Un incendie s'est déclaré dans l'hôtel :

La Région Réunion apporte son soutien suite au sinistre au Diana Dea Lodge


Publié / Actualisé
Vers trois heures dans la nuit du lundi 1er août au mardi 2 août 2022, un important incendie s'est déclaré dans une zone en travaux de l'hôtel Diana Dea Lodge situé à Sainte-Anne (Saint-Benoît). Au total, 63 personnes ont été prises en charge (54 adultes et 9 mineurs). Les dégâts causés par les flammes sont important. La Région Réunion apporte son soutien. Voici leur communiqué. (Photos : conseil régional)
Vers trois heures dans la nuit du lundi 1er août au mardi 2 août 2022, un important incendie s'est déclaré dans une zone en travaux de l'hôtel Diana Dea Lodge situé à Sainte-Anne (Saint-Benoît). Au total, 63 personnes ont été prises en charge (54 adultes et 9 mineurs). Les dégâts causés par les flammes sont important. La Région Réunion apporte son soutien. Voici leur communiqué. (Photos : conseil régional)

Dans la nuit du mardi 2 août, le Diana Dea Lodge a subi un incendie dans les parties communes, ne faisant heureusement que des dégâts matériels. Les Vice-Président.e.s Patrick Lebreton et Amandine Ramaye se sont rendu.e.s sur place afin de témoigner du soutien de la Région Réunion et de sa Présidente Huguette Bello.

"C’est une grande chance, qu’il n’y ait pas eu de blessés", nous dit Amandine Ramaye. "Nous tenons à apporter un soutien sans faille de la part de la collectivité régionale. Nous saluons également la réactivité des forces de l’ordre et des pompiers, ainsi que de l’ensemble des équipes de l’hôtel. Nous serons présents pour accompagner et soutenir le Diana Dea Lodge, durement touché."

Pour Patrick Lebreton, "l’objectif est de pouvoir rouvrir le Diana Dea Lodge dès l’année prochaine. C’est un objectif ambitieux. Nous le réaliserons à travers un effort commun des différents acteurs, le promoteur et la direction de l’hôtel, ou encore, les assurances et les collectivités. La Région Réunion participera, au travers du Programme FEDER, à la réouverture prochaine du site. Nous sommes ici en plein dans ce que l’on appelle la résilience. C’est ici que l’on voit notre capacité de rebondir. Je pense aussi et surtout à ces femmes et ces hommes, qui travaillent pour le Diana Dea Lodge. Nous serons présents dans ce nouveau challenge, pour faire en sorte que ce fleuron du tourisme de l’Est puisse continuer à rayonner dans notre île."
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !