MENU

L'établissement a été inauguré au Tampon :

Maison Halte Alzheimer - Une structure pour personnes âgées atteintes de troubles cognitifs


Posté par
Le mardi 8 août, le maire du Tampon, André Thien Ah Koon, accompagnée de la Présidente du Département Réunion, Nassimah Dindar, ont inauguré la Maison Halte Alzheimer. La structure rattachée au service d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD) du CCAS du Tampon. Elle a pour finalités d'anticiper le phénomène du vieillissement attendu dans les 10 prochaines années tout en freinant celui de la perte d'autonomie. Mais également de préserver l'autonomie et ainsi la qualité de vie des personnes âgées de plus de 55 ans vivant à domicile.
Le mardi 8 août, le maire du Tampon, André Thien Ah Koon, accompagnée de la Présidente du Département Réunion, Nassimah Dindar, ont inauguré la Maison Halte Alzheimer. La structure rattachée au service d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD) du CCAS du Tampon. Elle a pour finalités d'anticiper le phénomène du vieillissement attendu dans les 10 prochaines années tout en freinant celui de la perte d'autonomie. Mais également de préserver l'autonomie et ainsi la qualité de vie des personnes âgées de plus de 55 ans vivant à domicile.

Au Tampon, en 2011, 10 153 personnes étaient âgées de plus de 60 ans. D’après une étude de l’INSEE, le processus de vieillissement intervient chez les réunionnais de façon plus précoce qu’en France Métropolitaine. Les Réunionnais sont touchés de façon plus précoce et/ou plus fréquemment que les métropolitains par les pathologies suivantes : diabète, maladies cardiovasculaires, surpoids. Toutes ces pathologies, aux causes diverses (inactivité, malnutrition, précarité) ont été identifiées comme des facteurs augmentant les risques de perte d’autonomie, anticipant ou aggravant ces dernières.

Les situations de précarité qui touchent plus fortement encore les personnes âgées nécessitent que les actions de prévention soient gratuites (ou quasi-gratuites) pour qu’elles puissent toucher un public le plus vaste possible. De plus, certaines communes, parmi lesquelles se trouve le Tampon, dont le territoire s’étend sur les hauteurs environnantes, présentent des écarts très importants : isolement, absence de services (notamment de santé), accessibilité très réduite. Ces nouveaux besoins nécessitent une réelle prise en charge, que la solidarité familiale ne peut substituer.

- Le public en perte d'autonomie -

Sur la Commune du Tampon, on compte 1 862 personnes âgées bénéficiaires de l’APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie), parmi lesquelles 880 sont suivies par le CCAS du Tampon.

La loi relative à l’Adaptation de la Société au Vieillissement  donne la priorité à l’accompagnement à domicile tout en reconnaissant la place et le rôle des proches aidants de personnes âgées en perte d’autonomie et préconisant des ateliers collectifs de prévention. Ainsi la halte Alzheimer vise ce double objectif. La Halte Alzheimer " Ateliers de prévention " est une structure rattachée au service d’aide et d’accompagnement à domicile du CCAS du Tampon.

Cette structure est destinée aux personnes âgées atteintes de troubles cognitifs ou qui craignent la survenue de la maladie d’Alzheimer ou apparentées et de permettre aux aidants de renouer le lien social, de bénéficier de moments de répit ainsi que de soutien personnalisé adaptés à leurs besoins. Aussi, les ateliers de prévention pour :

  • personnes autonomes sont proposés en partenariat avec la CGSS-GIE Vieillissement Actif, selon places disponibles. Gratuité totale.
  • et pour celles semi-autonomes bénéficiaires APA en partenariat avec le Département de la Réunion et son équipe médico-sociale APA.

- En matière de prévention - 

La structure vise à mettre en œuvre des ateliers collectifs de prévention dans une approche globale de la santé des personnes :

  • Réduire la peur de la chute, sa survenue, voire sa répétition, ses conséquences et ses complications.
  • Améliorer l’estime de soi et la confiance en soi
  • Améliorer l’équilibre alimentaire et la qualité nutritionnelle des repas
  • Partager des activités collectives et préserver le lien social
  • Préserver ou améliorer le fonctionnement de la mémoire. 

L'objectif est d'obtenir 30% de participants de plus de 75 ans. Les modalités de mise en œuvre des ateliers consistent pour les personnes accompagnées, à réaliser des activités manuelles : couture, dessin, peinture, stimulation de la mémoire, danses, chants …qui vont permettre d'identifier les besoins en matière de prévention selon les thématiques : mobilité/prévention des chutes, nutrition, habitat et mémoire.

Les séquences des ateliers de prévention se déroulent 2H/semaine sur plusieurs semaines selon thématiques :

  • Mobilité : 12 séances hebdomadaires Nutrition/Habitat : 5 séances hebdomadaires
  • Mémoire selon méthode " Pep’s Eureka " 10 semaines hebdomadaires.

Dans des lieux répartis sur tout le territoire • Salle d’Animation Polyvavente Zac Paul Badré (Châtoire) • Piton Hyacinthe et 23ème KM (PDC) • LCR Abdoul hay Patel (Centre Ville) • Espace " Halte Alzheimer ". 

- Des aides pour les aidants -

L'aidant familial est la personne qui accompagne la personne âgée bénéficiaire des ateliers de prévention. La spécificité de la structure Halte Alzheimer – Ateliers de prévention, est l’accueil simultané de la personne âgée et de son aidant familial. Les objectifs pour l'aidant familial sont :

  • Offrir un espace d’écoute aux aidants
  • Être à l’écoute des familles pour les orienter vers des structures adaptées en cas de diagnostic non posé ou en attente de prise en charge adéquate
  • Offrir des activités variées et de proximité aux personnes
  • Faire vivre un lieu d’accueil convivial ou l’écoute et l’échange soient la priorité
  • Un lieu où l’aidant vient se ressourcer, accompagné du proche parent âgé qui va être pris en charge par une équipe de professionnels et des bénévoles pouvant assurer selon les besoins des séances d’activités manuelles, musicothérapie, art thérapie, des activités stimulantes et épanouissantes. 

Le coût de la structure : 

  • Commune : Travaux adaptation locaux (19 794,47 €) + abords parkings (6 372,25 €) soit total de 26 166,72 €
  • Rotary Club : dons en nature des équipements en matériels et mobiliers d'une valeur de 10 048,84 €
  • Budget annuel d'exploitation prévisionnel de 100 000 € : financé par les heures complémentaires APA (droit commun-loi d'Adaptation de la Société au Vieillissement du 28/12/2015) pris en charge par le Département de la Réunion au titre de la prévention.

Pour s'inscrire, s’adresser au CCAS : Maison des Générations – n°66, rue du Tampon ou Espace " Halte Alzheimer "- 32, rue Gorbatchev ou en téléphonant au 0262 33 12 13 ou 0800 585 585 – appel gratuit depuis un poste fixe.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !