Opération Résilience :

Les FAZSOI continuent leur mission à Mayotte par avion


Publié / Actualisé
Depuis le 25 mars dernier, les forces armées de la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) sont déployées pour apporter leur assistance aux territoires de l'Océan indien. Ils viennent, ce mardi 7 avril, de livrer un fret à Mayotte par voie aérienne. Nous publions le communiqué faisant état de leur action ci-dessous. (Photo FAZSOI)
Depuis le 25 mars dernier, les forces armées de la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) sont déployées pour apporter leur assistance aux territoires de l'Océan indien. Ils viennent, ce mardi 7 avril, de livrer un fret à Mayotte par voie aérienne. Nous publions le communiqué faisant état de leur action ci-dessous. (Photo FAZSOI)

"Comme annoncé par le général Yves Métayer, commandant supérieur des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (COMSUP FAZSOI), les FAZSOI poursuivent leur mission et s’inscrivent depuis le 25 mars 2020 dans l’opération Résilience par diverses actions. Après avoir acheminé une citerne de 20 000 litres d’oxygène liquide et 1 000 litres d’alcool pur à Mayotte par voie maritime, c’est cette fois-ci par le biais de leur vecteur aérien, le CASA, que les FAZSOI ont apporté ce mardi 07 avril 2020 leur aide et leur soutien à la population française en cette période de crise.

Il est 06h00 locales au Détachement air 181 et le personnel de l’escale aérienne militaire s’affaire déjà au chargement de l’avion pendant que l’équipage l’escadron de transport 50 " Réunion " prépare sa mission.

Il s’agira pour l’équipage du CASA de transporter 1,4 tonne de fret jusqu’à Mayotte dans le cadre de l’opération Résilience.

Le chargement, composé de plus d’une tonne de solution hydro alcoolique (mise à disposition par la distillerie Isautier, implantée sur l’île de La Réunion) mais également de masques et de gants, sera réceptionné à son arrivée sur l’île aux parfums par les acteurs locaux. Ce fret sanitaire est destiné à la Plateforme d’intervention régionale (PIROI) de la Croix Rouge française et au Conseil départemental de Mayotte".

Lire aussi : Les FAZSOI viennent en renfort de la Légion étrangère à Mayotte

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !