Partimoine :

Le Département donne un nouveau souffle au quadrilatère Rontaunay


Publié / Actualisé
Situé entre les rues Rontaunay et Amiral Lacaze, le quadrilatère Rontaunay est un ensemble immobilier constitué de quatre bâtiments dont la villa créole "Palais Rontaunay" classée aux Monuments historiques. Ces bâtiments ont historiquement abrité les bureaux du Conseil départemental. C'est pour valoriser ce patrimoine que le Département a posé les jalons d'un projet d'hôtel pour une clientèle d'affaires mais également touristique et locale. Les travaux devraient commencés au plus tard en mai 2019.
Situé entre les rues Rontaunay et Amiral Lacaze, le quadrilatère Rontaunay est un ensemble immobilier constitué de quatre bâtiments dont la villa créole "Palais Rontaunay" classée aux Monuments historiques. Ces bâtiments ont historiquement abrité les bureaux du Conseil départemental. C'est pour valoriser ce patrimoine que le Département a posé les jalons d'un projet d'hôtel pour une clientèle d'affaires mais également touristique et locale. Les travaux devraient commencés au plus tard en mai 2019.

Le Palais Rontaunay et les autres bâtiments situés rue Rontaunay et Amiral Lacaze ont abrité fin 19ème siècle et ce jusqu’en 1979 les bureaux du Conseil Général. Cet ensemble est complété par deux bâtiments plus modernes occupés par les bureaux de la Direction de l’environnement et l’ancien rectorat.

Ce patrimoine représente 6 800 m2 de foncier pour 4 600 m2 de bâtiments. Une situation exceptionnelle à proximité du cœur de ville donc des commerçants, des administrations, des entreprises mais également à quelques pas de la promenade du Barachois. C’est dans ce contexte que le Conseil Départemental, propriétaire du lieu, a décidé de lancer une valorisation de son patrimoine en proposant un projet de construction d’hôtel.

Le Palais Rontaunay en tant que bâtiment inscrit dans l’inventaire des Monuments historiques ne peut faire l’objet d’aucune destruction et surtout, sa réhabilitation doit se faire à l’identique.
Rémy Lagourgue, conseiller Départemental a visité le site en compagnie du directeur de développement associé d’Alsei OI, André Baron.En novembre 2017, un protocole d’accord a été signé avec Alsei OI qui a été sélectionné pour porter le projet.

C’est donc cette entreprise qui prend en charge la partie étude du projet ainsi que les différentes autorisations nécessaires à l’obtention du permis de construire. Pour ce faire, Alsei OI devra s’attacher à respecter les directives de l’architecte des bâtiments de France. Par ailleurs, il ne s’agit  pas seulement de respecter le bâtiment mais également son jardin et les plantes qui pourraient avoir une valeur patrimoniale. L’inscription aux Monuments historiques concerne aussi l’extérieur de la villa Rontaunay. Avec ce projet, le Département veut créer de l’attractivité touristique, participer au développement économique et créer des emplois.Une centaine de chambres, un restaurant, un spa, un centre de conférences devraient permettre de satisfaire d'une clientèle exigeante.Les travaux devraient commencer en mai 2019.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !