Après le passage de Fakir :

Le Département va accorder plus de 2 millions d'euros aux agriculteurs


Publié / Actualisé
Le passage de la forte tempête tropicale Fakir a fait de nombreux dégâts. Ce mercredi 3 mai 2018, le Conseil départemental a voté en procédure d'urgence une enveloppe d'un montant de 2,3 millions d'euros pour venir en aide aux agriculteurs. Le département devrait aussi accorder le RSA activité aux planteurs les plus touchés. Un budget de 2,2 millions d'euros a aussi été voté pour la réparation des collèges dégradés. Et ce, à l'unanimité.
Le passage de la forte tempête tropicale Fakir a fait de nombreux dégâts. Ce mercredi 3 mai 2018, le Conseil départemental a voté en procédure d'urgence une enveloppe d'un montant de 2,3 millions d'euros pour venir en aide aux agriculteurs. Le département devrait aussi accorder le RSA activité aux planteurs les plus touchés. Un budget de 2,2 millions d'euros a aussi été voté pour la réparation des collèges dégradés. Et ce, à l'unanimité.

Cyrille Melchior, président du Département de La Réunion a souhaité "rendre hommage au travail des agriculteurs réunionnais qui ne baissent jamais le bras". Et ce, en accordant une enveloppe d'aides exceptionnelles de 2 millions 374 mille euros au monde agricole. Regardez : 

 

Dans cette enveloppe accordée aux agriculteurs, une somme de 30 000 euros sera dédiée à la dératisation car "67 agriculteurs ont été frappés, depusi le début de l'année, par la leptospirose" a déclaré Cyrille Melchior. 

Le président de la Chambre d'agriculture, Jean-Bernard Gonthier, considère-t-il que l'enveloppe de 2 374 000 euros consacrée aux agriculteurs est suffisante? Il répond ici : 

#LaReunion #Departement #Fakir Après le passage de Fakir, le Département a voté une aide exceptionnelle de 2 millions 3 accordée au monde agricole. "Une enveloppe de relance" selon le président de la Chambre d'agriculture : pic.twitter.com/mOp8HONzCz

Pour rappel, selon un premier bilan le montant des dégâts dans les 24 communes de l'île s'élèverait à plus de sept millions d'euros. Plus précisément à 7 759 576,30 millions d'euros. Les pertes de productions sont les plus importantes : la Chambre d'agriculture compte 6 598 716 euros de préjudice. A celles-ci s'ajoutent les pertes de fonds, autrement dit de semis, de jeunes plants ou encore de serres et de bâches qui s'élèvent à 1 160 160 euros.

Concernant les pertes de productions, le maraîchage semble être le secteur le plus touché puisqu'il représente à lui seul, une perte de 3 863 350 euros (2 033 000 euros pour le plein champ et 1 829 250 euros pour les produits sous abris).

L'arboriculture (bananes, agrumes, ananas) accuse aussi un important préjudice qui s'élève à 1 713 000 euros. Quant à l'horticulture, même combat : 1 023 042 euros de pertes ont été relevés. 

Lire aussi => Agriculture sinistrée - Fakir : plus de 7 millions d'euros de dégâts

Lire aussi => Fakir : la facture dépasse les 15 millions d'euros

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !