Rencontre avec Annick Girardin :

Département : la recentralisation du RSA se précise


Publié / Actualisé
Le président du Conseil départemental de La Réunion, Cyrille Melchior, a rencontré ce jeudi 6 juin 2019 la ministre des Outre-mer Annick Girardin dans le cadre d'une réunion de travail. Cette rencontre avait pour objectif de poursuivre la concrétisation des dossiers du Département pour les Réunionnais, et en particulier la recentralisation du RSA et la coopération régionale.
Le président du Conseil départemental de La Réunion, Cyrille Melchior, a rencontré ce jeudi 6 juin 2019 la ministre des Outre-mer Annick Girardin dans le cadre d'une réunion de travail. Cette rencontre avait pour objectif de poursuivre la concrétisation des dossiers du Département pour les Réunionnais, et en particulier la recentralisation du RSA et la coopération régionale.

Les travaux sur la recentralisation du RSA "avancent à grands pas" selon le président du Conseil départemental. Toutefois, Cyrille Melchior dit rester "très attentif car dans cette phase d'échanges techniques, chaque virgule compte afin de garantir les meilleures conditions possibles aux Réunionnais". Il ajoute : "Je salue la méthode de travail et l’engagement de l’Etat dans ce dossier et en particulier l’implication de Annick Girardin."

Concernant la coopération régionale, les échanges ont permis "de mettre en exergue la place de nos 50 volontaires du service international du Département dans la zone Océan indien tant auprès des partenaires étrangers que du réseau diplomatique". Pour les coopérants, Cyrille Melchior se dit "résolument attaché à pérenniser leur place dans l’océan Indien car La Réunion doit plus que jamais être la base avancée de la France et de l’Europe dans l’océan Indien."

Annick Girardin avait annoncé que l'Etat reprenait la gestion du RSA, lors de sa venue à La Réunion en mars. Cyrille Melchior avait assuré que le montant du RSA ne bougerait pas.

Lire aussi : Cyrille Melchior : "le montant du RSA ne bougera pas"

Lire aussi : Recentralisation du RSA : visite de la délégation interministérielle en charge du dossier

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Sissi974, Posté
Le montant du RSA devrait au contraire bouger mais dans le sens de l'augmentation, aujourd'hui on ne peut pas vivre de cette allocation, c'est juste pour survivre et les conséquences de ce mal vivre, on n'en parle pas, pourtant on sait que le marché du travail est restreint et sans la politique actuelle depuis l'après guerre, il n'y aura jamais de travail pour tout le monde, car du travail, il y en a ! mais qui paye ? tant de non dit et de simagrée ! à suivre, pour l'évolution de notre civilisation !