistera à la pesée des déchets réduits en mai. Seront choisis ceux qui auront proposé un menu complet élaboré avec des denrées alimentaires locales et générant le moins de déchets possibles, tant au niveau de la préparation que lors du retour des plateaux. Pas facile ! Le gros lot à gagner : une table de tri d'une valeur de 7 000 euros ajouté au coût estimé d'un mois de déchets évités, soit 7 000 euros.

Si le "zéro déchet" peut paraître plutôt utopique, l'initiative pourra peut-être trouver écho dans l'ensemble des collèges de l'île : par an, ce sont plus de trois millions de repas qui sont produits par les restaurants scolaires. Ce qui engendre, forcément, une belle masse de déchets.

www.ipreunion.com

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !