[LIVE] Opération "résilience", le porte-hélicoptères Mistral envoyé à La Réunion :

Covid-19 : 4 nouveaux cas annoncés sur l'île, le total monte à 115


Publié / Actualisé
La Réunion comme l'ensemble du territoire national entre, ce mercredi 25 mars 2020, dans son 9ème jour de confinement. La préfecture et l'Agence régionale de santé ont recensé de nouveaux cas ce jour, portant à 115 le nombre total de personnes contaminées. Parmi ces cas, au moins 11 sont autochtones selon l'ARS. La Réunion est officiellement passée au stade 2 du niveau d'alerte de l'épidémie. Cela signifie que le virus circule dans l'île. Si 1.500 procès verbaux ont été dressés jusqu'ici à l'encontre de personnes ne respectant pas le confinement, la préfecture n'envisage pas de couvre-feu pour le moment. L'aéroport parisien d'Orly de son côté a annoncé fermer temporairement à partir du 31 mars. (Photo rb/www.ipreunion.com)
La Réunion comme l'ensemble du territoire national entre, ce mercredi 25 mars 2020, dans son 9ème jour de confinement. La préfecture et l'Agence régionale de santé ont recensé de nouveaux cas ce jour, portant à 115 le nombre total de personnes contaminées. Parmi ces cas, au moins 11 sont autochtones selon l'ARS. La Réunion est officiellement passée au stade 2 du niveau d'alerte de l'épidémie. Cela signifie que le virus circule dans l'île. Si 1.500 procès verbaux ont été dressés jusqu'ici à l'encontre de personnes ne respectant pas le confinement, la préfecture n'envisage pas de couvre-feu pour le moment. L'aéroport parisien d'Orly de son côté a annoncé fermer temporairement à partir du 31 mars. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir :

• 115 cas confirmés à La Réunion, dont au moins 11 autochtones. Trois patients sont en réanimation. Leur état est stable.

Une dame agêe est décédée à son domicile, des tests sont réalisés pour déterminer s'il s'agit du covid-19. Quatre policiers intervenus sur place ont été placés en confinement

• La Réunion et Mayotte passent au stade 2 de l'épidémie, c'est-à-dire que l’apparition d'une chaine de transmission locale a été observée.

• Mayotte recense 36 cas, dont neuf déclarés ce mardi. Un couvre-feu est instauré de 20h à 5h sur l'ensemble de l'île aux parfums

• En France, on recense 22.302 cas confirmés. Au moins 1.100 personnes sont décédées. Dans le monde 378.041 personnes ont contracté le virus, et 16.365 en sont mortes

• L'aéroport d'Orly annonce fermer temporairement à partir du 31 mars

Emmanuel Macron annonce le lancement de l'opération "résilience", avec le déploiement de l'armée. Ainsi le porte-hélicoptères Mistral est mobilisé à La Réunion

  • IPR

    Emmanuel Macron déploie le porte-hélicoptères Mistral à La Réunion

    Le président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé depuis Mulhouse rappelant que la priorité est de "battre le virus".

    Il a listé plusieurs départements dans lequels la situation est "chaque jour plus difficile", citant alors les Outre-mer.

    Le chef de l'Etat a également indiqué que 100.000 personnees s'étaient inscrites sur la plateforme solidaire jeveuxaider.gouv.

    Enfin, le président promet une "réponse" forte envers l'hôpital, avec un plan massif d'investissement et de revalorisation.

    Emmanuel Macron annonce aussi le lancement de l'opération "résilience", distincte de l'opération sentinelle qui se concentre l'anti-terrorisme.

    Ce plan, consacré à la crise sanitaire, est dédié à l'aide et au soutien des populations de Métropole et d'Outre-mer, ainsi qu'à l'appui des autorités publiques, dans les domaines sanitaire, logistique et de la protection. Ainsi, le porte-hélicoptères Mistral est déployé "dans le sud de l'océan indien", soit également à La Réunion.

  • IPR

    4 nouveaux cas annoncés à La Réunion

    Le total monte à 115 sur l'île

     

  • IPR

    COVID-19 : le CHU élargit son dispositif de prise en charge des cas suspects

    Face à la situation épidémique à La Réunion, le Préfet a déclenché le lundi 24 mars 2020 le passage en stade 2 dans la gestion de la crise sanitaire Covid 19. De ce fait, le CHU de La Réunion élargit son dispositif de dépistage des patients "cas suspects" afin d'améliorer la prise en charge des patients classés " cas possibles ou confirmés ". Nous publions ci-dessous le communiqué du CHU.

    Retrouvez le communiqué du CHU ici.

  • IPR

    Le préfet de Mayotte instaure un couvre-feu de 20h à 5h

  • IPR

    Masques défectieux : plus de 18.000 FFP2 remplacés d'ici deux jours, annonce l'ARS

    Suite aux demandes des professionnels de santé, plus de 36.000 masques FFP2 ont été livrés, représentant alors selon l'ARS 30% des quantités devant être distribuées. Or de nombreuses pharmacies d'officine se sont plaintes du mauvais état de beaucoup de masques, certains présentant des taches de saleté voire de moisissure. L'ARS a réagi dans la journée, recommandant de jeter ces masques aux ordures.

    L'agence annonce ce mercredi soir que plus de 18.000 masques, soit la moitié des masques FFP2 délivrés, vont être remplacés dans les deux jours à venir.

    Les détails sur cet article.

  • IPR

    La direction des Aéroports de Paris informe que l'aéroport parisien d'Orly sera temporairement fermé à partir du 30 mars.

    Plus d'infos via un journaliste des Echos :

    Cette fermeture s’expliquerait par l’effondrement "majeur et brutal" du trafic à la suite des restrictions de circulation liées au coronavirus, a annoncé la direction du Groupe ADP (Aéroports de Paris).

  • IPR

    Commission permanente extraordinaire au Département vendredi

    Le président du Conseil départemental Cyrille Melchior convoque, selon la procédure d’urgence ce vendredi 27 mars, une commission permanente extraordinaire en vue de rendre opérationel le Pacte de solidarité et d’urgence sociale, dans le cadre du plan exercice de la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de COVID 19.

  • IPR

    Coronavirus : Air Austral assouplit à nouveau ses mesures

    La crise épidémique du Covid-19 est inédite et a un impact considérable sur le transport aérien en particulier. La situation est économiquement très difficile  pour toutes les compagnies qui aujourd'hui se battent au niveau mondial pour leur survie. Air Austral n'échappe pas à ce phénomène. Pour autant la compagnie met actuellement tout en oeuvre pour trouver des solutions et pouvoir ainsi continuer à servir ses clients.

    Tous les détails par ici.

  • IPR

    La DGFIP et la CGSS proposent des mesures exceptionnelles d'accompagnement et de soutien aux entreprises

    Ce mercredi 25 mars s'est tenue une audio conférence organisée conjointement par la CGSS et la DRFIP de La Réunion en direction des représentants des entreprises. Cette réunion avait pour but d'exposer les mesures exceptionnelles d'accompagnement et de soutien aux entreprises mises en oeuvre par la DRFIP et la CGSS.

    Retrouvez l'intégralité de leur communiqué sur ce lien.

  • IPR

    17 nouveaux cas à La Réunion

    Le total passe à 111 cas avérés sur l'île.

  • IPR

    Municipales : les maires élus dès le premier tour entreront en fonction au plus tard au mois de juin

    La loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19 organise l'entrée en fonction des conseillers municipaux et communautaires élus dès le premier tour, le report du second tour des élections municipales et communautaires et le fonctionnement des collectivités pendant l'état d'urgence sanitaire.

    Plus d'infos ici.

  • IPR

    Le Département ainsi que la Chambre d'agriculture demande le maintien de certains marchés forains

    Compte tenu de la possibilité par les Préfets, de délivrer des autorisations dérogatoires d’ouverture de marchés forains sur les territoires, le président du Département, après échanges avec les maires et le milieu agricole, a sollicité le préfet de La Réunion pour qu’une rencontre soit organisée dans les meilleurs délais.

    La Chambre d'agriculture travaille elle aussi actuellement au maintien de certains marchés réunionnais, et espère l'émission d'un arrêté préfectoral au plus tard ce jeudi

  • IPR

    Isautier va embouteiller 30.000 litres de solution hydroalcoolique

    Ce mardi 24 mars matin le groupe Isautier a mené un premier test de fabrication de solution hydroalcoolique concluant. Dès la semaine prochaine 30.000 litres supplémentaires seront fabriqués dans l’usine de Saint-Pierre.

    2000 litres de solution hydroalcoolique ont pu être produits grâce à de petites quantités de péroxyde d'hydrogène et de glycérol sourcés localement. La solution fabriquée doit respecter des normes strictes et reposer 3 jours avant de pouvoir être livrée au CHU de Saint-Pierre ainsi qu’au département.

    Plus d'informations à retrouver dans cet article.

  • IPR

    Les artisans pêcheurs réunionnais vendent leur pêche en ligne

    Afin que les pêcheurs artisans puissent commercialiser leur production et  ainsi continuer leur activité, le comité des pêches de La Réunion a déployé une plateforme internet (poissonreunion.re) de mise en relation entre pêcheurs et consommateurs.

    La plateforme est un dispositif qui permettra aux consommateurs d’avoir directement accès aux produits "extra-frais" issus de la pêche locale. Concrètement, chaque jour, les pêcheurs alimenteront le site avec différentes informations : espèces de poisson pêchées, date de capture, quantité, prix, etc.

    La plateforme est accessible à l’adresse : http://poissonreunion.re

    Plus d'informations ici

  • IPR

    L'ARS demande aux pharmacies d'officine de "cesser la distribution de masques FFP2"

    "Plusieurs d'entre vous nous ont alertés sur l'état dégradé d'une partie des masques FFP2 qui vous ont été livrés hier pour remise aux professionnels libéraux" dit l'ARS s'adressant aux pharmaciens d'officine. "En conséquence, il vous est demande de cesser la distribution de masques FFP2, qui peuvent être jetés dans le circuit habituel des ordures."

    Le réapprovisionnement est prévu ce jeudi 26 mars. "Au regard de l'arrivage de ce jour à La Réunion, il ne sera pas possible de substituer en même quantité les masques FFP2 pour chacun des professionnels concernés. La substitution se fera pour moitié par des masques chirurgicaux et pour moitié par des masques FFP2". Des règles de répartition ont été établies. Il est par ailleurs demandé aux pharmaciens d'officine de faire connaître la quantité de masques en mauvais état auprès de l'ARS pour revoir la répartition des nouveaux stocks.

    Plus d'infos par ici.

  • IPR

    Le Port : on dépiste le covid-19

    Depuis ce lundi le laboratoire Cerballiance au Port procède à des dépistages du covid-19 en drive. Un espace spécifique a été aménagé sur le parking du labo.

    Le personnel médical, protégé par des gants, des masques et des surblouses, procède aux prélèvements sur les personnes sans que ces dernières descendent de leurs véhicules. Cela afin d'éviter au maximum les risques de propagation.

    Les prélèvements sont ensuite transportés à l'intérieur du laboratoire dans des contenants sécurisés aux fins d'analyses. Pour être dépisté, il faut être en possession d'une prescription de son médecin. Il faut ensuite prendre rendez-vous avec le labo. Les prélèvements sont effectutés uniquement l'après-midi.

    Regardez les opérations de prélèvements

    Plus d'infos sur notre article dédié.

  • IPR

    Les plateformes en ligne posent problèmes aux professeurs comme aux élèves

    Alors que la rentrée s'est faite en ligne ce lundi 23 mars 2020, de très nombreux problèmes de connexion se sont fait remarqués. Elèves, parents et professeurs se sont tous retrouvés en difficultés pour accéder aux cours en ligne, dispensés sur la plateforme Pronote pour toute la durée du confinement. Un problème sur lequel les équipes du rectorat travaille afin de permettre à tous d'aborder la continuité pédagogique de façon efficace. 

    Lire l'article ici.

  • IPR

    Les infirmiers mécontents des masques défectueux

    Les professionnels de santé, un temps soulagé de l’arrivée imminente de masques annoncée par l’ARS, ont rapidement déchanté ce mercredi 25 mars 2020, à la constatation que nombre d’entre eux étaient en mauvais état. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) s'indigne de la qualité de ces masques et dit ne plus avoir confiance en l'ARS :

    "La profession se sent manipulée, trahie, trompée. On nous a donné des masques périmés et moisis. On se demande quand les fameux stocks d’Etat, qu’on attend depuis jeudi de la semaine dernière, vont arriver.”

    Lire l'article ici.

     
  • IPR

    Avec Modération prévient contre la consommation excessive d'alcool

    L'association Avec Modération Réunion tient à rappeler qu'une consommation d'alcool raisonnable est à maintenir, même en cette période de confinement : " Deux verres par jour et pas tous les jours est une consommation acceptable ! (...) Montrons aujourd’hui à La Réunion que les consommateurs peuvent être responsables... même en période de confinement !"

    Lire l'article.

     

     

  • IPR

    La surfeuse Johanne Defay satisfaite du report des Jeux Olympiques

    Rentrée d'Australie prématurément il y a 10 jours suite à l'annulation du début de saison par la World Surf League (WSL), Johanne Defay est confinée à la Réunion, où les nouvelles arrivent au jour le jour. Samedi 21 mars 2020, elle apprenait que les championnats du Monde ISA qui devaient avoir lieu au Salvador en mai étaient reportés au mois de juin. Dans le même temps, la WSL confirmait que toutes les compétitions étaient annulées jusqu'à juillet. Dans cette optique, il paraissait peu probable que les Jeux Olympiques soient maintenus à Tokyo à partir du 24 juillet. La surfeuse réunionnaise se dit "contente" de cette sage décision.

    Lire l'article ici.

  • IPR

    L'ONF Réunion s'organise face au Covid-19

    “Dans le cadre de la crise sanitaire liée au coronavirus, l’Office Nationale des Forêts de la Réunion a adapté son organisation pour mettre en sécurité son personnel et contribuer à lutter contre la propagation de l’épidémie. Parallèlement, la mise en oeuvre d’un plan de continuité d’activité permet la préservation des principaux enjeux sociaux et économiques associés à la forêt réunionnaise.”

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

  • IPR

    Carsud : nouvel aménagement des horaires du réseau Carsud

    Suite aux mesures de confinement plus strictes annoncées par le gouvernement, la Casud vous informe que les horaires des son réseau de transports vont être réajustés. A partir du jeudi 26 mars 2020, les lignes de bus fonctionneront de 7h00 à 17h30

    Lire l'article ici.

  • IPR

    Au Port, une pharmacie a reçu des masques de la part de l'ARS, qui sont cependant en piteux état, regardez :

  • IPR

    Une dame agêe décède à son domicile, des tests réalisés pour déterminer s'il s'agit du covid-19. Quatre policiers intervenus sur place ont été placés en confinement

    Décédée à son domicile il y a quelques heures, la famille de la femme a alerté les services de secours et les forces de l'ordre. On ignore actuellement l'état de santé de cette personne précédent son décès, mais la famille a signalé des symptômes pouvant laisser penser à une suspicion d'atteinte du covid-19. Des tests sont en cours pour déterminer les causes du décès. Par mesure de sécurité, les quatre fonctionnaires de police qui sont intervenus, ont été immédiatement placés en confinement pour 14 jours, comme le veut la procédure.

  • IPR

    Escale technique du Costa Deliziosa, notre journaliste est sur place :

  • IPR

    Un tiers de l'humanité confinée

    Plus de 2,6 milliards de personnes sont désormais appelées par leurs autorités à rester confinées chez elles. La pandémie de Covid-19, née en décembre au coeur de la Chine, force aujourd'hui plus du tiers des êtres humains à se confiner chez eux et ne cesse de provoquer des bouleversements majeurs, dont le dernier en date est le report, annoncé mardi, des Jeux olympiques d'été.

    Plus d'information ici

  • IPR

    Renforcement des mesures de contrôle à l'arrivée à La Réunion

     

  • IPR

    Les nouvelles attestations de déplacements sont en ligne

    ATTENTION : on se déplace uniquement pour un motif impérieux

    Les attestations sont téléchargeables en cliquant ici

    Justificatif de déplacement professionnel

     

    Attestation de déplacement dérogatoire

  • IPR

    Le bilan de ce mardi soir

    • 94 cas confirmés à La Réunion, dont neuf autochtones. Trois patients sont en réanimation. Leur état est stable

    • La Réunion et Mayotte passent au stade 2 de l'épidémie, c'est-à-dire que l’apparition d'une chaine de transmission locale a été observée.

    • Mayotte recense 30 cas, dont neuf déclarés ce mardi

    • En France, on recense 22.302 cas confirmés. Au moins 1.100 personnes sont décédées. Dans le monde 378.041 personnes ont contracté le virus, et 16.365 en sont mortes

  • IPR

    Bonjour La Réunion

    Si zot toute lé la kaz nou pé komans !

    Restez avec nous pour une nouvelle journée de suivi de la crise sanitaire

    É oubli pa sa : rest zot kaz !

A propos

9ème jour de confinement

Ce mercredi 25 mars marque le neuvième jour de confinement à La Réunion comme en métropole. Deux semaines après l'apparition du premier cas dans l'île, le nombre de cas s'élève aujourd'hui à 94. Ceci a poussé les autorités à enclencer le stade 2 de l'épidémie.

Le confinement est bien évidemment toujours effectif, et pourrait même être rallongé selon les dires d'Edouard Philippe lors de son intervention télévisée de lundi soir. Cependant, le couvre-feu n'est pas envisagé, bien que la préfecture n'exclut pas que cela soit nécessaire dans le futur.

Actuellement, neuf des cas répertoriés sont autochtones. Le CHU du Nord a augmenté son nombre de lits disponibles en réanimation comme en accueil des malades du covid-19 par précaution. Désormais, tous les soignants et voyageurs présentant des symptômes seront automatiquement dépistés.

En dépit de la rareté des masques au niveau régional et national, l’ARS a décidé d’élargir la distribution de masques dès cette semaine. 228 000 masques (dont 22% de masques FFP2) ont été ou seront mis à disposition des professionnels de santé dans les tous prochains jours, et doivent couvrir les besoins des professionnels pour les 2 semaines à venir selon les consignes nationales.

Cette distribution est effectuée sur le stock stratégique régional, qui a fait l’objet d’un contrôle par la pharmacie du CHU de La Réunion. Au regard de l’ancienneté de sa constitution, les masques devront être recontrôlés par les pharmaciens d’officine lors de la délivrance aux professionnels et équipes.

- Le département débloque 30 millions d'euros -

Le président du conseil départemental Cyrille Melchior et son vice-président à l'action sociale Jean-Marie Virapoullé, ont présenté en détail le pacte de solidarité solidaire du Département. Un vaste plan d'aide de 30 millions d'euros à destination des inidividus les plus fragilisées par la crise sanitaire et le confinement liés au coronavirus, au premier rang desquelles se trouvent les personnes âgées et celles porteuses de handicap.

Les communes de Saint-Paul et Saint-Marie ont rejoint celle de Saint-Denis dans l'interdiction de tous leurs marchés forains jusqu'à nouvel ordre, en concordance avec les mesures de sécurité sanitaires énoncées par le gouvernement. Une fermeture des marchés à laquelle s'est fermement opposé la CGPER, le principal syndicat agricole de La Réunion. Dans un courrier adressé à au préfet Jacques Billant, le président du syndicat Bruno Maratchia propose des mesures de protection supplémentaires plutôt que la fermrture pure et dure des marchés.

Toujours au rang des syndicacts, la CGTR BTP, par la voix de son secrétaire général Jacky Balmine, s'est insurgé contre le manque de moyens de sécurité sanitaire dans son secteur, alors qu'a été décid le maintien de l'activité des chantiers ce week-end du 21 et 22 mars 2020. Le syndicat des entreprises, le MEDEF, demande au ministère du Travail ainsi qu’à ses services en local de se prononcer concrètement et rapidement sur les obligations de moyens à mettre en oeuvre pour que se poursuive la vie économique.

Retrouvez nos lives précédents ici :

Covid-19 : 83 cas avérés, trois patients sont désormais en réanimation

• notre live du 23 mars : Dix nouveaux cas avérés à La Réunion, 75 au total

• notre live du 22 mars : 17 nouveaux cas de coronavirus, 64 en tout

• notre live du 21 mars : Deux nouveaux cas de coronavirus à La Réunion, 47 au total

• notre live du 20 mars : Coronavirus : la préfecture annonce 10 nouveaux cas avérés, 38 en tout à La Réunion

• notre live du 19 mars : Le nombre de cas double en une journée et passe à 28 à La Réunion

• notre live du 18 mars : Coronavirus : 14 cas confirmés à La Réunion, l'île Maurice annonce ses 3 premiers cas

   

3 Commentaire(s)

Jean Philippe Desby (NSR), Posté
On nous dit que nous avons ce 25 mars 2020 largement excédé la barre de 115 cas de personnes qui ont contracté ce virus qu'on a baptisé COVID19. Et, on utilise même le vocabulaire cas "autochtone"! Je voudrais juste rappeler ce que ce terme signifie : originaire du pays qu'il habite.
Je ne suis pas du tout d'accord avec cette qualification : cette maladie n'est pas une maladie découverte chez nous. Ce mot vient de la langue grecque/terre.
Il va y avoir des morts : essentiellement des personnes âgées, fragiles, mais pas seulement... Le personnel soignant est en plein désarroi : il n'est ni équipé ni préparé; de surcroît, le matériel est défectueux : cela dépasse toutes les croyances et imaginations...
Il est évident que les autorités ici n'ont pas su mettre en oeuvre une paroi sanitaire imperméable entre notre île (terre entourée d'eau : aucune communication terrestre avec un autre département français et/ou pays tiers), si cela avait été le cas : on aurait eu zéro cas d'une personne touchée par ce virus alors qu'elle n'a peut-être jamais voyagé ("saute la mer", comme on dit chez nous !), ce soir!
On dit que gouverner, c'est prévoir, or notre gouvernement, notre chef de l'État, n'ont pas été capable de se projeter à + 8 jours : jusqu'à dimanche 15 mars au soir et très tard dans la nuit : le calendrier électoral aura été maintenu, le soir les gens se sont serrés enlacés et même embrassés, alors que des barbelés encerclait la ville d'où est partie cette pandémie... en RPC. Plusieurs États (dont IsraÃ"l, Malte, Danemark) avaient depuis le début du mois de mars (le 4/03/2020) avaient fait savoir qu'ils n'acceptent plus les voyageurs venant de FRANCE : notre pays!
Même notre Pm, Monsieur Édouard Philippe, était en lice pour conquérir la mairie du Havre... C'est une lourde faute.
La responsabilité de son gouvernement doit être engagée devant notre Assemblée nationale : il doit remettre sa démission : notre pays ne peut plus être administré et gouverné de cette manière.
Actuellement, la population n'est plus protégée, on est au bord d'un immense désordre.
Nous avons besoin à la tête de notre État-nation d'une solide équipe (EM est arrivé par hasard au pouvoir...cela ressemble à un holp-up sur la présidentielle en avril 2017) pour faire face à cette grave crise sanitaire sociale et surtout économique : La France pourrait totalement s'effondrer si on continue dans cette cacophonie et réaction par acoup...le chef de l'État s'est encore improvisé ce soir !
La France non seulement a baissé la garde depuis plus de 15 ans (suppression usines, suppression des stocks, baisse des médecins et surtout des spécialistes dans les maladies infectieuses, même pour les ophtalmologues, les dentistes, on en manque cruellement : pays classé 6ème puissance économique mondiale derrière l'Inde depuis mai 2018.
De toute façon, sans cette situation inimaginable, la croissance était très basse, y compris en Allemagne (depuis le scandale des tricheries dans l'industrie automobile, et la baisse du niveau du Rhin, etc.), si l'Allemagne s'affaiblit => son premier partenaire : La France tombe avec!
L'Italie pays fondateur de la construction européenne en mars 1957...a été frappée presque fatalement dès la première attaque : cela interroge sur la capacité de l'UE! Qu'a fait Madame Ursula von der Leyen et tous ses commissaires européens (dont le Thierry Breton, ancien de Bercy...).
Pour aggraver la crise, le Français étonne par son comportement individuel : il n'a pas encore bien compris ce qui est en train de s'abattre sur son pays et donc sur sa famille... avant l'annonce du lundi 16, les gens ont emprunté les transports en commun et vols intérieurs, comme si de rien était. Et, le lendemain : ça a bougé dans tous les sens...
Ici, à la Réunion, le préfet a trop tardé avant de fermer notre aéroport, le plus pathétique :aucun confinement pratiqué sur les revenants ! C'est la plus grosse bêtise commise. Le virus est connu depuis le 8 décembre 2019... Aucune campagne effectuée avant les fêtes de fin d'année pour informer et surtout préparer la population locale pour commencer à faire ses réserves, etc. .
Je suis sidéré de voir encore autant de déplacements ces derniers jours : les gens n'anticipent sur leurs achats (pour ne sortir que tous les 3 ou 4 jours voire plus espacé et une seule sortie pour tout faire par une seule personne à l'échelle du ménage.
La suppression des marchés est une très mauvaise décision : on devrait l'étendre de 5 h 00 à 15 h 00 tous les 2 ou 3 jours : avec canalisation des flux de clients.
Les collectivités locales ne sont ni plus ni moins que des démembrements consentis de l'État en temps de paix. Mais, là, on est en guerre contre un ennemi tapis dans l'ombre, les moyens des CL doivent être mobilisés par l'État (plan de crise, actions coordonnées, pilotage, etc.).
En laissant les élections municipales, le gouvernement aura détourné notre attention.
Je crois que c'est la toute première fois que j'ai décidé en mon âme et conscience de ne pas me déplacer ce fameux dimanche 15 mars 2020, je me suis même retiré de cette bataille, car les conditions n'étaient plus réunies pour s'exprimer : dans l'urne => il y avait plus grave et urgent.
Quand j'ai écouté les commentaires de certains après le dépouillement (même avec un médiocre score...), je me suis dit : " ils sont vraiment à cÃ'té de la plaque!".
J'ai personnellement écrit et intervenu plusieurs fois pour dire et décider notre grande vulnérabilité en cas de conflit majeure ou crise grave (par rapport au reste du monde : les 3/4 de notre assiette proviennent de l'importation).
Notre force maintenant c'est la production et la distribution locale jusqu'au ménage. Les gens doivent continuer à s'alimenter et avoir une bonne santé (métabolisme et mental, moral en mode confinement durci).
J'ai des enfants en métropole : je pense à eux...là-bas ! Ils sont utiles à La France en ce moment...
Encore une minute, on sera le 26 mars 2020, et sans doute encore des morts (notamment dans nos EPHAD).
SOWETO, Posté
Encore une fois la France de Macron nous considère comme des français entièrement à part, les masques pourris ne sont pas bon aux français de métropole mais bon pour les français de l'outre mer qui ont les gênes de cannibale comme dirait une ancienne actrice, c.a.d des sauvages.
Pitou, Posté
Depuis le début, cette crise a été gérée par des incompétents. Un préfet qui n'a pris aucune mesure alors même qu'on avait pas de cas à la Réunion, une équipe de l'ars complètement à cÃ'té de la plaque. Le docteur Chieze ne nous disait-il pas à la télé qu'ils étaient prêts mais quand on voit le nombre et l'état des masques distribués aux personnels de santé, je me fais du souci pour la suite et pour nos vies.