[LIVE] Aucun décès à déclarer, une première guérison observée :

18 nouveaux cas de coronavirus, 65 en tout


Publié / Actualisé
Ce dimanche 22 mars ne marque finalement pas le jour du second tour des élections municipales puisque celui-ci est reporté mais plutôt le sixième jour de confinement pour les Français. Avec 63 cas avérés - 16 nouveaux cas annoncés ce dimanche, puis 2 nouveaux dans la soirée -, La Réunion affiche également des premiers cas autochtones. Deux malades sont toujours en réanimation, mais aucun décès n'est à déclarer. Maurice par contre communique son 2ème décès, alors que 4 nouveaux cas sont confirmés sur l'île soeur. Par ailleurs, l'ARS annonce la première guérison sur l'île. Le confinement se poursuit et les sanctions se renforcent. Un arrêté au Journal officiel fait d'ailleurs état de l'interdiction des vols entre La Réunion et la Métropole à compter de ce lundi et jusqu'au 15 avril. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce dimanche 22 mars ne marque finalement pas le jour du second tour des élections municipales puisque celui-ci est reporté mais plutôt le sixième jour de confinement pour les Français. Avec 63 cas avérés - 16 nouveaux cas annoncés ce dimanche, puis 2 nouveaux dans la soirée -, La Réunion affiche également des premiers cas autochtones. Deux malades sont toujours en réanimation, mais aucun décès n'est à déclarer. Maurice par contre communique son 2ème décès, alors que 4 nouveaux cas sont confirmés sur l'île soeur. Par ailleurs, l'ARS annonce la première guérison sur l'île. Le confinement se poursuit et les sanctions se renforcent. Un arrêté au Journal officiel fait d'ailleurs état de l'interdiction des vols entre La Réunion et la Métropole à compter de ce lundi et jusqu'au 15 avril. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La préfecture et l'ARS ont tenu une allocution en direct :

Ce qu'il faut retenir :

65 cas de coronavirus à La Réunion, dont 2 en réanimation. 18 nouveaux cas ont été annoncés ce dimanche (d'abord 16, puis 2 nouveaux dans la soirée). Aucun décès n'est à déclarer. Un premier patient est guéri.

• Les vols sont officiellement interdits entre la Métropole et les Outre-mer à compter de ce lundi et jusqu'au 15 avril.

14.459 cas de coronavirus en France, dont 1.525 personnes en réanimation. L'épidémie a fait 562 morts sur le sol français avec 112 nouveaux décès annoncés ce samedi 21 mars.

Plus de 250 millions de masques vont être livrés progressivement en France, a annonce le ministre de la Santé. Toute entreprise ou particulier qui dispose de masques est invité à les remettre aux établissements de santé, a demandé Olivier Véran. Le ministre a aussi estimé que la stratégie de dépistage, pour l'instant non automatique, pourrait évoluer à la fin du confinement

L'Assemblée nationale a voté l'article du projet de loi qui décrète l'"état d'urgence sanitaire" pour 2 mois minimum. Il prévoit notamment un renforcement des sanctions pour celles et ceux qui ne respectent pas les règles du confinement.

• Dans le monde, l'épidémie a touché plus de 300.000 personnes et fait plus de 13.000 morts, plus d'un milliard de personnes sont actuellement confinées. L'Italie affiche des nouveaux nombres records avec 793 nouveaux décès en l'espace de 24 heures, tandis que l'Espagne le nombre des morts est passé à 1.326, en progression de 32% depuis vendredi.

Pour tous vos déplacements, téléchargez l'attestation obligatoire à remplir à la main ici.

Pour l'employeur, l'attestation nécessaire se trouve ici.

  • IPR

    Deux nouveaux cas de coronavirus confirmés ce soir

    La préfecture annonce 2 nouveaux cas avérés de Covid-19, portant donc le total à 65 cas à La Réunion.

    Aucun détail n'est donné pour l'instant sur ces deux nouveaux cas mais un point devrait être organisé avec la presse demain.

  • IPR

    La SARL CMAOI suspend son activité

    "Au regard de la situation exceptionnelle et des décisions gouvernementales annoncées, ainsi que la fermeture annoncée d’une grande majorité de nos fournisseurs, nous vous informons de la suspension de notre activité à compter du 18 mars et ce jusqu'à nouvel ordre."

  • IPR

    Deuxième décès sur l'île Maurice

    Un deuxième décès lié au Covid-19 a été enregistré à Maurice, confirme DefiMedia. 4 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés sur l'île soeur. Le premier ministre, Pravind Jugnauth, a annoncé que le nombre total de personnes infectées s'élève désormais à 24.

  • IPR

    Rectification

    La préfecture et l'agence régionale de santé annoncent finalemeent 16 nouveaux cas de coronavirus à La Réunion, et non pas 17. Ce dimanche le bilan est donc de 63 cas avérés sur l'île.

    Les investigations de l’Agence Régionale de Santé et de la cellule régionale de Santé publique France sont en cours sur ces 16 nouveaux cas pour identifier les personnes qui auraient été en contact rapproché et prolongé avec ces personnes.

    Parmi les 47 cas confirmés le 21 mars 2020 :
    -      2 personnes sont en réanimation
    -      44 personnes sont en état stable
    -      1 personne est guérie

  • IPR

    Deux lignes d'écoute ouvertes pour les professionnels de santé et les malades

    Dès la semaine prochaine, l'ARS va ouvrir deux lignes d'écoute ouvertes d'une part pour les professionnels de santé et d'autre part pour les personnes atteintes et leur entourage.

    Il est rappelé qu'un numéro vert existe et que l'appel du SAMU doit être réservé aux "cas graves".

    "Nous devons être attentifs aux personnes isolées et prendre leurs nouvelles", estime Martine Ladoucette.

  • IPR

    De nouveaux masques distribués, le dépistage amené à évoluer

    Le CHU est toujours l'hôpital de première ligne. "Nous devons élargir les capacités de diagnostic et de traitement, et nous avons déjà trouvé les moyens d'y parvenir" affirme Martine Ladoucette. "Nous devons tout faire pour ralentir la progression de l'épidémie." Les capacités de diagnostic devraient évoluer.

    112.000 masques ont déjà été distribués aux médecins. "Nous allons donner des masques à l'ensemble des professionnels de première ligne, médecins, pharmaciens, infirmiers, pédiatres, ophtalmologistes, chirurgiens-dentistes..." a précisé la directrice de l'ARS Martine Ladoucette.

    Les EHPAD's recevront également des masques, tout comme les établissements pour personnes handicapées. 200.000 masques vont être distribués.

    Le gouvernement a assoupli les règles de réquisition de masques, permettant un redémarrage de l'importation. Martine Ladoucette que le réapprovisionnement en sera facilité.

    L'ARS va débloquer un budget masques pour apporter des dotations minimales indispensables pour les communautés, les collectivités, les CCAS.

  • IPR

    16 nouveaux cas, 63 en tout

    L'ARS annonce un nouveau bilan de 63 personnes atteintes du coronavirus à La Réunion, avec 16 nouveaux cas confirmés ce dimanche.

    (Mise à jour : la préfecture a envoyé un communiqué après l'allocution du préfet et de la directrice de l'ARS pour corriger les chiffres annoncés : il s'agit bien de 16 nouveaux cas et pas 17 et donc de 63 cas au total et non pas 64)

    "La plupart ont séjourné en Métropole, d'autres sont des personnes contacts de ces voyageurs rentrés de Métropole et certaines situations sont encore en cours d'investigation."

    • Deux personnes sont toujours en réanimation

    • Aucun décès n'est à déclarer

    • Un premier patient est guéri

    • Plus de 700 personnes identifiées comme des sujets contacts de ces personnes contaminées, elles sont confinées à domicile

  • IPR

    "Encore trop de comportements irresponsables"

    "Vous devez tous avant de sortir sur l'absolue nécessité de votre déplacement parce que l'irresponsabilité de quelques uns peut faire échouer cette stratégie collective" déclare le préfet.

    "Nous avons encore trop de comportements irresponsables." L'hélicoptère de la gendarmerie surveille les zones les plus reculées, il a d'ailleurs patrouillé aujourd'hui.

    Les lieux touristiques sont fermés, comme certains sentiers de randonnée "non essentiels au lien avec les cirques", le littoral, des sites de baignade d'eau douce ou les plages.

    "Nous pouvons tirer l'avantage de notre avance par un strict respect du confinement."

  • IPR

    Dès demain des masques seront distribués aux travailleurs exposés, notamment aux caissers

    Auprès des maires, le préfet s'est engagé à protéger les soignants en leur donnant le matériel dont ils ont besoin. "Dès demain, des masques et des tests supplémentaires vont aussi être distribués au personnel de Santé."

    Les métiers exposés sont aussi concernés par cette distribution, "comme les cassières, les ouvriers, les agriculteurs".

    L'aide envers les SDF et les femmes victimes de violence sera renforcée elle aussi. "Confinement ne doit pas rimer avec isolement."

  • IPR

    Des dépistages possibles à l'aéroport en cas de symptômes

    "Notre territoire est en guerre" a commencé Jacques Billant, "j'ai utilisé l'image du cyclone pour décrire cette pandémie".

    Le préfet a détaillé à nouveau la stratégie en place. "Quand bien même nous déciderions de fermer nos portes, cette maladie arriverait. Beaucoup ne comprennent pas ma décision de ne pas fermer l'aéroport", déclare le préfet qui précise ne pas vouloir isoler totalement La Réunion pour autant.

    "J'ai réduit le trafic aérien au strict minimum, mais je pense à nos concitoyens bloqués en Inde ou en Afrique du Sud." Il précise continuer d'assurer le rapatriement des familles loin de La Réunion.

    La quatorzaine sera renforcée, "dès demain, des entretiens individuels seront réalisés sur tous les passagers qui descendent de l'avion. En cas de symptômes, des tests de dépistage du coronavirus seront réalisés".

    Pour affermir la quatorzaine, des solutions alternatives d'hébergement seront proposées.

    Pour les passagers arrivés précédemment, l'Etat fera un suivi par des appels téléphoniques journaliers et "une vraie traçabilité".

  • IPR

    Les vols interdits entre La Réunion et la Métropole à partir de demain

    Les vols entre la Métropole et les départements et collectivités d'Outre-Mer (Martinique, Mayotte, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Saint Martin et Saint-Barthélemy) seront interdits à partir de lundi minuit et jusqu'au 15 avril, selon un arrêté publié dimanche au Journal Officiel.

    Toutes les précisions sur cet arrêté dans notre article dédié.

  • IPR

    La quasi totalité des cabinets médicaux restent ouverts

    Les médecins de ville de La Réunion annoncent que "la quasi totalité des cabinets restent ouverts pendant l'épidémie".

    L'ensemble des médecins généralistes mettent en place des systèmes de téléconsultations.

  • IPR

    Un groupe d'entraide pour venir en aide à son voisin (dans le respect des gestes barrières)

    C'est un rendez-vous que nous allons essayer de tenir régulièrement : "la bonne nouvelle du jour". Cette fois, elle concerne une initiative collective. Un groupe d'entraide sur Facebook propose d'aider son voisin dans le besoin à travers le dispositif "Action chiffon vert". Il s'agit alors d'accrocher un tissu vert à son portail en cas de besoin (illettrisme, besoin urgent de transport, besoin de courses...) et ainsi se faire aider par son voisin - dans le respect des gestes barrières, bien sûr.

    Plus d'infos dans cet article.

  • IPR

    Décès d'un médecin hospitalier d'origine malgache dans l'Oise

    Un médecin hospitalier d'origine malgache est mort du coronavirus dans le département de l'Oise en Métropole, l'un des plus touchés par la maladie en France. Urgentiste à l'hôpital de Compiègne, Jean-Jacques Razafindranazy est décédé des suites du virus. C'est le premier médecin à mourir de la Covid-19.

     

  • IPR

    "Lockdown parties" : des fêtes sauvages en France et en Belgique malgré le confinement

    Des soirées appelées "lockdown" (verrouillage, en anglais) commencent dangereusement à devenir une mode en Belgique. Une tendance qui gagne peu à peu la France. Selon nos informations, plusieurs soirées de ce genre se font d'ores et déjà en Métropole. Une pratique extrêmement grave en ces temps de confinement puisqu'elle consiste à rassembler des gens qui souhaitent faire la fête malgré les mesures de confinement instaurées par le gouvernement.

    Lisez notre article dédié.

  • IPR

    Ericka Bareigts demande le confinement dans des structures dédiées ou la fermeture de l'aéroport

    Ericka Bareigts s'est rendue à la préfecture ce dimanche 22 mars au matin. Elle était accompagnée d'une délégation de médecins. Une fois de plus, la députée a demandé à ce que les mesures soient plus strictes au retour des voyageurs à l'aéroport. Elle demande à ce que la quatorzaine soit appliquée à l'écart de leurs proches.

    Plus d'infos par ici.

  • IPR

    La FRBTP confirme une reprise de l'activité, sous conditions

    La Fédération réunionnaise du BTP confirme ce dimanche 22 mars la reprise de l'activité sur les chantiers, mais sous conditions. Un accord a en effet été trouvé avec le gouvernement, a annoncé la ministre du Travail Elisabeth Borne ce samedi. Plusieurs principes ont été établis, "visant à rendre possible la reprise progressive de l'activité" tout en garantissant la protection des salariés, indique la FRBTP.

    Le détail de cet accord par ici.

  • IPR

    Les Français de l'étranger revenant en France bénéficient tout de suite de la Sécurité sociale

    L'Assemblée nationale a adopté un amendement aujourd'hui qui suspend le délai de carence de 3 mois pour les Français de l'étranger revenant en France entre le 1er mars et le 1er juin 2020. Ils pourront bénéficier dès leur retour de la Sécurité sociale.

     

  • IPR

    Mayotte : passage en phase répressive

    "Le préfet de Mayotte, délégué du gouvernement, Jean-François COLOMBET décide du passage en phase répressive à compter de ce dimanche 22 mars 2020" annonce la préfecture sur ses réseaux sociaux.

    Toutes les personnes refusant de se soumettre aux règles du confinement et ne justifiant pas d'un motif prévu par les textes réglementaires (notamment le décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19) seront verbalisées par une amende de 135 euros".

  • IPR

    "Plus' tu va rés' ta kaz, c'est moins qu'tu vas rés' ta kaz"

    Le comédien et humoriste réunionnais Eric Lauret a préparé une vidéo pour expliquer le confinement aux habitants de La Réunion. Le message est simple encore une fois : rest' zot kaz. A l'aide d'un petit montage pédagogique basé sur une suite de dessins, l'artiste compare le coronavirus à une babouk, qui aime se cacher dans le dos des gens. Tant que l'on reste chez soi, pas de risque. Si on sort par contre, on emmène la babouk avec soi.

    Regardez :

  • IPR

    Les 13 Réunionnaises de "Famn debout" bloquées en Inde vont être rapatriées

    Nous vous en parlions vendredi, 13 Réunionnaises se trouvaient bloquées en Inde, puisque l'aéroport de New Dehli ferme ses portes aujourd'hui même.

    Originellement, ce groupe de femmes de l'association Famn debout devait rentrer par un vol Air Mauritius ce jeudi 19 mars. Mais l'avion, faisant une escale à Maurice avant de se rendre à La Réunion, n'a pas accepté la présence de voyageurs étrangers alors que l'île soeur a fermé ses frontières avec le monde.

    Selon nos informations, ces voyageuses sont actuellement à Doha au Qatar. Elles ont donc bien quitté l'Inde. Elles sont actuellement en attente d'un avion qui va les emmener ce soir à Paris, et l'association va tout faire pour les faire revenir à La Réunion dès demain ou après-demain.

  • IPR

    Les syndicats CFTC Santé et FO Santé réclament des masques dans l'immédiat

    "Nous ce qu'on demande c'est aux autorités compétentes de nous fournir les matériaux nécessaires. Aujourd'hui on nous dit de rester confiné et rester à un mètre de distance mais on nous donne pas les moyens de nous protéger" estime Alain Puelle, de CFTC Santé. Le secrétaire général adjoint du syndicat s'est entretenu avec FO Santé, les deux syndicats se rejoignent sur ce point.

    "Aujourd'hui dans les hôpitaux de La Réunion, tout le monde n'a pas les moyens de se protéger. On demande aux auutorités de couvrir suffisamment notre personnel. Il manque des masques c'est une évidence. Au CHU de Bellepierre quand on est arrivés on a constaté très peu de masques, et on nous a dit qu'ils étaient servis au compte-goutte. Un hôpital qu'on le veule ou non, c'est un milieu fragile."

    Pour Alain Puelle, "si on veut prendre le problème à la base, il faut qu'on soit protégé. Ces patients qui arrivent il leur faut un masque, peu importe le service. On a encore un peu d'avance on a encore les moyens de bloquer l'épidémie. On est un territoire français nous aussi, et un département insulaire qui plus est, on mérite la même protection."

  • IPR

    Madagascar renforce ses restrictions

    - Suspension de tout regroupement public et de toute manifestation culturelle

    - Fermeture de tous les espaces de fêtes

    - Suspension de toute manifestation sportive

    - Fermeture des écoles et universités

  • IPR

    Les architectes refusent une reprise "à risque" des chantiers

    La ministre du Travail Elisabeth Borne s'est dite "heureuse" ce samedi 21 mars d'avoir trouvé un accord avec le BTP pour une reprise du travail sur les chantiers. Le chef de l'Etat, pour sauvegarder l'économie du pays, demande ainsi à chacun d'assurer la poursuite de son activité "dans des conditions de sécurité sanitaire satisfaisantes". Les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont en première ligne. Ce dimanche, le Conseil de l'Ordre des Architectes Réunion-Mayotte réagit et refuse de prendre le moindre risque dans le contexte sanitaire actuel.

    Retrouvez leur communiqué ici.

  • IPR

    L'attestation à l'arrière du véhicule

    "Le week-end où en semaine : #RestezChezVous ! Pour lutter contre la propagation du virus, il est important de respecter les règles de confinement. Protégez-vous, protégez les autres.
    Si vous êtes obligé de vous déplacer, évitons les contacts. Facilitons les opérations de contrôle ! Je fixe mon attestation de déplacement dérogatoire sur la vitre arrière du véhicule ;
    Je présente ma pièce d'identité au moment du contrôle."

  • IPR

    La députée Ericka Bareigts reçue à la préfecture avec une délégation de médecins

    Ce dimanche 22 mars, la députée Ericka Bareigts se rend à la préfecture, elle y sera reçue à 9h en compagnie d'une délégation de médecins.

    Elle souhaite notamment proposer des solutions pour mieux préparer l'arriver des voyageurs.

  • IPR

    Un symptôme (rare) de perte de goût et d'odorat chez les jeunes

    "Une perte de goût et d'odorat peut être constatée, surtout chez les sujets les plus jeunes. Ce symptôme reste rare", prévient le ministère des Solidarités et de la Santé.

    "Un avis médical par téléphone est recommandé pour savoir si oui ou non un traitement spécifique est nécessaire."

     

  • IPR

    Non, la chaleur printanière ne "tue" pas un virus

    La COVID-19 "peut se transmettre dans TOUTES LES RÉGIONS indépendamment du climat" rappelle le ministère des Solidarités et de la Santé.

    Contrairement à ce que l'on a pu entendre à gauche à droite, le climat chaud et tropical de La Réunion ne nous protège absolument pas du coronavirus.

    "Le meilleur moyen de se protéger est de respecter les gestes barrières" ajoute le ministère.

     

  • IPR

    La CFDT Commerce et services Réunion demande la réquisition des hôtels pour le confinement des passagers

    "Monsieur le Préfet, dans le cadre de la gestion de l'épidémie du coronavirus-COVID-19 sur le département de la Réunion, le 16 mars 2020 des mesures de fermetures et des mesures d'exceptions d'ouvertures concernant les établissements recevant du public ont été prises" écrit la CFDT dans une lettre envoyée à Jacques Billant.

    "Dans la perspective de sauvegarder les activités dans cette branche, afin que soit également préservée la sécurité sanitaire des Réunionnais, l’endiguement de la contagion et de sa propagation par le principe du confinement durant les 14 jours, pourquoi ne pas réquisitionner ces hôtels ?"

    La suite de cette lettre est à lire ici.

  • IPR

    La Région annonce débloquer 1 million d’euros pour les personnes fragiles

    La Région Réunion a annoncé débloquer une enveloppe d’un million d’euros dans le cadre de l’épidémie de coronavirus. Une somme dédiée à l'aide aux plus fragiles.

     

  • IPR

    Le justificatif de déplacement professionnel suffisant pour les salariés

    Nous vous parlions de l'attestation de déplacement, obligatoire.

    Sachez que "pour les salariés, le justificatif de déplacement professionnel est suffisant. Pas besoin de l’attestation dérogatoire en complément" prévient le ministère de l'Intérieur. Bon à savoir.

    Et oui, une nouvelle attestation est disponible pour les déplacements professionnels "plus simple pour les salariés : une seule attestation nécessaire, plus simple pour l’employeur : durée de validité au choix" indique le gouvernement.

     

  • IPR

    Bonjour,

    Il est 6h50 et déjà l'heure d'ouvrir ce live pour faire le point sur les dernières informations concernant le coronavirus.

     

     

A propos

47 cas de coronavirus à La Réunion

Le bilan continue d'aumgenter à La Réunion. Ce samedi 21 mars dans la soirée, 2 nouveaux cas ont été confirmés, portant le total à 47 désormais. Parmi eux, deux personnes sont en réanimation. L'île compte maintenant 4 cas autochtones, c'est-à-dire des personnes qui ont contracté la Covid-19 directement sur l'île, avec des "contacts intra-familiaux" avec des voyageurs rentrés de Métropole.

L'île soeur de son côté a annoncé son premier décès. en tout, 14 cas de Covid-19 ont été enregistrés à Maurice.

Une situation tendue durant laquelle chacun.e est invité.e à respecter les règles de confinement imposées par le gouvernement. Rappelons que seuls les trajets dits "nécessaires" sont autorisés (courses, travail si le télétravail n'est pas possible, visite urgente à un proche, santé). L'activité physique à l'extérieur est tolérée mais elle ne doit pas excéder les 2 km de périmètre autour du domicile. Les marchés forains eux aussi sont maintenus, mais uniquement les étals alimentaires et avec des règles sanitaires strictes.

Les autorités observent un relâchement de la part des citoyens qui ne se montrent pas toujours sérieux face à ces règles de confinement. Si la majorité se déplace avec son attestation et reste chez soi, quelques téméraires bravent les interdits. Ce samedi, plusieurs d'entre eux se trouvaient sur la plage de l'Hermitage, quasi déserte.

Le non-respect des règles de confinement ou l'absence d'attestation écrite - pourtant obligatoire - pour se déplacer peut se solder par une amende de 135 euros au moins. De quoi dissuader les Réunionnais.e.s de sortir de chez eux.

Les vols d'agrément sont désormais interdits. Pour limiter les trajets de chacun, les compagnies réduisent leurs vols. Ainsi Air Austral a annoncé ce samedi soir suspendre sa liaison avec Marseille jusqu'au 31 mai. Plusieurs vols en directement de Mayotte ou de Paris ont été annulés.

Retrouvez nos précédents suivis ici :

• notre live du 21 mars : Deux nouveaux cas de coronavirus à La Réunion, 47 au total

• notre live du 20 mars : Coronavirus : la préfecture annonce 10 nouveaux cas avérés, 38 en tout à La Réunion

• notre live du 19 mars : Le nombre de cas double en une journée et passe à 28 à La Réunion

• notre live du 18 mars : Coronavirus : 14 cas confirmés à La Réunion, l'île Maurice annonce ses 3 premiers cas

• notre live du 17 mars : Coronavirus : trois nouveaux cas confirmés, au total douze personnes sont contaminées à La Réunion

   

10 Commentaire(s)

Daniel, Posté
Que des mensonge, ils refuse de faire les tests, mais si on faisait autopsie sur tous les morts depuis le 1 er Mars, ils annonce 65 cas, ont peut multiplier par 3
Galabaie, Posté
Des commentaires sont envoyés mais jamais diffusés, photos à l'appui hihihi
Galabaie, Posté
Deux "petits" cas samedi pour entretenir le suspense...
Normal, c'est le weekend !
Fin du weekend, largue la sauce...
"Affichons quelques chiffres, histoire d'être crédible... TOUT DE MÊME !"
Marcus, Posté
Chers journalistes,
Ce ne sont pas les vols qui sont interdits, ce sont les déplacements...
Lisez au moins les arrêtes que vous mettez en lien.
Jacques, Posté
"Un arrêté au Journal officiel fait d'ailleurs état de l'interdiction des vols entre La Réunion et la Métropole"

2 semaines qu'on le demande, bande de traîne la patte !
Jean Philippe Desby (NSR), Posté
Dimanche dernier, le 15 mars 2020, notre chef de gouvernement [Édouard Philippe], comme les milliers de candidats dans les 36 650 communes de France, et ici les 165 listes, était en train de voter et demandait aux électeurs (du Havre, pour le Pm)...
Et, lundi soir, le lendemain, le 16/03/2020, le chef de l'État commençait à peine à prendre conscience de ce qui arrivait en Europe et en Métropole...
C'est la preuve irréfutable que nos autorités n'avaient pas une vision, une projection, une bonne connaissance de l'évolution immédiate de la propagation de ce virus venu de la RPC et pays limitrophes.
Ce temps (très long/8 décembre 2019...) va nous coÃ"ter très cher, y compris à la Réunion.
Hardcore, Posté
Les statistiques chinoises montrent qu'en zone de première infection une fois passé les 200 premiers morts, les décés doublent tous les cinq jours.

Voici les chiffres chinois depuis le 31 janvier soit apres le début de la quarantaine (confinement) instaurée le 22 janvier. Le 21 janvier la chine comptait 17 morts officielles dues au coronavirus.
10 jours apres le nombre de décés s'élevait à 212 morts.

Covid-19 : 212 morts / 9320 infectés / 10 jours
Covid-19 : 400 morts / 20500 infectés / 15 jours
Covid-19 : 806 morts / 37121 infectés / 20 jours
Covid-19 : 1489 morts / 65246 infectés / 25 jours
Covid-19 : 2007 morts / 75132 infectés / 30 jours
Covid-19 : 2619 morts / 79561 infectés / 35 jours

A noter que le gouvernement chinois a tendance à minorer le nombre de cas et de décés.

A titre de comparaison en France , le 8 mars nous comptions 19 décés. 10 jours apres le 18 mars nous deplorions 244 décés trois jours plus tard les décès en France on été multiplié par 2,3. Le nombre de décès augmente plus vite qu en Chine
Laurent, Posté
Mare qu'on nous prennent pour des imbécile si ce virus tue l'assassinat serais prémédité car depuis que de petit réunionnais du port ce sont fais placer en prisons pour avoir tenter de raisonner un préfet regarder les cas importer regarder sont nombre honte à vous Mr et j espère que nous réunionnais nous vous oublions pas
Jérome, Posté
la chine a battu l'épidémie grâce au respect des règles, il faut être intransigeant!
Dagober, Posté
C'est normal qu'il ne respecte pas vu le nombre d'arrivées en ce moment dans notre région et pas plus de contrÃ'le !