Conseil départemental :

2 000 nouveaux logements sociaux mis sur le marché


Publié / Actualisé
Ce jeudi 13 juin 2019, le Conseil départemental a signé une convention logement avec la Société immobilière du département de la Réunion (SIDR) et la CDC Habitat. 2 000 nouveaux logements, puisés dans le parc existant de la SIDR, vont être mis sur le marché afin d'aider les locataires sociaux à accéder à la propriété. (Photo d'illustration RB/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 13 juin 2019, le Conseil départemental a signé une convention logement avec la Société immobilière du département de la Réunion (SIDR) et la CDC Habitat. 2 000 nouveaux logements, puisés dans le parc existant de la SIDR, vont être mis sur le marché afin d'aider les locataires sociaux à accéder à la propriété. (Photo d'illustration RB/www.ipreunion.com)

Ces logements, déjà amortis, devraient être proposés aux locataires sociaux afin de les aider à devenir propriétaire plus simplement de leur appartement. Le Département s’est par ailleurs engagé à apporter une aide de 6 000 euros aux locataires souhaitant acheter, qui devraient couvrir la totalité des frais notariaux. Cette aide intervient alors que le gouvernement a décidé de supprimer l’ouverture de nouvelles demandes pour les aides personnalisées au logement (APL) accession.

Lire aussi : La CNL dénonce le gel des allocations logement et l'augmentation des loyers

Pour Cyrille Melchior, président du département, c’est l’aspect humain qui prime dans cette affaire. " Quand des familles ont vécu des dizaines d’années dans un logement et qu’elles ne peuvent pas devenir propriétaires derrière, il y a une forme de drame humain. Nous voulons offrir cette possibilité à ces personnes d’être accompagnées dans leurs démarches " a-t-il souligné.

Cyrille Melchior s’exprime sur cette convention. Regardez

Difficile cependant de savoir en combien de temps il sera possible de vendre ces 2 000 nouveau logements – qui sont en réalité des logements anciens rénovés afin de les vendre à moindre coût, entre 40 et 50 milles euros. Si André Yché, président du directoire de la CDC Habitat, espère qu’ils pourront être vendu d’ici trois à quatre ans, il n’exclut pas que cela puisse mettre dix ans.

En 2018, 56 logements ont été vendus contre les 100 espérés. Pour pouvoir vendre ces nouveaux logements, il faudrait donc multiplier par deux voire deux et demi le nombre de ventes sur une année.

André Yché parle de ces nouveaux logements accessibles. Regardez :

as/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)