Conseil départemental :

Téat Réunion : et si la culture devenait écologique


Publié / Actualisé
Nouvelle année rime avec bonnes résolutions. Les équipes des Téat souhaitent associer la culture avec le développement durable. Cela se traduit dans le fonctionnement, mais aussi avec une programmation qui réveille les consciences. Si le vert domine avec des spectacles, des films, des conférences ou encore l'exposition " Quand les artistes passent à table ", la programmation des Téat, une fois n'est pas coutume, nous emporte pour une valse à deux, trois, mille temps... Il y aura à voir, à écouter, à manger et surtout à rêver. Voici le programme pour les mois de février et mars 2019.
Nouvelle année rime avec bonnes résolutions. Les équipes des Téat souhaitent associer la culture avec le développement durable. Cela se traduit dans le fonctionnement, mais aussi avec une programmation qui réveille les consciences. Si le vert domine avec des spectacles, des films, des conférences ou encore l'exposition " Quand les artistes passent à table ", la programmation des Téat, une fois n'est pas coutume, nous emporte pour une valse à deux, trois, mille temps... Il y aura à voir, à écouter, à manger et surtout à rêver. Voici le programme pour les mois de février et mars 2019.

Février 2019 :

Les incontournables du séga

Et quoi de mieux pour commencer que de se replonger dans l’ambiance de notre bon vieux séga. De Jean-Pierre Boyer à Max Lauret en passant par Frédéric Joron, c’est la tournée des incontournables, ceux qui ont marqué la jeunesse de certains d’entre nous et qui font de cette époque nostalgique une joyeuse fête de la musique avant l’heure.
Vendredi 8 et samedi 23 février au Téat Plein Air à 20h00
 

Le Banquet d’Olivier Darné et Jehan Colson

D’un côté, un spécialiste des abeilles et de l’autre un chef réunionnais. Quand l’art s’allie à la cuisine, cela donne naissance à une exposition " Quand les artistes passent à table " et un repas concocté par un chef.
La " pollinisation " des villes où comment remettre les abeilles au cœur du projet humain.
Lundi 11 février au Téat de Champ Fleuri à 20H00
 
Mouvement du corps et vibration des mots

Un mois de février riche de sens qui continue avec de la danse contemporaine. Alonzo King, le fils d’une figure du mouvement des droits civiques aux Etats-Unis, emmène son célèbre ballet sur les planches du Téat de Champ Fleuri. Deux pièces pour quatre soirées où le mouvement des corps s’unira aux vibrations des mots.
Jeudi 14 février au Téat de Champ Fleuri à 19H00
Vendredi 15 et samedi 16 février au Téat de Champ Fleuri à 20H00
Dimanche 17 février au Téat de Champ Fleuri à 15H00


Le Département est également présent à travers l’exposition Leconte de Lisle, Odyssée et autre poèmes homériques extraits de la collection des Archives Départementales de la Réunion.

Une exposition réalisée à l’occasion du bicentenaire de la mort de Leconte de Lisle par la Bibliothèque Départementale. A voir et à découvrir les deux grands poèmes épiques d’Homère. Le manuscrit autographe exposé comprend 525 pages. Il a été acquis chez un antiquaire à Paris en 1957 par le Département de La Réunion.
Jeudi 21, vendredi 22 et lundi 25 février dans le hall du téat de Champ-Fleuri.

L'Iliade et l’Odyssée

Avec la compagnie " à Tire-d’aile ", retour dans les méandres de l’épopée de l’Iliade et l’Odyssée. Une mise en scène saisissante et des comédiens qui changent de visage, de sexe et de couleur de peau pour devenir Ulysse.
Vendredi 22 février au Téat de Champ-Fleuri à 19H00 et à 21h00. En tournée dans toute l’île

Mars 2019 :

Mon Péi i shant Brassens

Réinterpréter Georges Brassens comme a su le faire Danyel Waro avec sa reprise en créole de la Mauvaise Réputation, c’est la proposition de quelques musiciens réunionnais pour un hommage au poète. Sur scène, Gaël Velleyen, Joël Manglou, Yaëlle Trullès ou encore Jim Fortuné s’attaquent aux plus grands titres de Brassens, Les copains d’abord, Mourir pour des idées ou encore la Brave Margot.
Samedi 2 et vendredi 22 mars au Téat Plein Air et au Téat de Champ-Fleuri
 
