Du 13 au 19 novembre :

Semaine de l'emploi des personnes handicapées sur le Département


Publié / Actualisé
Le Département exemplaire dans son recrutement : 6,6 % pour 278 personnes qui travaillent dans les services du Département, la collectivité peut être fière d'avoir été au-delà de ce que prévoit la loi dans le recrutement de personnes en situation de handicap. La 20ème édition de la Semaine Européenne de l'emploi des personnes handicapées qui se tient actuellement a pour thématique cette année, l'emploi accompagné et l'emploi de jeunes diplômés en situation de handicap. (photo d'illustration)
Le Département exemplaire dans son recrutement : 6,6 % pour 278 personnes qui travaillent dans les services du Département, la collectivité peut être fière d'avoir été au-delà de ce que prévoit la loi dans le recrutement de personnes en situation de handicap. La 20ème édition de la Semaine Européenne de l'emploi des personnes handicapées qui se tient actuellement a pour thématique cette année, l'emploi accompagné et l'emploi de jeunes diplômés en situation de handicap. (photo d'illustration)

Selon la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), La Réunion compte fin 2016, 23 709 personnes bénéficiaires de la RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé), ce qui représente 5,2 % de la population réunionnaise.

C’est la loi du 10 juillet 1987 qui a mis en place l’obligation d’emploi pour les travailleurs handicapés. La loi pour l’égalité des droits et des chances des personnes porteuses de handicap du 11 février 2005 est venue renforcer les mécanismes d’incitation à l’embauche. Toutes les entreprises de 20 salariés ou plus, qu’elles soient publiques ou privées, ont obligation d’employer à temps partiel ou à plein temps des travailleurs handicapés dans la proportion de 6 %  de l’effectif total de salariés.

Nassimah Dindar, la Présidente du Département a voulu que le Département soit exemplaire en matière de handicap. Le 14 décembre 2012, une convention avait été signée avec le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) où le conseil départemental s’engageait à atteindre au plus vite le taux d’emploi de 6 %. Un plan d’action a été mis en place pour la période 2013-2015.

- Valoriser tous les savoir-faire -

Un objectif largement atteint puisque la collectivité compte à ce jour dans ses effectifs 278 personnes soit 6,21 %. Une action qui se poursuit puisqu’une nouvelle convention devrait concerner la période 2017-2019. Parmi ces recrutements de personnes en situation de handicap, celui de François Defaud qui a intégré la Direction de l'Education 2013. "Ma mission est de mettre en place le schéma de câblage dans les collèges de l’île. Je dois donc faire un état des lieux et déterminer les besoins de chaque établissement. Je prévois les travaux, je les suis et je les réceptionne. C’est une grande responsabilité". Aujourd’hui, François a atteint la stabilité professionnelle et personnelle qu’il cherchait. "Je remercie mon supérieur hiérarchique de m’avoir confié toutes ces responsabilités. J’ai acquis beaucoup d’expérience et j’ai beaucoup évolué sur le plan professionnel mais surtout sur le plan personnel. J’ai désormais la sécurité de l’emploi et je peux faire des projets. J’adore mon travail et je n’arrêterais pour rien au monde !"

Le Département a par ailleurs été la première collectivité à mettre en place un espace numérique accessible aux déficients visuels : la Céci-base . Et pour que l’expertise soit la plus performante possible, cet outil est dirigé par Pierre Reynaud qui est lui-même aveugle. La Céci-base permet à ce public de surfer sur Internet, de lire le braille audio ou en gros caractères et de découvrir les outils informatiques.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !