Un montant à la hausse présenté dans 15 jours :

Département : un budget orienté vers le social et la relance économique en 2021


Publié / Actualisé
Alors que l'année 2020 a été marquée par une crise sanitaire sans précédent, le Conseil départemental s'est réuni ce mercredi 2 décembre pour discuter des orientations budgétaires pour l'année à venir. La relance économique, le social, mais aussi la transition écologique seront au coeur des orientations budgétaires, dont le montant devrait être revu à la hausse en comparaison à l'an dernier. Il sera présenté dans 15 jours par le Département.
Alors que l'année 2020 a été marquée par une crise sanitaire sans précédent, le Conseil départemental s'est réuni ce mercredi 2 décembre pour discuter des orientations budgétaires pour l'année à venir. La relance économique, le social, mais aussi la transition écologique seront au coeur des orientations budgétaires, dont le montant devrait être revu à la hausse en comparaison à l'an dernier. Il sera présenté dans 15 jours par le Département.

Malgré la crise, le Département a réussi "à maintenir la tête hors de l'eau" grâce à la recentralisation du RSA, survenue en 2020. Cela a été "un facteur décisif de préservations de nos équilibres budgétaires, qui nous permet d'accroître la capacité d'action de notre collectivité" indique Cyrille Melchior, président du Département. La Réunion possède par ailleurs un faible niveau d'endettement par habitant au niveau départemental, avec 350 euros par Réunionnais contre 500 euros de moyenne nationale.

Les dépenses sociales représenteront en 2021 48% du budget, notamment dans les aides individuelles. Les dispositifs déjà présentés en 2020 seront reconduits : 20 à 30.000 familles devraient bénéficier du déploiement des chèques d'accompagnement personnalité alimentaires, le Département souhaite accompagner jusqu'à 800 familles dans les "week-end parentalité" ainsi que mettre en oeuvre 180 mesures d'accompagnement sociales personnalisées (MASP).  3.000 logements devraient être réhabilités afin de lutter contre l'insalubrité, soit une augmentation de 100% en comparaison à 2020.

Cinq nouvelles maisons d'accueil familial (MAF) devraient ouvrir leurs portes, afin de lutter contre les pensions marrons.  Le dispositif R+ sera prolongé sur l'année 2021, avec pour objectif d'accompagner 5.000 bénéficiaires du RSA dans leur insertion.

Enfin, le Département lance son "pass bien-être" à destination des personnes vulnérables. 100.000 personnes devraient en bénéficier en 2021. Les bénéficiaires du RSA et les personnes âgées à petite retraite pourront recevoir 150 euros sous forme de dix coupons à utiliser chez les professionnels conventionnés qui oeuvrent dans le domaine du bien-être, du sport, de la culture...

- Contribuer à la transition écologique -

Le Département a souhaité mettre l'accent sur la transition écologique, déjà entamée sur le territoire. En 2021, 150.000 nouveaux arbres seront plantés, tandis que 800 hectares de milieux naturels doivent être restaurés. Le Département va par ailleurs se consacrer à la création de pépinières pour la production à grande échelle de plantes indigènes et endémiques. Des travaux devraient débuter sur le site de l'ex-Rédetar de Saint-Pierre pour y implanter une pépinière.

Un nouveau modèle agricole est sollicité par la remises en culture de 300 hectares de friches, ainsi que l'irrigation de 100 hectares de terres supplémentaires. Le déploiement du plan AGRIPéi 2030 continuera toute l'année, avec la mise en place de sept nouveaux dispositifs de soutien en faveur de : la promotion des produits agricoles impactés par la crise, la réhabilitation des retenues collinaires, la réalisation de travaux légers d'aménagement foncier, la création d'unités de transformation et logistique, la création de boutiques de producteurs, la création de fermes semencières, et la création d'une banque de fourrage.

Des travaux pour diminuer l'empreinte carbonne sont aussi prévus, notamment l'installation de centrales photovoltaïques surles toitures et plans d'eau sur 61 sites du Département, ainsi qu'une revalorisation hydroélectrique des infrastructures du littoral ouest.

as/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !