Cérémonie de la Fédération Nationale des Travaux :

La ville du Tampon, lauréate du Grand Prix 2019 des Victoires de l'investissement local


Publié / Actualisé
La Fédération Nationale des Travaux (FNTP) publics organise chaque année un concours récompensant les chantiers les plus remarquables au niveau national. Le chantier de la retenue collinaire Piton Marcelin s'est vu récompenser cette année par le Grand Prix des Victoires de l'Investissement local. Le maire du Tampon, André Thien Ah Koon, accompagné du représentant de l'entreprise SOGEA, s'est vu remettre le Grand Prix, lors d'une cérémonie organisée par la FNTP à l'occasion du Salon des maires ce mercredi 20 novembre 2019 à Paris. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville du Tampon.
La Fédération Nationale des Travaux (FNTP) publics organise chaque année un concours récompensant les chantiers les plus remarquables au niveau national. Le chantier de la retenue collinaire Piton Marcelin s'est vu récompenser cette année par le Grand Prix des Victoires de l'Investissement local. Le maire du Tampon, André Thien Ah Koon, accompagné du représentant de l'entreprise SOGEA, s'est vu remettre le Grand Prix, lors d'une cérémonie organisée par la FNTP à l'occasion du Salon des maires ce mercredi 20 novembre 2019 à Paris. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville du Tampon.

Bruno Cavagné, président de la Fédération Nationale des Travaux Publics a rappelé combien il trouvait ce chantier "exceptionnel quand l’équipe de la FNTP s’est rendue à La Réunion il y a un an. Sur 60 dossiers reçus, 20 ont été analysés par le jury et 8 prix ont été attribués et la commune du Tampon, à La Réunion, a reçu ce Grand Prix National".

Le maire du Tampon a indiqué sa fierté de recevoir cette récompense pour tous les Tamponnais et spécialement pour les agriculteurs et éleveurs : "Dans ce contexte socio-économique difficile, la réalisation de la retenue collinaire Piton Marcelin est l’illustration de l’ingénierie du décideur local pour l'avenir de son territoire : sur une commune sur laquelle l’activité agricole occupe 40% du territoire, investir plus de 22 millions d’euros pour pouvoir, grâce à 350 000 m3, irriguer à terme plus de 600 hectares, revêt un caractère vital".

Cette distinction honore tous ceux qui ont oeuvré à la réalisation de cet ouvrage.

Pour rappel, ce chantier, d'un coût de 22 millions d'euros, a bénéficié des concours financiers de l'Europe (FEADER), du Département, de la Région, de la Commune et de l’État. Et ce chantier n'aurait pas été possible sans la famille Payet, propriétaire du terrain.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !