Il demande de nouvelles mesures contre le covid-19 :

Thierry Robert saisit le tribunal adminstratif contre l'ARS et le CHU de La Réunion


Publié / Actualisé
Thierry Robert a annoncé ce lundi 30 mars 2020 avoir mandater l'avocat Maître Olivier Guerin, afin de saisir le tribunal administratif dans le cadre d'un référé-liberté. Le président de l'association Dobout et Solider souhaite enjoindre l'ARS et le CHU à passer commande de 425.000 tests de dépistage du covid-19 ainsi que de 85.000 doses d'hydroxychloroquine et d'azithromycine. Cette décision fait suite à la saisine du tribunal administratif de Guadeloupe, qui a ordonné au CHU et à l'ARS de la Guadeloupe de "passer commande des doses nécessaires au traitement de l'épidémie de Covid-19 par l'hydroxychloroquine et l'azithromycine, comme défini par l'IHU Méditerranée infection, et de tests de dépistage du covid-19, le tout en nombre suffisant pour couvrir les besoins présents et à venir de la population de l'archipel Guadeloupéen" le 27 mars. Nous publions son communiqué ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Thierry Robert a annoncé ce lundi 30 mars 2020 avoir mandater l'avocat Maître Olivier Guerin, afin de saisir le tribunal administratif dans le cadre d'un référé-liberté. Le président de l'association Dobout et Solider souhaite enjoindre l'ARS et le CHU à passer commande de 425.000 tests de dépistage du covid-19 ainsi que de 85.000 doses d'hydroxychloroquine et d'azithromycine. Cette décision fait suite à la saisine du tribunal administratif de Guadeloupe, qui a ordonné au CHU et à l'ARS de la Guadeloupe de "passer commande des doses nécessaires au traitement de l'épidémie de Covid-19 par l'hydroxychloroquine et l'azithromycine, comme défini par l'IHU Méditerranée infection, et de tests de dépistage du covid-19, le tout en nombre suffisant pour couvrir les besoins présents et à venir de la population de l'archipel Guadeloupéen" le 27 mars. Nous publions son communiqué ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Devant la crise sanitaire actuelle qui est sans précédent, nous ne pouvons rester sans réaction. Il est extrêmement urgent de prendre toutes les dispositions pour être réellement en mesure de sauver le maximum de Réunionnais qui pourrait être contaminé par ce virus. 

Par ce présent mail, je viens donc vous informer qu'en tant que Président de l'association DOBOUT&SOLIDER, nous avons pris la décision de mandater, l'avocat Maître Olivier Guerin, afin de saisir le tribunal administratif dans le cadre d'un référé-liberté .

Nous voulons contraindre l'ARS et le CHU de prendre les dispositions suivantes:

- Enjoindre à l’ARS et au CHU de la Réunion de passer commande de 425.000 tests de dépistage du covid-19, correspondant à la moitié du peuple réunionnais, proportion normalement admise pour un dépistage massif ;

- Enjoindre à l’ARS et au CHU de la Réunion de passer commande de 85.000 doses d’hydroxychloroquine et d’azithromycine, suivant le protocole médical défini par le Professeur RAOULT, correspondant à 1/10ème du peuple réunionnais, là encore proportion normalement admise en la matière.
 

   

15 Commentaire(s)

Aroseur, Posté
Moi ce qui me sidère c que ce monsieur qui a maintes fois remis en doute l'intégrité des juges du tribunal administratif lorsqu'ils ont statué sur son cas à lui et que ce monsieur Robert qui a tjrs mis en cause sa comdamnation et la perte de c mandats et voilà que c lui mnt qui saisi le tribunal lol étonnant non???Vous vous mêlez les pinceaux mr Robert attention à la perte de mémoire mais une chose est sÃ"re vous êtes un sacré comédien. .
Fabs, Posté
Mais qu'il se taise, et qu'il laisse les personnes vraiment responsables et compétentes décider. On dirait qu'il fait tout pour rappeler aux électeurs qu'il existe.
Didier Begue, Posté

Par les temps qui courent, tous les remèdes suscitent un intérêt à ne pas négliger. Ce n est pas pour autant de les valider sans rester prudent , notamment sur la chloroquine et son action sur le covid 19. Même si la baisse significative de la charge virale à été observée, plusieurs signalements graves ont été rapportés à l utilisation de cette molécule sur des patients. Les essais cliniques jugés insuffisants du professeur marseillais parmi les chercheurs les plus influents du monde n ont pas convaincu la communauté scientifique , encore moins les autorités pour des raisons justifiées de santé publique.

La chloroquine actuellement controversée doit continuer faire l objet d analyses plus approfondies conformément au protocole sanitaire et scientifique en vigueur avant de confirmer son efficacité réelle que soit à titre préventif ou curatif ainsi que les autres traitements en cours d expérimentation .
Il serait judicieux dans l'immédiat d' utiliser la chloroquine strictement encadrée en milieu hospitalier .
Wilo, Posté
Mr Thierry Robert a parfaitement raison !!!! Certains énergumènes ne vois pas plus loin que '' lo bout zot trou d'nez '' bravo Thierry Robert
Jean Aimar, Posté
Monsieur Robert, donc vous décider que la moitié des Réunionnais ne sont pas important et qu'ils n'ont pas besoin d'être dépister, ok - Comment allez vous choisir (hors de votre famille, vos dallons) ceux qui peuvent ou pas être dépistés ?
Avez-vous lu les déclarations du professeur Raoult ? Visiblement pas ! Les préconisations du dit professeur sont une prise de d'hydroxychloroquine et d'azithromycine dès le début de l'infection, hors si vous avez bien lu le protocole édité par le gouvernement ce dernier préconise le traitement lorsque le malade est sur le point de mourir ! Sachez qu'à ce moment là, il n' y a presque plus de virus dans le corps et que c'est le système de défense du corps qui attaque les poumons, donc l'utilisation de d'hydroxychloroquine et d'azithromycine ne sert à rien, sauf à discréditer le professeur et son équipe et ses travaux. De plus les médecins libéraux n'ont pas le droit de prescrire ce traitement ! Pourquoi ? A qui profite le crime ???

Renseigner vous avant de faire le buzz vous prendrez peut être un peu de crédit vis à vis des Réunionnais
Lilia, Posté
Mr Thierry Robert ou néna raison ,si ou attend band n'a ou n'a lo temps mort.zot la fini fout a nous dans la m,, et zot continu.oula bien réagi moin lé derrière ou po lo pèple la Réunion.
Bern974, Posté
Il ne sait plus quoi faire pour essayer d'exister encore, vraiment dramatique
Gillet vert, Posté
Mr thierry robert tient bon largue pas ladoucette doit démissionner trop de laisser aller a l arsrt on dans dans la m...
Lilou, Posté
Il faut toujours qu'il trouve un moyen pour rappeler qu'il existe.Voys passez votre temps à drmander.Sachez que la Reunion n'est pas le seul pays au monde.Il faut savoir partager.Profitez pour vous reposer au lieu de rêver
Strop, Posté
Étonnant comment ceux qui sont à l'arrière peuvent être prompts à poser des ordres et des exigences à ceux qui sont au front...
Jean Claude, Posté
Une action très pertinente dont M. Thierry Robert a eu raison de la faire valoir. Par contre son avocat est mieux placé que moi pour savoir la bonne démarche.
Ne faudrait-il pas faire la demande avant auprès de l'ARS et du CHU et attendre la réponse. Au cas d'un avis négatif faire le recours en référé, se référant à la décision (ARS/CHU) dont vous demandez l'annulation !!!!
Je ne suis pas juriste, votre avocat est mieux placé que moi. Bravo M. ROBERT. Cette crise sanitaire mérite que ce traitement, le kit d'urgence, les tests au plus grand nombre soient posé au plus au lieu dont le TA (référé) il y a urgence.
Jean Claude
Alain, Posté
Bravo...bonne initiative
Ti Léon, Posté
Je comprends pour les tests pour les traitements,c'est sans doute encore un peu tÃ't.
Marc974, Posté
Il veut comme les sur le nord de l'île ecrire pour exister et faire le buzz
Volcan974, Posté
La band a Robert le dur à cuire