[VIDEO] Le Département étend son Pacte de solidarité sanitaire :

Une enveloppe de 41,5 millions d'euros pour les publics fragiles


Publié / Actualisé
Le président du conseil départemental Cyrille Melchior a annoncé, ce vendredi 27 mars 2020, que le Pacte de solidarité sanitaire du était étendu de 30 à 41,5 millions d'euros. Le plan d'aide, adopté par le Département en assemblée restreinte, à destination des personnes les plus fragilisées par la crise sanitaire et le confinement liés au coronavirus, entrera en vigueur dès le début de la semaine prochaine. Parmi les mesures phares, les 36.536 retraités réunionnais touchant une retraite inférieure à 492 euros par mois (RSA), recevront une allocation exceptionnelle de 150 euros supplémentaires de la collectivité. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le président du conseil départemental Cyrille Melchior a annoncé, ce vendredi 27 mars 2020, que le Pacte de solidarité sanitaire du était étendu de 30 à 41,5 millions d'euros. Le plan d'aide, adopté par le Département en assemblée restreinte, à destination des personnes les plus fragilisées par la crise sanitaire et le confinement liés au coronavirus, entrera en vigueur dès le début de la semaine prochaine. Parmi les mesures phares, les 36.536 retraités réunionnais touchant une retraite inférieure à 492 euros par mois (RSA), recevront une allocation exceptionnelle de 150 euros supplémentaires de la collectivité. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce mardi 24 mars 2020, le Département présentait son Pacte de solidarité sanitaire, par la voix de son président Cyrille Melchior et du vice-président à l'action sociale Jean-Marie Virapoullé. Un vaste plan d'aide pour les publics les plus fragilisés par la pandémie de coronavirus et le confinement en vigueur sur le territoire national. Initialement prévue à 30 millions d'euros, l'enveloppe débloquée sera finalement de 41,5 millions d'euros. Les élus du Département, réunis en assemblée restreinte pour une procédure d'urgence, l'ont adopté ce vendredi 27 mars 2020.

"On a travaillé sur des volets supplémentaires qui concernent les aides aux petites retraites avec une enveloppe de 5,5 millions d'euros. Je voulais vérifier la faisabilité avec la Caisse générale de sécurité sociale.  C'est une somme forfaitaire pour aider nos gramounes à payer le minimum des équipements de protection. Entre temps sont également venues des commandes de gel et de masques", dit le président du département pour justifier la hausse du budget du Pacte. Les gels devraient être disponibles dès la semaine prochaine. 

35.536 personnes âgées bénéficient d'une retraite inférieure à 492 euros à La Réunion. Ils recevront tous une allocation de 150 euros du Département, qui a par ailleurs joué un rôle crucial dans la fabrication de 30.000 litres de gel hydroalcoolique par le groupe Isautier. La commande d'1,5 millions de masques effectuée par la collectivité, via un circuit français "plus sécurisé", devrait arrivée dans une dizaine de jours. "Dès que ces masques seront disponibles, nous tiendrons informés nos concitoyens, et s'il faut aider nos soignants, nous le ferons volontiers. On ne sera pas avare dans nos efforts de solidarité."

- Les paniers de fruits et légumes livrés -

Parmi les autres mesures phares du pacte de solidarité, la livraison hebdomadaire de 12.000 paniers de fruits et légumes pour les publics fragiles a débuté dès ce vendredi 27 mars. "Nous partcipons là à un effort en faveur du monde agricole en cette période difficile", s'est félicité Cyrille Melchior. "Dans ces paniers, il y aura ce que les producteurs nous offrent, qu'ils soient dans une coopérative ou indépendants."

Les 15.000 trvailleurs à domicile bénéficiaires de l'Allocation personnalisée d'autonomie, se verront verser une dotation de 170 euros pour leur permettre d'acheter des équipement de protection. La dotation journalière de soutien aux assistantes familiales est aussi doublée, passant de 15 à 30 euros. "Les aides forfaitaires pour les personnels qui travaillent seront versées à leurs structures employeuses. Pour les travailleurs indépendants, nous allons leur verser cette aide directement."

- Vigilance sur la violence conjugale -

Le Département a également voté des dotations à des structures sociales, dont une en capacité d'accueillir les femmes victimes de violence conjugale, ainsi qu'une autre dotation pour offrir aux enfants de familles d'accueil l'accès à des jeux éducatifs et des tablettes pour assurer la continuité des cours à domicile. "Nous sommes extrêmement vigilants durant cette période sur tout phénomène de violence qui pourrait toucher l'enfance vulnérable et les femmes isolées."

Et le président du conseil départemental de conclure par l'adresse de remerciments au corps médical, aux professionnels du Département, des communes, des CCAS, des bénévoles et des associations. "Bravo à toutes et à tous !"

aa / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

7 Commentaire(s)

Yo, Posté
comment ou quelle démarche pour recevoir cet aide
Loulou, Posté
Mi touche 131.17 euros par mois avec la Cgss, est-ce que moins n'à droit à cette aide.
Did, Posté
Vous croyez que l'on peut vivre avec 492 euro ..... ????
Aguie DG, Posté
Je trouve que c'est une bonne chose.pour les petites retraites merci
Manos974, Posté
Mon dieu . L'argent sa être fané dans les hauts St Paul et St Denis . Pour sauver le soldat Sinimalé et Didier Robert,faut gagner St Paul coÃ"te que coÃ"te
Lilidusud, Posté
Je suis une aidante familiale. J'ai recueilli ma maman depuis de nombreuses années déjà. Pourriez-vous faire un geste pour nous ? Je ne suis pas payée mais le confinement est très difficile et je suis quand même obligée de sortir mais sans elle, alors qu'elle a besoin en permanence d'un accompagnement. Un panier, des livraisons de repas... que sais je...
Zako, Posté
Espérons ke le peupleins comprennent ke ceuX ki sont tjrs dans la critique ne font rien pour la réunion ( ratenon..bello..bareigth...dindar..annette. .vergoz. .hoareau. ..Anda..nabenaza. denemont. .Et consors