Pour faire face à la pénurie :

Le groupe sucrier Tereos engage cinq de ses usines dans la fabrication de gel hydroalcoolique


Publié / Actualisé
Dans un contexte de pénurie de gel hydroalcoolique en France, le groupe Tereos a décidé d'engager cinq de ses usines dans la production de gel hydroalcoolique. Cette décision sera mise en oeuvre dès ce mercredi 18 mars sur les cinq sites, annonce le groupe sucrier. Les cinq usines concernées sont celles d'Artenay (Loiret), Origny-Sainte-Benoite (Aisne), Lillers (Pas-de- Calais), Morains (Marne) et Nesle (Somme) situées dans le Nord, le Grand Est et le Centre. (Photo d'illustration)
Dans un contexte de pénurie de gel hydroalcoolique en France, le groupe Tereos a décidé d'engager cinq de ses usines dans la production de gel hydroalcoolique. Cette décision sera mise en oeuvre dès ce mercredi 18 mars sur les cinq sites, annonce le groupe sucrier. Les cinq usines concernées sont celles d'Artenay (Loiret), Origny-Sainte-Benoite (Aisne), Lillers (Pas-de- Calais), Morains (Marne) et Nesle (Somme) situées dans le Nord, le Grand Est et le Centre. (Photo d'illustration)

Ces usines "disposent du savoir-faire nécessaire à la fabrication d’alcool pharmaceutique et de capacités importantes qui font de Tereos le premier producteur d’alcool en France. Ces capacités seront mises au service de la fabrication de gel hydroalcoolique. Tereos, entreprise citoyenne, apportera ainsi sa contribution à la solidarité nationale.

Cette production a déjà démarré sur un premier site et sera mise à la disposition gratuitement des Agences Régionales de Santé et des hôpitaux des régions proches, qui connaissent des situations très critiques. "Face à l’épreuve sans précédent que traverse notre pays, nous avons considéré de notre devoir d’apporter notre contribution et notre soutien aux personnels soignants qui luttent chaque jour pour sauver des vies. C’est un engagement partagé par tous les coopérateurs et toutes les équipes de notre groupe" a déclaré Alexis Duval, président du Directoire de Tereos.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !