Département :

Installation de l'Observatoire de la protection de l'enfance


Publié / Actualisé
Dans le cadre de la réunion constitutive de l'Observatoire Départemental de la Protection de l'Enfance (ODPE), Cyrille Melchior, président du conseil Départemental, accompagné de Augustine Romano, vice-présidente du Département déléguée à la Petite Enfance, a accueilli ce lundi 31 août, dans l'Hémicycle du Palais de la Source, Isabelle Rebattu, sous-préfète chargée à la cohésion sociale et jeunesse, Bruno Karl, président du Tribunal judiciaire de Saint-Denis, Caroline Gaussen Calbo, Procureur de la République de Saint-Pierre, Eric Tuffery, Procureur de la République de Saint-Denis ainsi que les Bâtonniers de Saint-Denis et Saint-Pierre ainsi que les présidents et représentants d'institutions et d'associations partenaires, concourant à la Protection de l'enfance. (Photos Hubert Nugent)
Dans le cadre de la réunion constitutive de l'Observatoire Départemental de la Protection de l'Enfance (ODPE), Cyrille Melchior, président du conseil Départemental, accompagné de Augustine Romano, vice-présidente du Département déléguée à la Petite Enfance, a accueilli ce lundi 31 août, dans l'Hémicycle du Palais de la Source, Isabelle Rebattu, sous-préfète chargée à la cohésion sociale et jeunesse, Bruno Karl, président du Tribunal judiciaire de Saint-Denis, Caroline Gaussen Calbo, Procureur de la République de Saint-Pierre, Eric Tuffery, Procureur de la République de Saint-Denis ainsi que les Bâtonniers de Saint-Denis et Saint-Pierre ainsi que les présidents et représentants d'institutions et d'associations partenaires, concourant à la Protection de l'enfance. (Photos Hubert Nugent)

La protection de l'enfance est l'affaire de tous, réunion d'installation de l'ODPE 974

"Cette réunion constitutive de l'Observatoire Départemental de la Protection de l'Enfance, regroupant, aujourd'hui les différents acteurs, est un moment important pour la Collectivité. Elle pose les bases d'une mobilisation collective pour apporter des réponses concrètes fortes et ambitieuses en matière de protection de l’enfance", a indiqué Cyrille Melchior le Président du Département, "il est essentiel de rappeler que le Département ne peut à lui seul, répondre à la complexité des situations des enfants, des adolescents et des familles auxquelles il est confronté" a-t-il ajouté.
En ce sens, la protection de l'enfance est l'affaire de tous.

La création de cet observatoire s'inscrit dans la continuité d'une démarche partenariale : l'élaboration du schéma Enfance - Famille, la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et bientôt la stratégie nationale de prévention et de protection de l'enfance. Cette initiative répond à un besoin d'échange, d'articulation renforcée et de coordination entre les différents acteurs de la protection de l'enfance qui constitue une des priorités de l'action publique départementale. Elle répond aussi à un besoin de disposer de données objectivées de l'ensemble des acteurs de la protection de l'enfance en la matière afin d'ajuster la politique départementale de protection de l'enfance et d'apporter des réponses innovantes aux besoins des publics concernés et aux spécificités du territoire.

Chaque année, près de 120 millions d'euros sont consacrés à la mission "Protection de l'enfance et de la famille". Et la demande sociale est croissante puisqu'entre 2018 et 2019, le nombre de jeunes, bénéficiaires d'au moins une mesure d'aide sociale à l'enfance, a augmenté de 6%. Une place importante sera accordée à la participation des jeunes pris en charge, en leur offrant un espace d’expression, mais également au travers d'une participation active du Conseil Général des Jeunes (CDJ) et de sa présidente, qui a participé à cette séquence.

Présentation du projet de convention Etat-ARS-Département dans le cadre de la stratégie de prévention et de protection de l'enfance 2020-2022

A l’occasion de cette réunion d'installation de l'ODPE de La Réunion, il a aussi été présenté pour information à ses membres, le projet de convention entre l'Etat, l'Ars et le Département dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de protection de l'enfance 2020-2022. Il s'agit d'un contrat dont les grands axes seront validés au mois d'octobre pour une signature d'ici le 15 octobre prochain, toujours dans une démarche de co-construction avec l'ensemble des partenaires dans sa déclinaison locale. "Cette stratégie vise une approche plus humaine, plus appropriée et plus efficace, l'objectif fixé par l'Etat est de changer de regard sur les enfants pris en charge par l'aide sociale à l'enfance, en leur donnant la parole tout en prenant en considération ce qu'ils vivent", a expliqué Isabelle Rebattu.

Le Président du Département a clôturé la réunion d'installation en rappelant que cet observatoire se veut être un lieu privilégié de dialogue, de concertation, de coordination, de mutualisation des moyens, et de réflexion sur la stratégie présente et à venir en matière de protection de l'enfance " Cet observatoire est un organe d'unité et de solidarité pour faire vivre, et faire prospérer une politique de l'enfance nouvelle, dans cet environnement social et familial qui attend de nous une mobilisation à la hauteur des enjeux et des urgences".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !