[LIVE] La situation de "plateau" se confirme malgré une légère hausse du bilan quotidien :

Covid-19 : 6 nouveaux cas, dont 2 en EHPAD, pour un total de 382 personnes contaminées


Publié / Actualisé
La Réunion compte 382 cas de covid-19 depuis le début de l'épidémie, et la situation de "plateau" se confirme malgré une légère hausse du bilan quotidien ce vendredi 10 avril avec 6 nouveaux cas annoncés. Deux nouveaux cas en EHPAD ont été annoncés en plus de la soignante d'un EHPAD de Saint-Denis. Seules 3 personnes sont en réanimation désormais. Un premier centre d'hébergement covid-19 est en réflexion du côté des autorités sanitaires pour être en mesure d'accueillir les patients contaminés pour lesquels le confinement à domicile est difficile. Le confinement va être officiellement prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s'exprimera à ce sujet lundi. Le confinement, lui, se durcit avec l'annonce de la préfecture d'interdire toutes les plages et de fermer toutes les boutiques et magasins dès 19h à compter de ce vendredi 10 avril. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)
La Réunion compte 382 cas de covid-19 depuis le début de l'épidémie, et la situation de "plateau" se confirme malgré une légère hausse du bilan quotidien ce vendredi 10 avril avec 6 nouveaux cas annoncés. Deux nouveaux cas en EHPAD ont été annoncés en plus de la soignante d'un EHPAD de Saint-Denis. Seules 3 personnes sont en réanimation désormais. Un premier centre d'hébergement covid-19 est en réflexion du côté des autorités sanitaires pour être en mesure d'accueillir les patients contaminés pour lesquels le confinement à domicile est difficile. Le confinement va être officiellement prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s'exprimera à ce sujet lundi. Le confinement, lui, se durcit avec l'annonce de la préfecture d'interdire toutes les plages et de fermer toutes les boutiques et magasins dès 19h à compter de ce vendredi 10 avril. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)

La préfecture fait le point en direct sur les conditions de confinement pendant ce week-end religieux :

Ce qu'il faut retenir

• La Réunion compte 382 cas de covid-19 avec 6 nouveaux cas confirmés ce vendredi 10 avril. 3 patients sont en réanimation

• Un soignant a été testé positif en EHPAD, tous les résidents ont été dépistés

• Deux autres EHPAD ont signalé ce vendredi la situation d’un personnel confirmé positif et de deux autres personnels faisant l’objet d’investigation en cours. Les autres personnels, tous testés, se sont révélés négatifs.

• La préfecture annonce la fermeture de tous les magasins dès 19h à compter de ce vendredi

Un premier centre d'hébergement covid est en réflexion pour accueillir les personnes contaminées qui n'ont pas besoin d'aller à l'hôpital mais dont le confinement à domicile est difficile

• Le confinement va être prolongé au-delà du 15 avril annonce l'Elysée, Emmanuel Macron s'exprimera lundi à la télévision à 22h heure de La Réunion

• Une attestation est désormais obligatoire pour entrer sur le territoire français et voyager entre la Métropole et l'Outre-mer. Pour les déplacements internes, une attestation numérique est disponible

• Mayotte compte 186 cas en tout, 2 patients ont perdu la vie

• A Maurice 314 personnes sont contaminées. Huit personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie et 23 personnes sont guéries.

En France on compte au moins 12.210 morts, dont 8.044 à l'hôpital, soit 412 de plus de 24 heures, le bilan quotidien continue de baisser légèrement

Dans le monde on recense plus d'1,5 million de cas et plus de 92.000 morts.

• Depuis ce lundi, les attestations de déplacement sur smartphone sont mises en place

  • IPR

    C'est la fin de ce live merci à tous de l'avoir suivi

    Rendez-vous demain pour de nouvelles informations sur la situation sanitaire

  • IPR

    554 morts de plus en France, baisse de patients en réanimation

    L'épidémie de coronavirus a tué 13 197 personnes en France, selon le nouveau bilan annoncé par le directeur général de la santé Jérôme Salomon, ce vendredi 10 avril.

    Le total des morts en milieu hospitalier s'élève à 8 598, soit 554 de plus en 24 heures.

    On dénombre 4 599 décès dans les Ehpad.

    Le solde de patients en réanimation est négatif pour la deuxième journée consécutive, avec 62 patients en moins.

    "Un pâle rayon de soleil, mais cette timide éclaircie est très importante pour l'ensemble des soignants", veut croire Jérôme Salomon, qui parle d'un "très haut plateau" pour qualifier l'évolution de l'épidémie.

  • IPR

    Le CHU remercie les entreprises ayant livré des chocolats de Pâques

    Plusieurs grandes enseignes réunionnaises avaient annoncé livré des chocolats de Pâques aux personnels soignants du CHU de La Réunion. Les personnels de santé les remercient, ce vendredi 10 avril 2020.

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

  • IPR

    Le préfet met en place un observatoire des prix pour une cinquantaine de produits

    "L'Etat est et restera vigilant sur le niveau des prix", affirme la préfecture dans un communiqué, ce vendredi 10 avril 2020. Alors que la polémique que la hausse des prix enfle, le préfet annonce la reconduction du Bouclier qualité-prix (BQP) ainsi que la mise en place d'un observatoire des prix pour une cinquantaine de produits indispensables. 

    Retrouvez la liste des produits ici.

  • IPR

    Leclerc bloque les prix de tous ses produits jusqu'au 24 mai

    Alors que la polémique concernant les prix des produits des enseignes de grande distribution, le groupe Leclerc annonce, ce vendredi 10 avril 2020, le blocage des prix sur tous ses produits. La mesure entrera en mesure mardi 14 avril avec les prix pratiqués le 29 février comme point de référence, et prendra fin le 24 mai prochain.

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

  • IPR

    Voici les points principaux abordés par la ministre des Outre-mer :

    • les voyageurs sortant de leur quatorzaine seront testés

    • toutes les personnes symptomatiques seront testées et isolées si besoin en centre d'hébergement

    • un suivi strict des cas contacts mis en place

    • quatre nouveaux automates vont être mis à disposition des Outre-mer

    • une structure extrahospitalière va être mise en place à Mayotte

    • pour 51 lits en réanimation avant l'épidémie, La Réunion en compte désormais 80. "Nous pouvons aller jusqu'à 176 lits si besoin"

    • les approvisionnements en matériel sanitaire dans les Outre-mer vont continuer

    • 141 personnes sont hospitalisées dans les Outre-mer

    • les hôpitaux ultra-marins ne sont pas saturés
     

  • IPR

    Annick Girardin s'exprime sur les mesures prises en Outre-mer :

  • IPR

    6 nouveaux cas confirmés à La Réunion, 382 au total

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 6 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion, ce vendredi 10 avril à 15h00, soit au total 382 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020.

    361 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France.

    - Bilan des cas investigués –

    En concertation avec Santé Publique France, le nombre de cas dit « autochtones » est dorénavant aligné sur la définition de Santé Publique France. Les précédentes catégories jusqu’à présent définies comme « Cas de transmission locale (en lien direct ou indirect avec un cas importé) » et « Cas autochtones (sans lien direct ou indirect avec un cas importé) » deviennent «Cas autochtones secondaires (en lien direct avec un cas importé) » et « Cas autochtones  (en lien indirect ou sans lien avec un cas importé) »

    Les chiffres du jour selon la nouvelle classification :

    • Cas importés  (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) : 270

    • Cas autochtones secondaires  (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 64

    • Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 27

    • Nombre total de cas investigués : 361

    Les cas importés représentent 75 % des cas.

    - Situation sanitaire -

    Cas hospitalisés hors service de réanimation : 39

    Cas hospitalisés en service de réanimation : 3

    - Tranches d’âge des cas investigués -

    • 0 à 14 ans : 7,1% (25 cas)

    • 15 à 44 ans : 41,9%

    • 45 à 64 ans : 39,3%

    • 64 à 74 ans : 7,4%

    • Plus de 75 ans : 4,3%

    - Personnel soignant ayant contracté la maladie –

    Personnel soignant ayant contracté la maladie hors du territoire : 33

    Personnel soignant ayant un lien direct ou indirect avec les cas importés : 6

    Personnel soignant sans lien direct ou indirect avec des cas importés (autochtone) : 4

    Total personnel soignant identifié : 43

    Un soignant d’un EHPAD a été confirmé positif au Covid-19 le 7 avril 2020. Suite aux tests de dépistage réalisés sur l’ensemble des personnels et résidents de l’établissement :

    -  parmi les résidents : aucun cas confirmé

    -  parmi les personnels soignants : une situation en cours d’investigation.

    Deux autres EHPAD ont signalé ce jour la situation d’un personnel confirmé positif et de deux autres personnels faisant l’objet d’investigation en cours. Les autres personnels, tous testés, se sont révélés négatifs.

    Les dépistages sont en cours auprès des résidents. Aucun d’entre eux ne présente de signes évocateurs du COVID.

    Toutes les précautions sont prises pour s’assurer de l’effectivité des mesures de prévention, et la surveillance des médicales des résidents est renforcée.

    L’ARS est en lien étroit avec les établissements, fortement mobilisés, pour le suivi de ces situations.

    21 cas sont toujours en cours d’investigation

    Tous les cas confirmés font l’objet de l’identification de toutes les personnes ayant été en contact avec ces malades (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…).

    Toutes ces personnes « contact » sont appelées individuellement par la cellule de suivi de l’ARS en collaboration avec Santé publique France. Leur état de santé est évalué à cette occasion. Il leur est reprécisé au cours de l’entretien l’importance du respect d’un isolement strict, de la surveillance quotidienne de leur état de santé (avec prise de température) et d’appeler immédiatement le 15 en cas d’apparition de symptômes.

    A ce jour, près de 2 560 personnes ont été identifiées dans le cadre du contact-tracing organisé par l’ARS.

  • IPR

    Le Mistral et la Guépratte sont à La Réunion

    Les FAZSOI indiquent dans un communiqué, la bonne arrivée des bâtiments militaires à La Réunion, ce vendredi 10 avril 2020. Une escale pour permettre le chargement de fret à destination de Mayotte. Le Mistral et la Guépratte repartiront lundi 13 avril.

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

  • IPR

    Le Collège Titan remet à 10 familles leur tablette numérique

    Ce vendredi 10 avril 2020, c'est au collège Titan, collège relevant de l'éducation prioritaire renforcée, que 10 premières familles ont été invitées par la Principale, Stéphanie Bagnolet, à venir récupérer leur tablette numérique.

    Retrouvez le communiqué du Département ici.

  • IPR

    Fermeture des sentiers et des plages du littoral

    Malgré les mesures de confinement applicables à La Réunion depuis le 16 mars, la présence régulière de public sur le littoral a été constatée. Jacques Billant, préfet de La Réunion a décidé par arrêté, de la fermeture des sentiers du littoral et des plages jusqu’au 15 avril.

    Les sentiers, les plages, les plans d’eau intérieurs ne constituent pas des espaces publics indispensables aux déplacements individuels. Face à l’urgence sanitaire, les mesures de confinement doivent être strictement appliquées et seuls les déplacement professionnels seront autorisés sur ces espaces.

    Le non respect de cette interdiction est passible d’une amende de 135€. Les forces de l’ordre veilleront à sa bonne application.


     

  • IPR

    10.000 élèves en situation de déconnexion numérique à La Réunion

    Après une première phase de mise en place des dispositifs de continuité pédagogique et d'ajustement, cette troisième semaine a été celle d'une "montée en puissance", des dires du recteur de La Réunion Vêlayoudoum Marimoutou.

    Les quatre enjeux principaux restent les mêmes : limiter l'accroissement des inégalités scolaires, soutenir l'action des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire en prenant en charge leurs enfants, accompagner les équipes éducatives, terminer l'année scolaire et préparer la rentrée.

    Cette semaine, des personnels volontaires ont assuré chaque jour l’accueil d’environ 310 élèves, enfants de personnels en première ligne dans la lutte contre la crise sanitaire.

    Les chiffres remontés des écoles et les établissements scolaires indiquent que 10.000 élèves de l’académie en situation de déconnexion numérique, 6.000 dans le premier degré et 4.000 dans le second degré, ont besoin de supports papier pour travailler à la maison.

    Le travail qui avait été engagé depuis la semaine dernière avec les collectivités ayant financé les tablettes et ordinateurs équipant les écoles et établissements scolaires a avancé cette semaine : près de 4.500 tablettes ont été recensées dans les 53 collèges publics ayant bénéficié d’une dotation de matériel cofinancé par l’académie et le Département, dans le cadre de l’appel à projet "collège numérique et innovation pédagogique".

    La livraison de 20.000 masques, attendue la semaine dernière, est arrivée et prête à être distribué dans les écoles et collèges, pour les personnels en charge des enfants, à raison de deux masques par personne et par jour.

    Les collégiens et lycéens de La Réunion seront sollicités pour un concours d'écriture "Ma Réunion au temps du confinement", organisé par l'Académie en partenariat avec les éditions L'Harmattan. Les meilleurs textes seront publiés dans daux livres numériques.

  • IPR

    L'ARS ouvre une plateforme pour les professionnels de santé volontaires

    Pour prévenir les tensions en ressources humaines que pourrait occasionner la gestion de l’épidémie de Covid-19 dans les établissements de santé et médico-sociaux, l’ARS La Réunion a mis en ligne une plateforme d’appel à volontaires : Renforts-Covid974. Le dispositif est déployé depuis cette semaine et concerne les professionnels de santé en activité ou retraités qui souhaitent venir renforcer les équipes.

    Pour candidater, rendez-vous sur la plateforme : Renforts-Covid 974.

    Ce dispositif est déployé depuis le 7 avril et concerne tous les établissements sanitaires et médico-sociaux. Les métiers et compétences particulièrement recherchés :

    • les médecins,

    • les médecins anesthésistes-réanimateurs,

    • les infirmiers,

    • les infirmiers anesthésistes diplômés d’Etat (IADE)

    • les aides-soignants,

    • les agents de service hospitalier (ASH).

    Lire l'article ici

  • IPR

    La Poste renforce sa présence à La Réunion

    La Poste renforce sa présence sur le territoire de La Réunion afin d'assurer les missions prioriaties et les opérations essentielles, tout en protégeant la santé des agents et des usagers dans les 37 bureaux de l'île.

    Retrouvez les horaires d'ouverture des bureaux et plus d'informations dans notre article

  • IPR

    Conseil régional du culte musulman annonce la reprise progressive des appels à la prière par haut parleur

    A l'approche du Ramadan, les appels à la prière par haut parleur va progressivement reprendre à La Réunion à partir du 16 avril, annonce le Conseil régional du culte musulman. Les lieux de culte restent évidemment fermés.

    Plus d'informations dans notre article

     

  • IPR

    Air Austral prolonge l'ajustement de son programme en avril et mai

    L'épidémie de Covid-19 et ses conséquences conduisent depuis plusieurs semaines,  la compagnie Air Austral à adapter en le fonctionnement de son programme des vols. En avril et mai 2020, seuls 2 vols par semaine restent maintenus entre La Réunion et Paris et 95 % de l'activité de la compagnie est aujourd'hui interrompue.

    Plus de détails par ici.

     

  • IPR

    Fret aérien : de nouvelles rotations en réflexion du côté d'Air France

    A l'heure actuelle, la compagnie Air France effectue une rotation par avion cargo pour affréter 50 tonnes de matériel médical et de produits alimentaires, et un second vol passager cette fois mais qui peut également transporter 15 tonnes de fret. Si la mise à disposition du deuxième avion cargo de la compagnie n'est pas possible puisque celui-ci assure des vols vers la Chine, une réflexion est en cours pour assurer de nouveaux vols passagers mais à vide, ce qui permettrait de pouvoir acheminer du matériel supplémentaire, médical notamment. Aujourd'hui encore de nombreux masques restent sur le tarmac en Métropole.

    Côté tarifs, la compagnie confirme une hausse du kilo de fret en début de confinement, mais les prix ont été régularisés depuis.

    Plus d'infos par là.

  • IPR

    Maurice : un deuxième décès enregistré aujourd’hui, le 9ème depuis le début de l'épidémie

    Le premier décès confirmé est un sans domicile fixe, d'après le média mauricien l'Express. "L’autre victime est un homme d’affaires qui devait être évacué par avion vers l’Australie" précisent nos confrères

  • IPR

    Saint-Pierre remercie tous ceux qui se mobilisent

    MERCI. La Municipalité et le CCAS de Saint-Pierre tiennent à exprimer leur reconnaissance à l'ensemble des entreprises, des associations, des professionnels de santé et des acteurs économiques qui apportent leur concours et leur soutien en offrant des produits et des services de première nécessité aux populations en grande difficulté dans cette période particulière.

    "Ces marques de solidarité montrent combien le tissu économique, associatif et l’entrepreneuriat sont des piliers d’une société humaine, fraternelle et solidaire. Bien que les mots ne soient jamais assez forts, nous souhaitons ici leur exprimer notre plus profonde gratitude" déclare le maire de Saint-Pierre Michel Fontaine.

    La liste des remerciements est à retrouver par ici.

  • IPR

    Un 8ème décès annoncé à Maurice

  • IPR

    "Nous sommes très attentifs au confinement strict" déclare Monseigneur Aubry

    Monseigneur Gilbert Aubry, évêque de La Réunion, prend la parole. "Nous sommes très attentifs au confinement strict" rappelant que toutes les cures sont fermées. Les prêtres sont disponibles par téléphone. "Confnement, confinement, confinement et gestes barrières".

    La grande messe de cette semaine sainte a été supprimée et reportée à après le confinement. Les églises ne sont toujours ouvertes que pour les obsèques. Il n'y a pas de présentation de condoléances devant les églises, "chacun rentre chez soi".

    Pendant la semaine sainte, des programmes spéciaux ont été conçus pour fêter Pâques individuellement. Radio Arc-en-ciel diffusera une messe en direct réalisée chez les Carmélites, "confinées dans le confinement". Une messe sera télévisée, réalisée à partir de la Petite chapelle, mais sans public.

  • IPR

    "Le confinement doit être vécu comme un moment positif"

    Omar Issop, secrétaire du groupe départemental interreligieux, prend la parole.

    "Il ne faut pas baisser la garde pendant cette période de fêtes religieuses, il s'agit d'un enjeu crucial de santé publique."

    Le confinement doit être "vécu comme un moment positif" aussi compliqué soit-il, "il doit être trasnformé en moment de méditation, de lecture, de savoir".

  • IPR

    300 tonnes de matériel livrés à Mayotte par le Mistral

    Le Mistral a commencé son chargement dès aujourd'hui.

    300 tonnes de masques, gel hydroalcoolique, matériiel médical, sucre, aliments et eau vont être acheminées à Mayotte.

  • IPR

    150.000 contrôles et 7.600 PV depuis le début du confinement

    "Les policiers et gendarmes ont toute ma confiance", plus de 150.000 contrôles effectués depius le début et 7.600 procès verbaux dressés.

    Une centaine de procédures ont eu lieu face au non respect du confinement et la non fermeture des commerces ne jouant pas le jeu.

  • IPR

    Pâques, Nouvel an tamoul et Ramadan à venir

    "Dans les jours à venir, le confinement va être soumis à l'épreuve des fêtes religieuses, Pâques, le Nouvel an tamoul et le Ramadan" rappelle le préfet.

    Le calendrier festif est particulier, d'habitude moments de partage, ces quelques dates de fête religieuse vont être soumises au confinement.

     

  • IPR

    Deux arrêtés pour renforcer le confinement

    Le préfet rappelle l'importance du confinement, et le risque de petits gestes comme les sorties entre amis, les courses trop fréquentes en journée...

    Jacques Billant évoque un "renforcement du confinement" en rappelant les deux arrêtés signés hier :

    - fermeture des commerces tous les jours à compter dès 19h, la livraison à domicile est encore possible mais pas la vente à emporter

    - accès aux plages interdit, le sport "devenant une excuse pour se regrouper sur le littoral"

  • IPR

    CARSUD : Le réseau de bus repasse en mode restreint, pas de service dimanche et lundi de Pâques

    CARSUD annonce que les lignes de bus du réseau fonctionneront de nouveau en mode restreint à partir du samedi 11 avril. Le réseau est totalement interrompu les dimanche et lundi de Pâques (12 et 13 avril). 

    Retrouvez les horaires aménagés des bus dans notre article.

     

  • IPR

    Contrôle des règles de confinement et des attestations sur Saint-André

    Des contrôles ciblés vont être effectués durant tous le week-end.

  • IPR

    Pont aérien : 25 tonnes de fret transportées vers Mayotte, trois autres rotations prévues

    Dès l'annonce de la décision du gouvernement français de suspendre les vols commerciaux entre La Réunion et Mayotte dans le cadre de la crise épidémique du covid-19, Air Austral s'est mobilisée aux côtés des autorités pour permettre en cas de besoins, l'approvisionnement de l'île de Mayotte en produits sanitaires et alimentaires, le transfert de personnels de santé, mais également l'organisation d'évacuations sanitaires.

    25 tonnes de fret ont déjà été transportées, trois autres rotations sont prévues les 12, 16 et 19 avril 2020. Nous publions ci-dessous le communiqué d'Air Austral.

    Plus de détails ici.

  • IPR

    Le Mistral est arrivé, regardez :

  • IPR

    La continuité pédagogique artistique assurée pour les élèves du Conservatoire à rayonnement régional

    Le CRR (Le Conservatoire à Rayonnement Régional) assure la continuité pédagogique artistique de ses 1700 élèves pendant le confinement. Les équipes ont pour cela renforcé leur action numérique, et font savoir que le CRR peut mettre à disposition des élèves certains instruments.

    Retrouvez plus d'informations dans notre article

  • IPR

    Le porte-hélicoptère Mistral est arrivé à La Réunion après une escale à Mayotte, regardez :

  • IPR

    Le porte-hélicoptère Mistral accoste au port est

    Un peu plus tôt ce matin, c'est la frégate Guépratte qui a accosté au port ouest. Le porte-hélicoptère va lui accoster au port est par manque de place. Ces deux navires militaires arrivent dans l'île dans le cadre de la mission Jeanne d'Arc, et serviront de transport de matériel entre La Réunion et à Mayotte.

    Nos journalistes sont présents sur place, suivez notre live :

  • IPR

    Le réseau Car jaune modifie ses horaires

    De nouveaux ajustements horaires seront mis en place sur le réseau Car Jaune à partir du samedi 11 avril 2020. Voici les horaires de départ valables du lundi au dimanche compris, jusqu’à nouvel ordre :

    Pour les horaires aux arrêts intermédiaires, allez à consulter sur le site internet www.carjaune.re, les horaires " période de vacances scolaires " des lignes, en fonction des heures de départ mentionnées, ci-dessus. Ces horaires sont susceptibles d’évoluer afin de répondre au mieux à la demande.
     
    A compter du 11 avril, la recherche d'itinéraire disponible sur le site internet et l’application Car Jaune tiendra compte de ces nouveaux horaires, les déplacements pourront ainsi être préparés.

    Pour protéger autant que possible les usagers mais aussi le personnel, les mesures de distanciation sociale sont maintenues en place à bord des véhicules. Le nombre de personnes à bord est toujours limité :
    • 20 voyageurs sur les grands véhicules
    • 15 voyageurs sur les véhicules Zéclair

    Une distance barrière de 1m doit être maintenue entre les voyageurs à bord des véhicules.

    Lire l'article ici

     

  • IPR

    Bientôt 100.000 morts dans le monde

    A l'approche de la barre symbolique de 100.000 morts du coronavirus, la communauté internationale cherche des réponses économique et diplomatique à la pandémie, qui menace d'une récession planétaire un monde largement en confinement.

    Plus de 94.000 personnes ont succombé à la pandémie qui, selon la patronne du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, aura "les pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929.

    Quelques chiffres encourageants en Europe et aux Etats-Unis permettent d'espérer un ralentissement prochain dans la hausse de ce décompte macabre. Pour la première fois, le nombre de patients en réanimation a légèrement baissé en France, et la situation s'est stabilisée dans plusieurs foyers épidémiques américains du Covid-19.

    Mais en l'absence de vaccin, le retour à la normale devra attendre et se fera probablement de manière graduelle, les autorités voulant à tout prix éviter une nouvelle vague d'infections.

    Les mesures de confinement, qui concernent désormais plus de la moitié de l'humanité, ont un coût faramineux. Des secteurs entiers de l'économie sont paralysés, les échanges commerciaux dégringolent, le chômage s'envole.

    Plus de détails ici

  • IPR

    Le confinement (peu respecté) a commencé aux Seychelles

    C'est une situation nouvelle pour les Seychellois de rester confiner chez eux. Au premier jour de cette interdiction, de se déplacer, le message n'était pas bien compris par une partie de la population. Malgré les appels à rester à la maison pour se préserver du Covid-19, ils étaient beaucoup à braver l'interdiction de se déplacer

    Au marché de Victoria, ceux qui n’avaient pas encore fait leur course se sont rués pour acheter poissons, fruits et légumes sans se soucier des
    distances de précautions. Il faut dire qu’aux Seychelles, pour les célébrations de la Pâques, cest 4 jours de repos qu’a droit la population, et beaucoup de magasins sont
    fermés pour l’occasion.

    Même les automobilistes continuaient de rouler comme si rien n’était. La police seychelloise a mis quelque barrage pour vérifier leur destination, mais en cette première journée, leur présence est plus pour sensibiliser, sur le danger de se déplacer avec les risques de propagation de la maladie.

    Cette situation a poussé le procureur général à rappeler que seuls les services essentiels avaient le droit de circuler. Il a prévenu qu’en cas de refus d’obtempérer, la police pourrait prendre des mesures supplémentaires et même utiliser la force en utilisant des gaz lacrymogènes pour disperser tout rassemblement.

    Sur les plages, la situation était différente. Les Seychellois, qui habitent en dehors de la capitale, ont décidé de rester chez eux, laissant de grande plage de sable blanc sans personne.

    Plus de détails par ici

  • IPR

    Fermeture des magasins et centres commerciaux à 19h à compter du 10 avril

    Malgré les mesures de confinement applicables à La Réunion depuis le 16 mars, des regroupements de personnes consommant de l'alcool aux abords des magasins et des centres commerciaux et un usage détourné des autorisations dérogatoires de déplacement ont été constatés.

    Jacques Billant, préfet de La Réunion a décidé par arrêté du 9 avril, de la fermeture des magasins et des centres commerciaux chaque jour à partir de 19h à compter de ce vendredi 10 avril.

    Retrouvez ici le communiqué de la préfecture

  • IPR

    Gestion du covid-19 : voici ce que le CHU accepte de nous montrer... un reportage sans journalistes

    Alors que l'agence régionale de santé finissait tout juste sa conférence de presse, le CHU nous a fait un joli cadeau ce jeudi 9 avril 2020 dans la soirée : l'envoi d'un "reportage" réalisé "dans les coulisses" de l'hôpital. Après nos nombreuses demandes et relances afin de pouvoir nous-mêmes nous rendre dans ces fameux coulisses, voilà qu'en plus d'un refus nous constatons que le CHU s'est chargé de la besogne. Voici donc le reportage en question, à savoir ce que le CHU accepte de nous montrer.

    Ce jeudi 9 avril, une poignée de minutes après la conférence de l'agence régionale de santé - quel sens du timing - voilà que nous recevons un mail intrigant de la part du CHU. "Afin de vous permettre de suivre au plus près la gestion de cette crise sanitaire au sein du CHU, nous avons le plaisir de vous transmettre un premier reportage concernant l'organisation de nos filières de dépistage COVID-19 Nord et Sud."

