Le sous-officier était en confinement :

Métropole : premier décès d'un gendarme suspecté d'avoir contracté le covid-19


Publié / Actualisé
La porte-parole de la gendarmerie nationale, la lieutenante colonelle Maddy Scheurer, a annoncé ce jeudi 26 mars 2020 le premier décès d'un gendarmerie suspecté d'avoir contracté le covid-19. Ce sous-officier était en confinement, et, après une aggravation de son état de santé, est décédé ce mercredi soir dans son logement de fonction à Maison-Alfort (Val-de-Marne). "Le directeur général de la gendarmerie présente ses condoléances à la famille du sous-officier" a annoncé la porte-parole sur son compte Twitter. Il était âgé de 51 ans et père de trois enfants. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La porte-parole de la gendarmerie nationale, la lieutenante colonelle Maddy Scheurer, a annoncé ce jeudi 26 mars 2020 le premier décès d'un gendarmerie suspecté d'avoir contracté le covid-19. Ce sous-officier était en confinement, et, après une aggravation de son état de santé, est décédé ce mercredi soir dans son logement de fonction à Maison-Alfort (Val-de-Marne). "Le directeur général de la gendarmerie présente ses condoléances à la famille du sous-officier" a annoncé la porte-parole sur son compte Twitter. Il était âgé de 51 ans et père de trois enfants. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !