Neuf cas au total :

Coronavirus : deux nouveaux cas confirmés à La Réunion


Publié / Actualisé
Ce dimanche 15 mars 2020, deux nouveaux cas de Covid-19 sont confirmés par la préfecture de La Réunion, qui en compte désormais neuf au total. Il s'agit d'un couple de personnes âgées qui n'a rien à voir avec le groupe de croisiéristes qui compte 3 cas avérés parmi les 9 que compte La Réunion désormais. Un point devrait être tenu par le préfet dans la journée afin de donner de plus amples détails de ces derniers cas. Il fera également le point sur les mesures fortes du gouvernement qui s'appliquent désormais à La Réunion, en accord avec la ministre des Outre-mer Annick Girardin. Celle-ci a tenu une visioconférence avec les préfets des territoires ultramarins et a décidé que tous les lieux publics "non indispensables" aux Réunionnais et Réunionnais seront fermés jusqu'à nouvel ordre à partir de ce lundi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce dimanche 15 mars 2020, deux nouveaux cas de Covid-19 sont confirmés par la préfecture de La Réunion, qui en compte désormais neuf au total. Il s'agit d'un couple de personnes âgées qui n'a rien à voir avec le groupe de croisiéristes qui compte 3 cas avérés parmi les 9 que compte La Réunion désormais. Un point devrait être tenu par le préfet dans la journée afin de donner de plus amples détails de ces derniers cas. Il fera également le point sur les mesures fortes du gouvernement qui s'appliquent désormais à La Réunion, en accord avec la ministre des Outre-mer Annick Girardin. Celle-ci a tenu une visioconférence avec les préfets des territoires ultramarins et a décidé que tous les lieux publics "non indispensables" aux Réunionnais et Réunionnais seront fermés jusqu'à nouvel ordre à partir de ce lundi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La préfecture et l'agence régionale de la santé confirment 2 nouveaux cas de coronavirus-COVID 19 à La Réunion, ce dimanche 15 mars 2020.

Ce soir, le nombre de cas avérés sur le territoire se porte désormais à 9 au total. Ces deux nouveaux cas n’ont pas de lien avec le groupe de croisiéristes, il s’agit d’un couple de personnes âgées revenant de métropole.

- Neuf cas avérés en tout -

Ces deux nouveaux cas s'ajoutent aux sept autres déjà recensés. Le premier cas de coronavirus a été confirmé le mercredi 11 mars. Depuis, cinq nouveaux cas sont apparus dans l'île. L'un des patients est en réanimation, tandis qu'un autre a contracté une "forme sévère" du virus.

L'homme de 80 ans, confirmé comme étant le premier cas de coronavirus à La Réunion, est en réanimation depuis ce vendredi soir. Il est donc un état de santé plus que préoccupant. Il fait parti du groupe de 28 personnes ayant participé à une croisière aux Bahamas, et a transité des Etats-Unis, vers la métropole, avant de rentrer dans l'île.

Le second cas avéré est une femme de 78 ans, qui a désormais contracté une "forme sévère" du virus, ont annoncé les autorités ce samedi lors de la conférence de presse. Elle fait partie du groupe des 28 croisiéristes. Cette dernière a par ailleurs été en contact avec 28 autres personnes lors d'un déjeuner familial à son retour à La Réunion.

Le troisième cas n'est pas relié au groupe de croisiéristes : il s'agit d'une femme de 38 ans qui a séjourné en métropole sur une période prolongée. Elle est arrivée à La Réunion le 11 mars. A son domicile, cette femme a estimé être porteuse de symptômes et a appelé le SAMU. Son prélèvement s'est avéré positif une fois arrivée au CHU. Elle n'a été en contact qu'avec peu de personnes.

Un troisième membre du groupe de croisiériste a contracté le virus, c'est le quatrième cas. L'annonce a été faite ce jeudi 12 mars. Cet homme n'a eu que très peu de contact avec des personnes, et se trouve toujours dans un état stable à l'hôpital. Son fils, qui l'a côtoyé, ne présente aucun symptôme actuellement.

Le cinquième cas confirmé est une femme de 37 ans qui a contracté le virus lors d'un séjour en métropole, et n'a développé des symptômes que plusieurs jours après son retour dans l'île.  Elle a eu l'occasion d'être en contact avec de nombreuses personnes dont : sept contacts familiaux, 15 professionnels, ainsi que 50 personnes avec qui elle a assisté à un cours de danse.

Sa famille et ses collègues ont tous été contactés et ne présentent aucun symptôme. Les personnes présentes à son cours de danse doivent encore être identifiées. L'ARS a indiqué samedi avoir des difficultés à retrouver ces personnes. Par ailleurs, cette femme était présente aux Francofolies samedi dernier. Elle était accompagné d'un.e ami.e. Elle a indiqué être restée en retrait de la foule et n'aurait pas commandé de boisson ou de nourriture, ni déposé d'affaires au vestiaire. L'ARS a affirmé que le risque de "co-exposition est très très faible voire négligeable".

Le sixième cas est un homme de 60 ans, ayant séjourné en métropole. Il est rentré à La Réunion le 9 mars, et a présenté des symptômes à partir du 10. Les sept personnes avec qui il a été en contact rapproché avant d'être hospitalisé ont toutes été identifiées et contactées : elles sont toutes asymptomatiques. Le patient est dans un état stable, hospitalisé au CHU Félix Guyon.

Le septième cas est un proche des cas déjà avérés qui est confirmé depuis le début de l'épidémie. Actuellement, sur les sept cas, un se trouve en réanimation et un a contracté une forme sévère de la maladie.

A noter que 50 personnes sont recherchées par l'ARS. Il s'agit de participants à un cours de danse qui a eu lieu dans l'établissement Le Before à Saint-Pierre mardi soir, et où une personne atteinte du coronavirus était présente.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

SETENG, Posté
Est ce que quelqu'un peut nous dire au bout de combien de jours on devient contagieux?
Amoinmem, Posté
Sait-on combien il y a de respirateurs et de place en réanimation sur toute l'île ?
Korrigan, Posté
Une honte que des avions de posent encore sur ce p'tit caillou...business is business...
Yo, Posté
Contant pour les candidats. Mais les elections ce pas que de mettre de barriere au buro de vote. Mais ou le gouvernent a oublie Ce le bain foule apres les elections. Tous ke monde est confiné ensemble dans la joie pour le candidats. La propagation va etre enorme. Deja la peur de vote pour certain. Ce election nos pas du etre l'objet du jours La catastrophe de l'epidemie au 2eme tour Ce malheureux En plus des paquebot et avion. La reinion va drout au mur