Compliqué de se connecter :

Covid-19 : professeurs et élèves en difficulté face aux plateformes en ligne


Publié / Actualisé
Alors que la rentrée s'est faite en ligne ce lundi 23 mars 2020, de très nombreux problèmes de connexion se sont fait remarquer. Elèves, parents et professeurs se sont tous retrouvés en difficultés pour accéder aux cours en ligne, dispensés sur la plateforme Pronote pour toute la durée du confinement. Un problème sur lequel les équipes du rectorat travaillent afin de permettre à tous d'aborder la continuité pédagogique de façon efficace. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Alors que la rentrée s'est faite en ligne ce lundi 23 mars 2020, de très nombreux problèmes de connexion se sont fait remarquer. Elèves, parents et professeurs se sont tous retrouvés en difficultés pour accéder aux cours en ligne, dispensés sur la plateforme Pronote pour toute la durée du confinement. Un problème sur lequel les équipes du rectorat travaillent afin de permettre à tous d'aborder la continuité pédagogique de façon efficace. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"En temps normal, on relève maximum 800 connexions simultanées par jour. Lundi, il y a eu des pics à 8000" relève le rectorat, qui dit travailler sans relâche pour améliorer les conditions de travail de chacun. Dès lundi après-midi, l'équipe informatique du rectorat s'est activée pour renforcer les capacités de connexion du serveur de Pronote. "Le serveur doit maintenant pouvoir supporter jusqu'à cinq fois plus de connexions que la normale" souligne le rectorat.

Si la connexion s'est améliorée, certains établissements connaissent encore de grosses difficultés. "Il s'agit parfois d'un problème de mode de connexion, notamment avec certains établissements qui sont connectés en ADSL. Il relève de chaque commune de s'investir dans le passage à la fibre pour fluidifier le réseau" précise le rectorat. Neuf établissements auraient signalé actuellement des problèmes toujours aussi handicapants en matière de connexion.

En attendant, certains enseignants doivent faire preuve d'imagination pour continuer d'enseigner. Certains demandent par exemple aux parents de prendre en photo les devoirs des enfants et de les transférer afin de pouvoir les corriger. "Nous sommes conscients que chacun doit trouver des solutions individuelles. Nos inspecteurs éducatifs travaillent en collaboration avec les enseignants pour les aider à appréhender les outils" explique le rectorat. Pour les parents, des outils pédagogiques sont aussi disponibles sur le site de l'Académie, et sur les blogs consacrés à chaque école.

En ce troisième jour de rentrée digitale, il n'est pas encore possible d'évaluer les conséquences du confinement sur le déroulement de la fin de l'année. Le rectorat devrait faire le point en fin de semaine.

as / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Gaetle, Posté
Le confinement avec enfant en primaire et continuité pédagogique et un bébé de 18 mois c est l enfer. Le télétravail impossible pour moi sans crèche, sans école sans cantines... je découvre ça avec le covid 19