[VIDÉOS] Emploi, vie chère, sécurité... :

Le préfet Jacques Billant présente ses voeux pour 2020


Publié / Actualisé
Lors de la présentation de ses voeux à la presse ce mercredi 5 février 2020, Jacques Billant a accordé un entretien à Imaz Press dans lequel il a expliqué les actions phares à mettre en place cette année. Dans la matinée, il a d'ailleurs signé les 15 premiers emplois francs du Plan Pétrel. Préfet depuis le mois de juin, il a également tenu à rappeler sa fierté d'être le représentant de l'Etat à La Réunion. Enfin Jacques Billant a réagi à la lettre ouverte au président de la République, diffusée par les citoyens de l'OPMR. Ceux-ci ne s'estiment pas assez écoutés et réclament un statut plus officiel. Le préfet se dit surpris de ce texte mais assure qu'il va répondre aux citoyens.
Lors de la présentation de ses voeux à la presse ce mercredi 5 février 2020, Jacques Billant a accordé un entretien à Imaz Press dans lequel il a expliqué les actions phares à mettre en place cette année. Dans la matinée, il a d'ailleurs signé les 15 premiers emplois francs du Plan Pétrel. Préfet depuis le mois de juin, il a également tenu à rappeler sa fierté d'être le représentant de l'Etat à La Réunion. Enfin Jacques Billant a réagi à la lettre ouverte au président de la République, diffusée par les citoyens de l'OPMR. Ceux-ci ne s'estiment pas assez écoutés et réclament un statut plus officiel. Le préfet se dit surpris de ce texte mais assure qu'il va répondre aux citoyens.

Après une phase de recrutement menée par Pôle Emploi Réunion, les premiers emplois francs du plan Petrel (priorités et rassemblement pour l'emploi local à La Réunion), annoncé par Emmanuel Macron lors de sa venue sur l'île, ont été signés ce mercredi 5 février 2020 dans la matinée, à l'agence Pôle Emploi du Moulin, en présence de Jacques Billant. 15 contrats ont été signés.

Pour renforcer les aides à l’emploi et à l’insertion, le préfet de La Réunion a étendu le dispositif emplois francs, à titre expérimental pour une durée de trois ans, à des publics issus d’un parcours d’insertion sur tout le territoire de La Réunion.

Ainsi, depuis le 26 décembre dernier, date de la signature de l’arrêté préfectoral ouvrant cette expérimentation, les entreprises ont la possibilité de recruter en emploi franc soit un salarié issu des quartiers de la politique de la ville, soit issu d’un des parcours d’insertion suivants : entreprises adaptées, insertion par l’activité économique, garantie jeune, école de la deuxième chance, RSMA, École des Dalons, 100 % inclusion, accompagnement global, GEIQ. Le recours à ce dispositif ne sera pas plafonné.

"C'est un élément important puisque le plan Pétrel qui recense 20 mesures produit ses premiers effets. C'était le sens de ces signatures au profit de 15 Réunionnaises et Réunionnais" a déclaré Jacques Billant à Imaz Press ce mercredi lors de la présentation de ses voeux pour l'année 2020 auprès des médias de l'île.

Le préfet va répondre aux citoyens de l'OPMR

Dans son entretien avec Imaz Press, Jacques Billant a souhaité "une mobilisation sans faille pour gagner la bataille de l'emploi, une action structurelle dans l'aménagement du territoire pour valoriser les atouts culturels, économiques et productifs du territoire, un combat quotidien en lien avec les forces de l'ordre contre l'insécurité et une action volontariste en faveur d'un territoire plus solidaire".

Préfet de La Réunion depuis le mois de juin 2019, Jacques Billant exprime "un plaisir renouvelé jour après jour et une fierté immense d'avoir été nommé préfet" et dit mesurer "les attentes fortes des citoyens vis-à-vis de l'Etat".

Dans une lettre ouverte au président de la République, les citoyens de l'OPMR se sont pourtant dit déçus : "nous avons le sentiment de ne pas avancer, non pas par manque de volonté des citoyens engagés que nous sommes, mais par le simple fait que nous ne ressentons aucune volonté des autorités politiques et publiques" ont-ils écrit.

Lire aussi : Lettre au Président de la République

Jacques Billant se dit "surpris" de cette lettre", "elle ne correspond pas aux relations et aux engagements que nous avons pris avec ces citoyens". Citant par exemple les discussions autour du bouclier qualité prix (BQP), le représentant de l'Etat à La Réunion estime écouter ces citoyens.

Le préfet souligne par ailleurs "les belles propositions prises par les citoyens de l'OPMR" et assure qu'elles sont "prises en compte avec le plus grand sérieux". Jacques Billant indique enfin qu'il va répondre à cette lettre. "Il vaut mieux une explication qu'une grande fâcherie."

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !