[VIDÉOS] Inauguration à Sainte-Clotilde :

Villages éco-Box : le commerce de proximité mis en avant à Saint-Denis


Publié / Actualisé
La ville de Saint-Denis a remis ce jeudi 26 novembre 2020 les clés des nouveaux "éco-box" aux commerçants du quartier de Sainte-Clotilde. Ce mercredi ils ont fait de même avec le quartier de la Bretagne et reproduiront l'opération ce vendredi 27 novembre au Moufia. Situé sur le littoral à proximité du cimetière de Sainte-Clotilde l'éco-box est un vrai petit village, qui va rassembler une surface commerciale, un espace stock et un sanitaire pour le commerçant. À travers ce geste la municipalité du chef-lieu souhaite venir en aide aux commerces de proximité. (Photos ms/www.ipreunion.com)
La ville de Saint-Denis a remis ce jeudi 26 novembre 2020 les clés des nouveaux "éco-box" aux commerçants du quartier de Sainte-Clotilde. Ce mercredi ils ont fait de même avec le quartier de la Bretagne et reproduiront l'opération ce vendredi 27 novembre au Moufia. Situé sur le littoral à proximité du cimetière de Sainte-Clotilde l'éco-box est un vrai petit village, qui va rassembler une surface commerciale, un espace stock et un sanitaire pour le commerçant. À travers ce geste la municipalité du chef-lieu souhaite venir en aide aux commerces de proximité. (Photos ms/www.ipreunion.com)

Après celui de la Bretagne ce jeudi, c'est au tour du village éco-box de Sainte-Clotilde d'être inauguré. Avec ses six petits box, ce mini centre commercial voit le jour sur le littoral. Le village aura pour vocation de proposer des services de détente. Il sera bientôt possible de venir apprécier sa petite salade, de se faire les ongles ou encore de se faire couper les cheveux sur place. Situé sur un axe très fréquenté et accessible, l'éco-box a vocation à devenir un véritable lieu de convivialité.

Louées à bas prix, ces structures temporaires vont rester pendant deux ans, destinées aux entreprises naissantes ou de petite taille qui n'auraient pas les moyens de prendre des locaux plus "classiques". "Si vous avez un loyer de 1.500 euros à payer, avant même de commencer vous êtes déjà mort" estime la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts. L'une des commerçantes présentes, après trois ans d'attente, peut enfin s'installer dans son box, clés en main.

- "Le village du quart d'heure" -

Avec ce projet la ville de Saint-Denis veut mettre en avant le concept de "village du quart d'heure". Situé à un endroit stratégique de la commune, l'objectif est d'attirer la clientèle des quartiers de Deux Canons, de Sainte-Clotilde ou encore du Chaudron, soit à un quart d'heure à pied. Ericka Bareigts a remis elle-même les clés aux commerçants ce jeudi. La maire a tenu à rappeler que ce projet, programmé depuis plusieurs années déjà, prend un écho particulier pendant cette période de crise sanitaire et économique. "C'est un jour de bonheur et de fierté malgré les instants difficiles que nous vivons."



Pour un loyer de 200 euros par mois les commerçants bénéficieront d'un local de 2,50 mètres de large sur 6,40 mètres de long. Prochainement, pour accompagner le téléphérique, le quartier de Bois de Nèfles pourrait lui aussi bénéficier de son village éco-box. Sur l'ensemble du territoire de Saint-Denis, ce sont une centaine de ces petits locaux en préfabriqué qui seront installés prochainement.

ms / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !