Le porte-hélicoptères Mistral déployé début avril :

Transfert des malades et stockage de masques : à La Réunion, l'armée se mobilise contre le Covid-19


Publié / Actualisé
Jeudi 26 mars 2020, le président Emmanuel Macron a annoncé le déploiement du porte-hélicoptères amphibies Mistral à La Réunion et à Mayotte. Celui-ci arrivera entre le 4 et le 8 avril 2020 dans le sud de l'océan indien. Ses missions, jusqu'ici peu comprises, ont été explicitées par le commandant supérieur des FAZSOI. L'armée se mobilise pour lutter contre la propagation du virus, et le porte-hélicoptères servira à acheminer du matériel médical, transférer les malades en cas de besoin et stocker les masques si nécessaire.
Jeudi 26 mars 2020, le président Emmanuel Macron a annoncé le déploiement du porte-hélicoptères amphibies Mistral à La Réunion et à Mayotte. Celui-ci arrivera entre le 4 et le 8 avril 2020 dans le sud de l'océan indien. Ses missions, jusqu'ici peu comprises, ont été explicitées par le commandant supérieur des FAZSOI. L'armée se mobilise pour lutter contre la propagation du virus, et le porte-hélicoptères servira à acheminer du matériel médical, transférer les malades en cas de besoin et stocker les masques si nécessaire.

L'opération "résilience" a officiellement été lancée par le chef de l'Etat. Contrairement à l'opération "sentinelle", dédiée à la lutte anti-terroriste, ce plan d'urgence vise à lutter contre la "guerre sanitaire" comme l'a dit Emmanuel Macron vécue en France comme partout dans le monde. L'opération regroupe toutes les actions des armées dans la lutte conttre le nouveau coronavirus.

Dans cette lignée, le gouvernement a annoncé le déploiement du porte-hélicoptères amphibies Mistral. Sa trajectoire a été modifiée afin de rejoindre la zone sud de l'océan Indien et donc profiter à La Réunion et à Mayotte.

L'enjeu des FAZSOI va être ici "de concilier les missions traditionnelles de protection et cette situation hors normes" a indiqué le général Yves Metayer.

- Transport de passagers et stockage de masques -

Le porte-hélicoptères, très concrètement, va offrir "un appui logistique" a-t-il précisé. Ainsi le bâtiment militaire pour assurer des missions "de transport de fret, de passagers vers des zones de quarantaine à partir de l'aéroport". Cela peut être aussi "du transport d'équipement santé".

Il servira également au "stockage sécurisé de masques au sein des FAZSOI puis acheminés vers les lieux désignés par l'ARS".

L'appui sera également sanitaire. "Il a une déclinaison particulière en Outre-mer car ce qui a été conduit à Mulhouse par exemple en Métropole, tous ces moyens-là nous ne les avons pas en Outre-mer" a expliqué le général Yves Metayer. Le soutien du porte-hélicoptères permettra donc d'assurer des missions de plus grande envergure.

Le bâtiment, "très modulable" apporte des capacités logistiques considérables, illustrées lors de l'ouragan Irma dans les Antilles il y a trois ans. La structure médico-chirurgicale est limitée mais les FAZSOI étudient en ce moment "toutes les possibilités de monter en capacité" cette structure. "Il faut envisager du matériel supplémentaire et des équipes supplémentaires".

- Aide au SAMU et surveillance des lieux sensibles -

En-dehors du Mistral, des actions ont d'ores et déjà été menées par l'armée, comme le déploiement de tentes au CHU de Saint-Pierre. Ces tentes modulaires permettent le filtrage à l'entrée de l'hôpital. Un travail est effectivement en cours avec le SAMU pour transformer les actions de transport et évacuer les patients dans des conditions sécurisées, "si demain ce moyen devait être nécessaire".

L'appui est également sécuritaire. Les FAZSOI se disent prêtes à surveiller des entrepôts sensibles pour renforcer l'action des forces de l'ordre.

L'armée assure qu'un protocole très strict a été appliqué dans ses rangs pour limiter au mieux la propagation du virus, "tout en se protégeant nous, nous contribuons à la stratégie d'ensemble qui est actuellement conduite".

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !