Conseil départemental :

Fermeture des marchés forains : Cyrille Melchior demande une réunion d'urgence au Préfet


Publié / Actualisé
Dès l'annonce de la fermeture des marchés forains ce lundi 23 mars 2020 par le premier Ministre, Cyrille Melchior, président du Département, collectivité engagée auprès du monde agricole, a lors d'un point presse ce mardi, annoncé, en accord avec Serge Hoareau, Vice-président délégué à l'agriculture, la livraison de 12.000 paniers de fruits et légumes frais par semaine, aux personnes isolées par les partenaires sociaux de terrain. Nous publions le communiqué du Département ci-dessous.
Dès l'annonce de la fermeture des marchés forains ce lundi 23 mars 2020 par le premier Ministre, Cyrille Melchior, président du Département, collectivité engagée auprès du monde agricole, a lors d'un point presse ce mardi, annoncé, en accord avec Serge Hoareau, Vice-président délégué à l'agriculture, la livraison de 12.000 paniers de fruits et légumes frais par semaine, aux personnes isolées par les partenaires sociaux de terrain. Nous publions le communiqué du Département ci-dessous.

"Cette mesure exceptionnelle vient répondre à des impératifs d’urgences sociale et économique. D’une part, donner accès à nos ainés à des produits locaux frais et bénéfiques pour leur santé et, permettre à nos agriculteurs d’écouler une partie de leur production, d’autre part" indique le président du Département.

Par ailleurs, compte tenu de la possibilité par les Préfets, de délivrer des autorisations dérogatoires d’ouverture de marchés forains sur les territoires, le Président du Département, après échanges avec les maires et le milieu agricole, a sollicité le Préfet de La Réunion pour qu’une rencontre soit organisée dans les meilleurs délais afin d’étudier la mise en place d’adaptations spécifiques pour un fonctionnement de ces espaces privilégiés de commercialisation qui permettent l’écoulement de près de 70 % des productions.

"Si je ne peux que partager l’impérieuse nécessité de protéger notre population face à cette terrible épidémie, je m’interroge pour autant sur les bénéfices réels, au plan sanitaire, apportés par cette fermeture des marchés forains. Celle ci aura pour conséquence un report inévitable des consommateurs vers d’autres modes d’approvisionnement dont les conditions ne m’apparaissent pas remplir de façon évidente de meilleurs critères sanitaires pour accueillir un afflux supplémentaire de clients. A contrario, des adaptations spécifiques seraient à examiner au plus vite comme alternatives à la fermeture brutale des marchés" précise Cyrille Melchior.
 

   

3 Commentaire(s)

Vero, Posté
Moi que vous faite bien votre travail
Mais je voudrais a qui doit je madresser pour les paniers de legumes c'est pour ma belle et mon beau père mon beau père a 89ans et grabataire et a 72ans elle na pas de moyen de transport comme j'ai entendu que vous allez faire livraison de paniers de légumes et comme mon beau père mange sue maintenant je voudrais a qui je doit m'adresser svp merci de votre compréhension veuillez agréer mes salutations distinguées (Ce n'est nous qui livrons ces paniers Vero, le mieux serait de vous rapprocher de vore CCAS. Prenez soin de vous - Webmaster)
Isa, Posté
Tout a fait d'accord. Il pourrait être compatible économiquement et sanitairement que chaque quartier ait son bazardier: les agriculteurs auraient leur point de vente, les gens n'auraient pas à se déplacer loin et en plus il y aurait moins de personnes en même temps au point de vente. Cela pourrait être un bon compromis pour tous. Bon courage à vous tous et surtout prenez bien soin de vous.
Ramier, Posté
Faut laisse les Agriculteurs vend zot produit su bord la Route et les clients alle' Rode'