Centre hospitalier Ouest Réunion :

Les mesures de protection des professionnels de santé


Publié / Actualisé
Le Centre hospitalier Ouest Réunion (CHOR) s'organise pour accueillir en toute sécurité les patients et protéger les professionnels de santé face à la crise du COVID-19. Nous publions ci-dessous leur communiqué, détaillant les mesures de réorganisation.(Photo rb/www.ipreunion.com)
Le Centre hospitalier Ouest Réunion (CHOR) s'organise pour accueillir en toute sécurité les patients et protéger les professionnels de santé face à la crise du COVID-19. Nous publions ci-dessous leur communiqué, détaillant les mesures de réorganisation.(Photo rb/www.ipreunion.com)

Le Centre Hospitalier Ouest Réunion s'organise, se tient prêt et protège ses professionnels

A Saint-Paul, le Centre Hospitalier Ouest Réunion (CHOR) s'organise tous les jours et ce, depuis plus d'un mois, face à la crise COVID-19. Actuellement au niveau 2 du plan épidémique à La Réunion, le CHOR n'est pas considéré comme hôpital de première ligne.

Néanmoins, l'ensemble du personnel hospitalier est mobilisé et est organisé à plusieurs niveaux :

  • Une organisation des soins adaptée aux nouvelles exigences :

- Depuis le 16 mars les visites et permissions sont suspendues. De même, toutes les opérations de chirurgie (hors cancérologie) ont été déprogrammées ainsi que les consultations externes non urgentes.

- Depuis le 18 mars, le service de réanimation est mobilisé avec l'ouverture de lits supplémentaires.

- Le service des urgences est complètement réfléchi selon des circuits patients dédiés pour la sécurité de tous : suspects Covid-19 // autres urgences. Les cas suspects Covid-19 sont pris en charge isolement avec un personnel soignant dédié.

- Depuis le 25 mars, des lits ont été ouverts à l'unité d'hospitalisation de courte durée pour la surveillance de cas suspects en l’attente de résultats, à la fois chez les adultes et pour la pédiatrie. De plus, l’ouverture de lits d’hospitalisation supplémentaires a été anticipée et ces lits sont dédiés aux cas suspects.

-La Direction et les services du CHOR, en collaboration avec les services de l'ARS et du CHU Réunion anticipent d'ores et déjà un possible passage au niveau 3 et se tiennent prêt.

  • Le CHOR œuvre pour la protection de son personnel

Les professionnels de santé de première ligne sont équipés selon les recommandations nationales. L'établissement, en collaboration avec l'ARS, fournit des masques et les équipements nécessaires à son personnel depuis le début de la crise sanitaire.

Les consignes de confinement pour les professionnels revenant de Métropole ou d’une zone à risque ou en cas de suspicion Covid-19 sont respectées.

  • Les professionnels sont informés et accompagnés

- Une cellule de crise pluridisciplinaire, composée de membres de la communauté médicale et de l'encadrement du personnel soignant se réunit tous les jours et informe chaque jour le personnel hospitalier des décisions prises, par le biais d'un support de communication spécifique à disposition de tous sur l'intranet de l'établissement.

- Une adresse mail dédiée Coronavirus a été créée pour les questions de l’encadrement médical et non médical.

- Des solutions d'hébergement ont été trouvées pour le personnel soignant de première ligne pour leur sécurité et la sécurité de leur famille.

- Des solutions de garde pour les enfants des professionnels ont été répertoriées et sont mises en place depuis le 18 mars.

- L'établissement favorise les partenariats avec des entreprises qui souhaitent soutenir le personnel hospitalier : transport, restauration, courses…

- Pour limiter l'accès à l'établissement et pour la sécurité du personnel, des professionnels exercent en télétravail depuis le 18 mars.

- Le déploiement des organisations en 12h est engagé depuis le 30 mars pour les services EHPAD et services d’hospitalisation complète de l'établissement. Ces aménagements horaires exceptionnels visent à permettre de mieux concilier déplacements et continuité/sécurité des soins.

- Un dispositif de restauration est en cours d’examen au bénéfice de ce personnel exerçant dans des services en 12h.

L'ensemble du personnel médical et non médical du CHOR est mobilisé tous les jours depuis le début de cette période épidémique du Covid19. Sans chaque agent, sans leurs compétences, sans leur engagement, sans leur temps et leur énergie, la lutte contre le Covid-19 ne serait pas possible. Qu'ils en soient tous remerciés.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !