[LIVE VIDÉO] En direct de la Métropole :

Covid-19 : "Nous permettrons à tous les ultramarins de rentrer chez eux" déclare A. Girardin


Publié / Actualisé
La ministre des Outre-mer Annick Girardin fait un point ce mercredi 18 mars 2020 sur le suivi de l'épidémie de Covid-19 et des dispositifs mis en place par l'État dans les territoires ultramarins. La Réunion, au même titre que la Métropole ou que les autres DOM, est concernée par les mesures de confinement demandées par le gouvernement lundi 16 mars. Ce mercredi en fin de journée, l'Agence régionale de la santé de La Réunion a également annoncé deux cas supplémentaires, faisant monter le total de cas avérés à 14 sur l'île. Il n'a pas été estimé nécessaire de couper les liens aériens entre La Réunion et la Métropole mais la préfecture demande d'être responsable et renoncer aux séjours non essentiels. Les passagers de retour de métropole devront en tout cas remplir un engagement sur l'honneur de se confiner pendant 14 jours, par sécurité. Suivez la prise de parole d'Annick Girardin en direct avec nous. La ministre des Outre-mer s'exprime de Paris.
La ministre des Outre-mer Annick Girardin fait un point ce mercredi 18 mars 2020 sur le suivi de l'épidémie de Covid-19 et des dispositifs mis en place par l'État dans les territoires ultramarins. La Réunion, au même titre que la Métropole ou que les autres DOM, est concernée par les mesures de confinement demandées par le gouvernement lundi 16 mars. Ce mercredi en fin de journée, l'Agence régionale de la santé de La Réunion a également annoncé deux cas supplémentaires, faisant monter le total de cas avérés à 14 sur l'île. Il n'a pas été estimé nécessaire de couper les liens aériens entre La Réunion et la Métropole mais la préfecture demande d'être responsable et renoncer aux séjours non essentiels. Les passagers de retour de métropole devront en tout cas remplir un engagement sur l'honneur de se confiner pendant 14 jours, par sécurité. Suivez la prise de parole d'Annick Girardin en direct avec nous. La ministre des Outre-mer s'exprime de Paris.

"Il est important de rappeler que nous avons un début de contamination de locaux" a affirmé la ministre. Annick Girardin a affirmé avoir dialogué avec une bonne partie des présidents de départements et régions des Outre-mer.

"Le confinement est une nouvelle étape" a-t-elle poursuivi, rappelant l'intérêt d'appeler le 15 en cas de doute sur sa santé. "Ça veut dire quoi le confinement ? Ça veut dire que les écoles sont fermées, seuls les lieux essentiels sont ouverts, certains entreprises 'non indispensables' ont été appelées à fermer, privilégiant le télétravail".

Elle a pointé du doigt les comportements dans les grandes surfaces, "cela a provoqué malheureusement des vols de produits, utiles aux professionnels de santé". Sur l'information, Annick Girardin a indiqué qu'il était capital "d'éviter les fausses informations".

Annick Girardin demande à ceux qui ne vivent pas dans les Outre-mer de ne pas s'y rendre. Elle affirme que le gouvernement permettra "à tous les ultramarins de rentrer chez eux". Les étudiants par contre sont invités à rester s'ils le peuvent dans leur logement dans l'Hexagone.

La ministre demande aussi à ceux qui ne vivent pas dans les Outre-mer de ne pas s'y rendre, pour limiter au mieux la propagation de la maladie. 88 personnes sont actuellement contaminées dans les Outre-mer, dont un décès en Martinique.

La Réunion et les Outre-mer en général vont suivre le rythme de la Métropole et l'état d'urgence sanitaire va donc aussi être décrété dans les territoires ultramarins.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Martine, Posté
j'ai avoir pus d'info sur l'arret de travail, pour une personne qui a fait l'AVC, chez nous i y a 2 versions, merci ( 974)