[VIDÉOS] Le président de l'association des départements de France en visite :

Dominique Bussereau sur la baisse des contrats aidés : "La méthode n'est pas bonne"


Publié / Actualisé
Le président de l'association des départements de France (ADF), Dominique Bussereau, repart ce soir mercredi 6 septembre 2017 après sa visite débutée dans l'île ce lundi. Avant de s'envoler vers Paris, l'ancien ministre de l'Agriculture s'exprime sur différents sujets. Contrats aidés, RSA, financement des collectivités... Découvrez ses réponses en vidéo. (Photo d'archives de sa visite en 2005)
Le président de l'association des départements de France (ADF), Dominique Bussereau, repart ce soir mercredi 6 septembre 2017 après sa visite débutée dans l'île ce lundi. Avant de s'envoler vers Paris, l'ancien ministre de l'Agriculture s'exprime sur différents sujets. Contrats aidés, RSA, financement des collectivités... Découvrez ses réponses en vidéo. (Photo d'archives de sa visite en 2005)

 

L’ex-secrétaire d’État aux Transports sous les gouvernements de Jean-Pierre Raffarin et de François Fillon, également ministre en 2004, revient chez nous. Il connaît bien La Réunion pour y être venu à plusieurs reprises. Cette nouvelle visite lui permettait de rencontrer les conseillers départementaux.

Il découvrait aussi une maison d’assistants maternels, des exploitations agricoles ou participait encore à la signature de la charte contre le syndrome d’alcoolisation fœtale. En présence du premier vice-président de la collectivité, Cyrille Melchior, le dirigeant de l'ADF réagit à plusieurs dossiers d’actualité. Notamment sur la baisse des contrats aidés à La Réunion.

 

 

Monsieur Bussereau souligne la rentrée scolaire perturbée en raison de la baisse des emplois aidés. Les marmailles des écoles retournaient en classe en deux vagues. Le 18 août et le 22 août.

 

 

Dominique Bussereau analyse également le financement du revenu de solidarité active. Il évoque d'ailleurs l'allocation personnalisée d'autonomie.

 

 

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !