Salon international de l'agriculture :

Avec 9 médailles, un bon cru pour La Réunion


Publié / Actualisé
9 médailles dont 2 d'or : tel est le bilan des produits réunionnais au salon international de l'agriculture qui se tient jusqu'à dimanche Porte de Versailles à Paris. Nous publions le communiqué du Département ci-dessous.
9 médailles dont 2 d'or : tel est le bilan des produits réunionnais au salon international de l'agriculture qui se tient jusqu'à dimanche Porte de Versailles à Paris. Nous publions le communiqué du Département ci-dessous.

La vanille du domaine du Grand Hazier a obtenu les deux médailles d’or, 4 médailles d’argent ont récompensé des confitures (pour Saveurs de la Fournaise et le Comptoir de Mélissa) et des rhums de la société Rhum Metisse. Rhum Métisse a aussi obtenu 3 médailles de bronze.

Le salon de l’agriculture 2018 restera "dans les mémoires" comme l’a dit Serge Hoareau, vice-président délégué à l’agriculture. A plusieurs titres.  D’abord parce que comme l’a rappelé Jean-Bernard Gonthier, le président de la chambre d’agriculture,

"C’est la première fois que La Réunion dispose d’une telle vitrine", et il a tenu une fois encore à remercier les collectivités partenaires au premier rang desquelles le Conseil Départemental.

Mais aussi parce que l’excellence des produits réunionnais a une fois de plus été reconnue au plus haut niveau. 9 médailles sont en effet venues récompenser la qualité des productions de l’île. Avec une mention spéciale pour la vanille du Grand Hazier qui obtient deux médailles d’or, prouvant ainsi que la réputation de la vanille de La Réunion n’est pas usurpée : elle est bien la meilleure du monde.

Les exposants récompensés ont tous dit leur fierté de voir la qualité de leurs produits reconnue. Pour Charles Nagou, des Saveurs de la Fournaise, "c’est la reconnaissance de notre métier artisanal, c’est aussi un encouragement à continuer et à progresser". C’est à peu près la même chose pour Cedric Charlette, de Rhum Métis. "Au total avec ces nouvelles médailles, nous sommes à 116 médailles depuis la création de la société" rajoute le jeune entrepreneur avec fierté. Tous deux ont aussi remercié le Département pour l’aide précieuse apportée cette année."Un homme heureux c’est un homme qui rend les hommes heureux" leur a répondu Serge Hoareau, citant Victor Hugo. "Je suis aujourd’hui un homme heureux".
En ce jeudi, c’est déjà presque l’heure des bilans ; c’est en tout cas déjà l’heure de se projeter. Et Serge Hoareau l’a d’ores et déjà promis : " cette édition doit servir de référence, d’étalon. Nous devrons désormais faire mieux et nous ferons mieux encore l’an prochain ". Rendez-vous est donc déjà pris.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !