Rapatriements :

Bloqué au Brésil, ce Réunionnais n'a pas de solution pour rentrer


Publié / Actualisé
Nous vous avions déjà fait part du cas de 13 Réunionnaises actuellement en Inde, et qui ne savent pas comment regagner La Réunion alors que l'aéroport de New Dehli va fermer ses portes ce dimanche 22 mars 2020. Cette fois c'est une Réunionnais bloqué au Brésil qui nous contacte. Son vol entre Sao Paulo et Johannesburg a été annulé et il ne sait pas comment rejoindre l'Afrique du Sud à temps pour faire la deuxième partie du voyage jusqu'à La Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Nous vous avions déjà fait part du cas de 13 Réunionnaises actuellement en Inde, et qui ne savent pas comment regagner La Réunion alors que l'aéroport de New Dehli va fermer ses portes ce dimanche 22 mars 2020. Cette fois c'est une Réunionnais bloqué au Brésil qui nous contacte. Son vol entre Sao Paulo et Johannesburg a été annulé et il ne sait pas comment rejoindre l'Afrique du Sud à temps pour faire la deuxième partie du voyage jusqu'à La Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Armand* est bloqué. De passage au Brésil, il s'y trouvait encore quand la décision du confinement est tombée, ce lundi 16 mars. Malgré l'interdiction des vols d'agrément depuis ce vendredi 20 mars, Armand a le droit de rentrer à La Réunion puisque le rapatriement est autorisé.

"Mon vol entre Sao Paulo et Johannesburg a été annulé et la compagnie aérienne South Africa ne me donne aucune solution" nous explique-t-il ce samedi 21 mars. Il a d'ailleurs contacté le Consulat de France à Sao Paulo qui lui a indiqué ne pas avoir de solution dans l'immédiat, tout passant par les compagnies aériennes.

La deuxième partie du voyage, elle, est d'ores et déjà assurée. "J'ai pu trouver une place dans le dernier vol d'Air Austral de Johannesburg/Réunion ce dimanche 22", indique le voyageur, qui en profite pour remercier la compagnie française "qui fait tout pour trouver une solution.

Mais la partie du Brésil à l'Afrique du Sud reste problématique : pas de vol disponible avant le 26 mars selon ce Réunionnais. Armand choisit donc la voie de la presse pour alerter sur son cas. Souhaitant rester anonyme il souhaite que la préfecture de La Réunion l'aide pour faciliter son rapatriement. Pour toute information qui pourrait l'aider n'hésitez pas à nous écrire sur redac@ipreunion.com nous lui transmettrons les informations.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

* le prénom a été changé à la demande de la personne

   

2 Commentaire(s)

Veronica, Posté
même situation sauf que je vis en Guadeloupe bloquée au brésil l ambassade répond voyez avec go voyages votre agence hors personne ne répond !!!!!!!!!!!!!!!
Sociale, Posté
Pourquoi tous ceux qui sont bien ailleurs veulent ils revenir tous en même temps ? Avons nous les moyens de les confiner totalement pendant 3 semaines ?