Les compagnies aériennes reconduisent leurs réductions :

Coronavirus : suspension des vols vers et depuis Mayotte, les rotations vers la Métropole réduites


Publié / Actualisé
Au regard de l'évolution de l'épidémie de coronavirus, et pour limiter encore les risques de propagation, le gouvernement a décidé ce samedi 28 mars 2020 de renforcer considérablement les restrictions de voyages entre la France métropolitaine et ses territoires de Mayotte et de La Réunion. Il est demandé aux compagnies aériennes de se conformer sans délais à ces exigences fondamentales dans la lutte contre l'épidémie et d'adapter en conséquence leur activité. Air Austral suspend donc ses vols vers et puis Mayotte. Deux vols par semaine sont maintenus entre Paris et La Réunion. Air France n'opèrera plus qu'un seul vol hebdomadaire entre l'Hexagone et La Réunion. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Au regard de l'évolution de l'épidémie de coronavirus, et pour limiter encore les risques de propagation, le gouvernement a décidé ce samedi 28 mars 2020 de renforcer considérablement les restrictions de voyages entre la France métropolitaine et ses territoires de Mayotte et de La Réunion. Il est demandé aux compagnies aériennes de se conformer sans délais à ces exigences fondamentales dans la lutte contre l'épidémie et d'adapter en conséquence leur activité. Air Austral suspend donc ses vols vers et puis Mayotte. Deux vols par semaine sont maintenus entre Paris et La Réunion. Air France n'opèrera plus qu'un seul vol hebdomadaire entre l'Hexagone et La Réunion. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce samedi 28 mars 2020, le gouvernement a décidé de renforcer les restrictions de voyage entre la Métropole, Mayotte et La Réunion, avec effet immédiat. Air Austral et Air France annoncent se conformer à cette décision avec une nouvelle réduction de leurs programes de vols.

  • Air Austral

Les décisions suivantes s’imposent ainsi à Air Austral et entrent en application immédiate :

Vers Mayotte, la situation sanitaire impose des restrictions lourdes. Aucun déplacement en dehors de ceux autorisés par le Préfet , les malades et les professionnels de santé , ne pourront être effectués. Air Austral doit ainsi suspendre dès aujourd’hui  ses liaisons Mayotte<>Réunion et Mayotte<>Paris et  procéder en conséquence à l’annulation immédiate de tous les vols prévus.

Entre la Réunion et Paris seuls deux vols par semaine pourront être maintenus par Air Austral, et ce pour répondre aux besoins de transport et de déplacements strictement nécessaires et fondamentaux sous contrôle des autorités de l’Etat.

La compagnie procède actuellement au réajustement à la baisse de son programme entre La Réunion et Paris. Les passagers concernés seront contactés par la compagnie.  Elle rappelle par ailleurs à ses passagers que sur demande du gouvernement, seuls les déplacements répondant à ces 3 critères seront autorisés : déplacement pour motif familial impérieux, déplacement pour motif de santé impérieux, déplacement professionnel insusceptible d’être différé.

Lorsque cela est possible Air Austral recommande vivement à sa clientèle de procéder au report de son voyage bénéficiant des mesures commerciales largement assouplies qu’elle a pu mettre en place

Tous les passagers concernés par ces annulations imposées ne pourront être transportés. Ils se verront proposer par Air Austral une mise en avoir automatique d’une valeur équivalente à la valeur initiale de leur billet et remboursable au bout de 1 an en cas de non utilisation.

Lire aussi : Coronavirus : Air Austral assouplit à nouveau ses mesures

  • Air France

Air France n'assurera plus qu'un vol par semaine entre La Réunion et la Métropole. La compagnie l'annonce dans un communiqué ce samedi 28 mars 2020, en réponse à la décision du gouvernement de renforcer les restrictions de voyage entre la France métropolitaine et La Réunion. "Nous communiquerons les horaires de vol dès que le programme sera finalisé", assure la compagnie.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

DAN RUN, Posté
Mieux vaut tard que jamais ...
Mayotte REUNION devenait dangereux ...