Plan Pauvreté, la recentralisation du RSA et l'agriculture réunionnaise :

Cyrille Melchior à Matignon pour une réunion de travail


Publié / Actualisé
Le Président du Département Cyrille Melchior s'est entretenu ce lundi 4 février avec le Premier Ministre, Edouard Philippe, à Matignon. Une réunion de travail qui a duré une heure et demi au cours de laquelle trois grands thèmes ont été abordés : le Plan Pauvreté, la recentralisation du RSA et l'agriculture réunionnaise.
Le Président du Département Cyrille Melchior s'est entretenu ce lundi 4 février avec le Premier Ministre, Edouard Philippe, à Matignon. Une réunion de travail qui a duré une heure et demi au cours de laquelle trois grands thèmes ont été abordés : le Plan Pauvreté, la recentralisation du RSA et l'agriculture réunionnaise.

Le Plan Pauvreté, une réponse à l’urgence sociale

Au cours de cet échange de travail qui a duré près de 1h30,  le Président du Département a pu aborder tous les problèmes qui font l’actualité de La Réunion, notamment celui de l’urgence sociale. Le Plan Pauvreté, dans lequel le Département s’est engagé auprès de l’Etat, a été discuté. Cyrille Melchior a souligné les problématiques locales et a plus particulièrement mis l’accent sur le décrochage scolaire et les fins de mois difficiles des familles. Il a également insisté sur le problème du logement, une réelle préoccupation des Réunionnais.

Recentralisation du RSA, dossier majeur pour la solidarité réunionnaise

Autre dossier évoqué, le retour de l’État dans le financement du RSA. A été rappelée l’importance de son impact financier dans le budget de la Collectivité, soit pas moins de 150 millions d’euros par an. Compte tenu de la crise d’urgence sociale, Cyrille Melchior a proposé, si cette recentralisation était actée, la mise en place d’un vaste plan dédié à l’insertion et à la lutte contre les exclusions pour une meilleure insertion durable dans l’économie des personnes en situation d’exclusion. Ce plan permettrait d’améliorer la réponse au quotidien des Réunionnais, la loi donnant pour compétences aux Collectivités départementales, les politiques de prévention. Le Premier Ministre a été à l’écoute de cette proposition et mènera une réflexion de fond avant de rendre sa décision.

L’agriculture : une compétence forte du Département défendue

Puis, le Président a défendu la politique agricole précisant qu’elle était en pleine mutation. Il a rappelé que l’excellence des produits réunionnais et le professionnalisme des producteurs n’étaient plus à démontrer. Le Président a d'ailleurs offert au Premier Ministre des produits emblématiques de notre agriculture : sucre, vanille, curcuma, ayapana, café ... qui seront bientôt mis en avant lors du Salon International de l'Agriculture.
Il a également confirmé que La Réunion avait les moyens de son ambition à savoir tendre vers l’autosatisfaction de ses besoins. Cyrille Melchior a alors annoncé, compte tenu de cette situation, que le Département porterait cette ambition avec des financements européens et qu’il comptait sur un accompagnement fort de l’Etat.

" Je suis satisfait de cette réunion de travail qui a été très ouverte, un réel espace de dialogue. Le Premier Ministre a été à l’écoute et est à nos côtés. Aujourd’hui, j’attends des décisions concrètes pour La Réunion et les Réunionnais " a déclaré Cyrille Melchior.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

    Illustration : Kwa Films

    Kwa Films

    30 reportage(s)
    Kwa films

    Sudel Fuma, héros créole

    Kwa Films

    "Gangster Project" à Cape Town

    Kwa Films

    Talents La Kour, le making-off...