Méduse

Le radeau de la Méduse, cette dérive immortalisée par Géricault est traduite ici par le Collectif Les Bâtards Dorés. Entre la réalité des faits et les visions poétiques, le spectateur glisse dans la folie, celle des naufragés, celle de l’humanité. Et s’il était temps de faire son examen de conscience ?
Jeudi 7 et vendredi 8 mars au Téat Plein Air à 20H00
 
La 13ème Soirée du Court

La 13ème Soirée du Court est un sac rempli de bonnes choses tirées au fur et à mesure qui poussent à l’émerveillement. De l’animation, du compost, avec un ogre qui donne dans le développement durable mais aussi un plongeon dans les grands enjeux humains d’aujourd’hui. Vincent Fontano signe ici un premier film  qui nous renvoie à nos préjugés ceux qui poussent à l’exclusion. Certaines histoires d’amour sont impossibles ? La faute à qui ?
Vendredi 8 mars à 19H00 au Téat Champ Fleuri

Festival Toto Total

Les vacances scolaires seront propices à une affiche familiale avec un incontournable : Toto Total lé de retour !  Il y sera question de développement durable, mais aussi de découvertes, d’ateliers et de spectacles. Du 9 au 14 mars théâtre, danse, cinéma, cirque… à déguster sans modération.
Du 9 au 14 mars Téat Champ Fleuri
 
Dann mon soubik néna… Laurent Roselli

Un rendez-vous qu’on ne rate jamais car il y est question de mémoire nout kiltir, " Dann mon soubik néna…" ben là n’aura Laurent Roselli garçon de Pierre Roselli. C’est le voyage initiatique d’un fils dans l’œuvre de son père qui forcément y trouve un peu de son histoire. Derrière les partitions de cette figure incontournable de la variété réunionnaise, Laurent Roselli explore aussi des chansons inédites ou moins connues qui composent " les chansons oubliées de papa ". Ce qui ne nous empêche pas de fredonner : " Donne à moin la main ma mène a toué dans mon pays… "
Mardi 19 mars à 20H00 Téat Champ Fleuri, scène Karo Kann

Le Concours Départemental de l’éloquence et l’exposition Leconte de Lisle

Déclamer ou comment capter l’attention du public, l’éloquence est un art qui se couronne. Cette deuxième édition sur le thème du développement durable, permettra aux 13 lycéens finalistes de se mesurer par joutes verbales interposées sur la scène du Téat en Plein air. Des discours engagés, de l’humour et de la sagesse pour des orateurs qui ont envie d’haranguer la foule. Comme un avocat dans le prétoire, ces jeunes lycéens jouent l’acquittement… c’est le jury populaire qui décidera de leur sort.
Mercredi 20 mars à 19h00
 
Parenthèse avec en 1ère partie du Slam Réunionnais

Du slam comme arme de révolution massive, Parenthèse de Loubaki et Scor-P nous fait voyager dans l’univers de la poésie, de la musique et dans le genre humain. A découvrir, avec ces protégés de Grand Corps Malade, la nouvelle scène de slameurs réunionnais.
Samedi 23 mars à 20H00 Téat Plein Air
 
Grande –

" Un spectacle hors norme, un spectacle populaire, un tandem d’exception ", Télérama nous donne trois bonnes raisons d’aller voir "Grande " de Tsirihaka Harrivel et Vimala Pons. Du cirque et du music-hall pour une comédie antiromantique.
Vendredi 29 et samedi 30 mars à 20H00 au Téat de Champ Fleuri

L’ambiance nout péï

Le mois de mars se termine avec l’ambiance nout péï ou le meilleur du répertoire réunionnais des années 70 à nos jours. Bref, cette période ne manque pas de talent. A l’affiche, Bernard Joron, Dominique Barret, Benjam, Emmanuelle Ivara… pour deux nuits de souvenirs, pour un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… Mais pour être totalement dans le coup avec les têtes d’affiche de la musique réunionnaise actuelle, j’ai nommé, Emmanuelle Ivara ou encore Kénaelle.
Vendredi 29 et samedi 30 mars à 20H00 au Téat Plein Air


Retrouvez tous les détails du programme et les réservations sur le site internet des Téat

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

LouisP, Posté
Aou fé rire mon bouche écologique ? Mais ils font quoi les écolos à La Réunion ? Vous avez vu l'état de notre environnement ? LOL