Célébration de la fin de l'esclavage :

Saint-Gilles-Les-Hauts : Gran 20 désamn au musée de Villèle


Publié / Actualisé
Cette année encore de nombreuses collectivités organisent des festivités à l'occasion des 170 ans de l'abolition de l'esclavage à la Réunion. Le conseil départemental organise les jeudi 20 décembre et vendredi 21 décembre 2018 des animations gratuites au Musée de Villèle à Saint-Gilles-Les-Hauts. Les visiteurs profiteront des activités musicales, des évènements artistiques, d'un "kan" des esclaves reconstitué par une association ou encore des jeux de lumières et des présentation des travaux de collégiens.
Cette année encore de nombreuses collectivités organisent des festivités à l'occasion des 170 ans de l'abolition de l'esclavage à la Réunion. Le conseil départemental organise les jeudi 20 décembre et vendredi 21 décembre 2018 des animations gratuites au Musée de Villèle à Saint-Gilles-Les-Hauts. Les visiteurs profiteront des activités musicales, des évènements artistiques, d'un "kan" des esclaves reconstitué par une association ou encore des jeux de lumières et des présentation des travaux de collégiens.

C'est au Musée de Villèle à Saint-Gilles-Les-Hauts, un lieu symbolique que sont organisés les festivités du Gran 20 desamn pour ce 170ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage à La Réunion. Beaucoup d'animations sont prévues le jeudi 20 décembre et vendredi 21 décembre à partir de 16h30.

Le musée historique de Villèle, a été créé par le Département de la Réunion en 1974 sur une vaste propriété coloniale, l’ancienne habitation Panon-Desbassayns. Située sur la commune de Saint-Paul, le domaine évoque la prospérité d’une famille créole qui a marqué l’histoire de La Réunion aux 18e et 19e siècles. La propriété constituait l’un des plus grands patrimoines fonciers de l’île et se développait principalement entre les ravines de Saint-Gilles et l’Hermitage.

Figure emblématique, personnage très controversé de l’histoire réunionnaise, Madame Desbassayns (1755-1846) a administré avec fermeté ce grand domaine caractéristique de l’économie de plantation réunionnaise.

Des collections permanentes sont réparties dans les sept pièces du premier niveau, estampes, gravures et lithographies qui représentent des cartes géographiques anciennes, des portraits, des paysages ou des scènes de vie et constituent autant de repères iconographiques aidant à une meilleure compréhension du développement de l’île Bourbon marqué par l’histoire de la servitude (esclaves et engagés). Au sud du domaine, telle une fortification guerrière, s’impose encore une usine à sucre, édifiée entre les années 1825 et 1827 et dont l’activité s’est poursuivie jusqu’en 1920. La Chapelle Pointue domine à l’est. Offrant une architecture très originale, en forme de rotonde. Classée au titre des monuments historiques en 1970. A l’intérieur du sanctuaire se trouve la tombe de Madame Desbassayns ainsi qu’une étonnante statue en fonte polychrome de Saint-Michel.

Lire aussi => Fermeture du musée de Villèle du 10 au 19 décembre 2018

Cet évènement mettra en scène et en lumière du domaine de Villèle et des acteurs de l'histoire de l'esclavage.

Déroulement de la soirée

16h30 - Accueil des invité en musique
17h - Moment protocolaire avec le discours des officiels et inauguration
À partir de 18 - Ouverture au public du parcours sur l'ensemble du domaine

• Chapelle pointue
Installation de la sculpture des "Trois frères" de Sandrine Plante sur un solo de roulèr

• Kan des esclaves (reconstitué par l'association de quartier Kan Villèle) autour d'un feu
Intervention de comédiens et de musiciens de la Réunion et du Mozambique
Concert de Firmin Viry
Remise d'un Kayamb au Président du Conseil départemental pour les collections du Musée Villèle, au président de la fondation nationale, au ministre de la culture du Mozambique et aux maires présents

• Belvédère - Vue sur l'ensemble du domaine et sur la façade arrière de la Maison
Point de vue sur la mise en lumière du site (cheminée, jardins, bâtiments, plantations…)
Découverte du mapping de la galerie de portraits réalisés par les collégiens

• Cheminement le long des plantations de canne, de café, de coton et de maïs, vers les ruines de l'usine sucrière et sa cheminée.

•  Longère "Far-far numérique"
Présentation des sites internet / plateforme de consultation /médiation
Présentation de l’application Kikoné
Présentation de l’atelier sur l’esclavage de la table numérique

• Hôpital des esclaves
Inauguration du Mémorial restauré au son d’un bobre
Dévoilement de la plaque de lancement du chantier du musée de Villèle

• Jardins
Dévoilement de la sculpture " Bann’ Marronèr " de Nathalie Maillot et Nelson Boyer
Accompagnement par un violoncelliste
Éclairage de la sculpture " Ombline Desbassayns " installée dans la loggia à l’étage de la maison
Création couleur - lumière – poème " LIB "  
Compagnie nationale de chant et de danse du Mozambique"

Retrouvez des informations complémentaires sur le site du département de la Réunion.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !