L'action sociale au coeur des préoccupations :

Le Conseil départemental vote à l'unanimité son budget de 1,097 milliards d'euros


Publié / Actualisé
Ce mercredi 12 février 2020, le Conseil départemental a voté à l'unanimité le budget primitif pour l'année 2020. Au total, ce sont 1,097 milliards d'euros qui composeront le budget du département, soit une baisse d'environ 600 millions d'euros, qui correspondent au montant qui était dédié au financement du Revenu de solidarité active (RSA). Mais depuis ce 1er janvier, la recentralisation du RSA est effective, et la charge revient donc aujourd'hui à l'Etat. Un soulagement pour le budget du Département, qui va permettre selon Cyrille Melchior, le président, de voter un "budget historique. "Nous allons mettre en place 60 millions d'euros supplémentaires notamment vers l'innovation et l'action sociale, la culture, l'agriculture péi..." a-t-il précisé. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 12 février 2020, le Conseil départemental a voté à l'unanimité le budget primitif pour l'année 2020. Au total, ce sont 1,097 milliards d'euros qui composeront le budget du département, soit une baisse d'environ 600 millions d'euros, qui correspondent au montant qui était dédié au financement du Revenu de solidarité active (RSA). Mais depuis ce 1er janvier, la recentralisation du RSA est effective, et la charge revient donc aujourd'hui à l'Etat. Un soulagement pour le budget du Département, qui va permettre selon Cyrille Melchior, le président, de voter un "budget historique. "Nous allons mettre en place 60 millions d'euros supplémentaires notamment vers l'innovation et l'action sociale, la culture, l'agriculture péi..." a-t-il précisé. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Cela avait été promis par Emmanuel Macron lors du Grand débat national, puis confirmé par la ministre des Outre-mer Annick Girardin lors d'une visite dans l'île en mars 2019 : le RSA n'est officiellement plus une charge portée par le Département depuis ce début d'année.

Lire aussi : "Nous avons accepté de récupérer la gestion du RSA" déclare Annick Girardin

"Les recettes réelles de fonctionnement du budget principal s'élèvent en 2020 à 964,03 millions d'euros contre 1 540,3 millions d'euros l'année précédente, montant qui tient en compte de la reprise de recettes effectuée par l'Etat à hauteur de 607 millions d'euros en application de la Loi de finances, dans le cadre de la recentralisation du RSA" précise le Département. C'est pourquoi 60 millions d'euros de budget ont pu être injecté dans de nombreux secteurs, majoritairement dans le social. Cyrille Melchior se félicite de cette avancée, regardez :

Dans le détail, ce sont ces sommes qui seront dépensées en plus pour l'année 2020 grâce à ces 60 millions d'euros :

  • 22 millions d'euros pour le "soutien à l'autonomie à tous les âges de la vie" soit un total de 304 millions d'euros
  • 14 millions d'euros pour "la modernisation de l'administration" soit un total de 342 millions d'euros
  • 7 millions d'euros pour "l'épanouissement de la jeunesse" soit un total de 59 millions d'euros
  • 4 millions pour "les routes et l'aménagement de l'espace public" soit un total de 55 millions d'euros
  • 4 millions pour "l'insertion emploi, logement et coopération" soit un total de 72 millions d'euros
  • 3 millions pour la "protection de l'enfance et de la famille" soit un total de 119 millions d'euros
  • 2 millions pour la "promotion de la culture et des sports" soit un total de 11 millions d'euros
  • 2 millions pour le "développement de l'agriculture et eau" soit un total de 33 millions d'euros
  • 0,4 millions pour "l'environnement, tourisme et aménagements des hauts" soit un total de 20,8 millions d'euros

A noter qu'"aucune hausse de la fiscalité" n'est prévue pour cette année 2020. Le Conseil départemental a réalisé une courte vidéo pour présenter ses ambitions de l'année, regardez :

as / www.ipreunion.com / redac@ipreunion

   

4 Commentaire(s)

César, Posté
1 milliard ! pourquoi un s ?
Stean, Posté
342 millions pour "la modernisation de l'administration", devenant ainsi premier poste de dépense du département devant les missions de soutien aux personnes âgées et handicapées? C'est pas sérieux!
La region ?, Posté
A la Region tout va se travers.
Thomas, Posté
33 millions d'euros ponctionné par des impots pour subventionner une agriculture et une eau que je paie tres cher.