Un passager évacué vers l'hôpital après un infarctus (actualisé) :

Port-est : l'escale du Norvegian Spirit annulée, tous les paquebots de croisières interdits d'accoster


Publié / Actualisé
Le Norvegian Spirit ne fera pas escale à La Réunion. Arrivé au large du port-est tôt ce samedi matin 14 mars 2020, le paquebot et ses 2.700 passagers et membres d'équipage a mis le cap sur l'Afrique du Sud en milieu de journée. Avant son départ, un des passagers a été évacué parles secours vers l'hôpital Félix Guyon après que ce dernier a été victime d'un malaise cardiaque. En provenance de Maurice, ce navire qui fait le tour du monde n'était attendu à La Réunion que dimanche. Il est donc arrivé avec un jour d'avance. L'entrée du port lui a été refusée par la capitainerie. Le quai d'accostage était déjà occupé par l'Astor un autre paquebot qui a accosté plus tôt ce samedi avec à son bord 650 personnes, équipage compris. Arrivant de Maurice ce bateau repartira dimanche pour le Mozambique. Il ne s'est rendu dans aucune zone touchée par le coronavirus. L'escale de l'Astor est la dernière d'un bateau de croisière au port-est. Selon nos informations, qui ont été confirmées par la préfecture ce samedi, plus aucun bateau de croisière ne pourra faire escale. Seuls les résidents Réunionnais ou les personnes devant prendre l'avion depuis La Réunion seront autorisées à débarquer dans l'île. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le Norvegian Spirit ne fera pas escale à La Réunion. Arrivé au large du port-est tôt ce samedi matin 14 mars 2020, le paquebot et ses 2.700 passagers et membres d'équipage a mis le cap sur l'Afrique du Sud en milieu de journée. Avant son départ, un des passagers a été évacué parles secours vers l'hôpital Félix Guyon après que ce dernier a été victime d'un malaise cardiaque. En provenance de Maurice, ce navire qui fait le tour du monde n'était attendu à La Réunion que dimanche. Il est donc arrivé avec un jour d'avance. L'entrée du port lui a été refusée par la capitainerie. Le quai d'accostage était déjà occupé par l'Astor un autre paquebot qui a accosté plus tôt ce samedi avec à son bord 650 personnes, équipage compris. Arrivant de Maurice ce bateau repartira dimanche pour le Mozambique. Il ne s'est rendu dans aucune zone touchée par le coronavirus. L'escale de l'Astor est la dernière d'un bateau de croisière au port-est. Selon nos informations, qui ont été confirmées par la préfecture ce samedi, plus aucun bateau de croisière ne pourra faire escale. Seuls les résidents Réunionnais ou les personnes devant prendre l'avion depuis La Réunion seront autorisées à débarquer dans l'île. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Comme cela est le cas à chaque arrivée de paquebot, des flyers d'informations ont été distribués à chacun des passagers de l'Astor. Cela afin de leur indiquer la démarche à suivre si des symptômes du coronavirus devaient apparaître lors de leur séjour sur l'île. Le bateau Astor reprendra dobc la mer dès dimanche.

Sans quai pour l'accueillir ce samedi, le Norvegian Spirit a longtemps fait des ronds dans l'eau avant de prendre la décision de s'éloigner. Regardez :

- Malaise cardiaque à bord du Norvegian Spirit -

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) a indiqué être intervenu auprès du Norvegian Spirit dans la matinée afin de porter secours à l'un des passagers, victime d'un malaise cardiaque. "Le patient, qui a été victime d'un infarctus, a en premier temps été transporté au Centre hospitalier de l'ouest, avant d'être transféré à l'hôpital Félix Guyon" a précisé le CROSS. Son état de santé actuel n'a pas été communiqué.

- Vives protestations à l'arrivée des paquebots -

Le dernier bateau a avoir accosté est le Costa Mediterranea, où 300 Réunionnais étaient présents. Ce dernier a tourné pendant plus d'une semaine dans l'océan Indien avant de finalement pouvoir accoster à La Réunion le 11 mars, les Seychelles et Madagascar ayant refusé le débarquement des passagers. Le Costa Mediterranea avait déjà accosté dans l'île le 26 février.

Le dimanche 1er mars, des heurts avaient éclatés entre des manifestants et les forces de l'ordre, alors que des personnes s'étaient rassemblés pour protester contre l'arrivée au port-est du Sun Princess, un bateau refoulé de Madagascar. Une personne avait été interpellée au cours de ces heurts. La veille déjà, des manifestants s'étaient rendus au port pour protester contre l'accostage de l'Azamara.

Pour éviter de nouveaux débordements, un dispositif de sécurité a été déployé lors de l'accostage du navire Aïdablu le mercredi 3 mars, dernier paquebot de croisière en date a être arrivé à La Réunion.

Pour aller plus loin :

Retour du Costa Mediterranea : "on a eu l'impression d'être pris en otage pendant une semaine"

Port-est : le Costa Mediterranea de retour avec 300 Réunionnais à bord

Sun Princess : affrontements entre manifestants et policiers au port-est, une personne interpellée

Lire aussi : Coronavirus : l'Azamara a accosté au port-est sur fond de tensions

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com
 

 

   

Mots clés :

    4 Commentaire(s)

    Mayaqui, depuis son mobile, Posté
    C est quand même la meilleure solution contre le corona !!!!
    Dido974, Posté
    Ce sont des personnes à l'intérieur. Ok la peur peut être présente et est compréhensible. Si des mesures sont prises, des contrÃ'les sont faits et qu'ils sont en bonne santé, pourquoi les rejeter? mettez-vous à leurs places 2 min.
    Jacques, Posté
    Ils feraient mieux de rester au large, en accostant, ils risquent plus pour leur santé !
    MÃ'veLang, Posté
    L'aubaine est pour qui ? Les compagnies de croisière et les croisieristes ou l'économie Réunionnaise ?
    Refoulés de partout de la zone, leur seul salut est pour le moment, juste la Réunion qui avec et sans coronavirus, une destination poubelle. la belle saison revenue, elle sera de nouveau oubliée