    Quelle joie, quel honneur de pouvoir diffuser ces images des entrailles de l'hôpital, daignant nous montrer enfin comment se gère une épidémie de covid entre les murs de Bellepierre. En vidéo comme en photos d'ailleurs puisque 3 photos nous ont été envoyées par le CHU : une soignante qui attache une blouse, un patient subissant un test nasal... et un panneau sur lequel on peut lire "covid-19, accès piétons". De l'information, de la vraie.

    A deux reprises il nous sera demandé de bien spécifier qu'il s'agit d'une "propriété du CHU de La Réunion", quitte à renvoyer un deuxième e-mail pour bien vérifier que le crédit sera précisé. C'est vrai qu'à Imaz Press on s'y connaît très peu en droit à l'image...

    La suite de l'article est ici

  • IPR

    Mais pourquoi tant de mystères de la part de l'ARS...

    Vous vous interrogez sur la nécessité jugé impérieuse par l'Agence régionale de santé (ARS) d'appliquer la règle du minimum syndical (c'est-à-dire pas grand chose) en termes de communication publique sur la gestion de la crise sanitaire ? Nous aussi. Et nous ne sommes pas, vous et nous, les seuls à le faire.

    L'article d'Imaz Press paru ce mercredi 8 avril sur l'impossibilité de réaliser un reportage au CHU a retenu l'attention des professionnels de santé. En retour, ils ont été nombreux à déplorer l'opacité de la communication entre eux et la direction de l'ARS. Ces soignants parlent aussi de "volonté évident et assumée" d'en dire le moins possible sur l'état de l'épidémie de covid-19 à La Réunion.Mais pourquoi de tous ces mystères autour de la gestion de crise sanitaire. Laquelle mérite pourtant la plus grande transparence.

    Dans un article paru ce mercredi 8 avril, nous évoquions la communication difficile avec le CHU qui refuse toute présence des journalistes au sein des centres hospitaliers (CHU) nord et sud. Cela alors qu'en Métropole des reportages sont réalisés tous les jours dans les hôpitaux qui font face à un afflux massif de malades et de cas graves. Ce qui n'est pas - et c'est heureux -, le cas à La Réunion.

    Lire aussi : Nous aurions tant aimé vous montrer le travail difficile du personnel soignant

    Raison invoquée par le CHU : "la situation est compliquée au sein des services" covid et réanimation. Raison de plus, selon nous journalistes, pour ouvrir les portes et nous permettre de montrer la réalité au quotidien de ces professionnels de santé. De ceux qui se mobilisent, en dépit du manque de moyens et d’anticipation autour de cette crise, pour sauver des vies.

    Cet article a donc fait réagir certains acteurs de la santé. Sous couvert d’anonymat – ce qui en dit long sur le climat de défiance imposé à ces professionnels -, ils pointent du doigt l'agence régionale de santé et sa directrice, Martine Ladoucette.

    La suite de l'article est ici

  • IPR

    Covid-19 : au moins 12.210 morts en France

    Le bilan humain s'est encore alourdi, avec au moins 12.210 morts depuis début mars, dont 8.044 à l'hôpital, soit 412 de plus de 24 heures, et le reste notamment dans les maisons de retraite médicalisées (Ehpad).

    - 7.066 patients en grave sont en réanimation, très supérieur aux 5.000 places disponibles en France. 369 nouveaux patients ont été en réanimation ces dernières 24 heures. "On peut espérer un plateau mais c'est un plateau très haut" déclare Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. On compte 42 patients en réanimation dans les Outre-mer (3 à La Réunion).

    - Plus de 23.200 personnes sont guéries (199 à La Réunion).

    - Au total, 31.415 cas confirmés ou possibles de covid-19 dans les EHPAD qui ont participé au recensement.

    - 8.044 décès en hôpital depuis le début, 82% ont plus de 70 ans, 17 décès à déplorer en Outre-mer.

    - 4.066 décès dans les EHPAD, pour les dernières 48 heures.

    - Depuis le début de l'épidémie, on compte 12.210 décès en France.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Les attestations de déplacement sur smartphone sont disponibles

    Cliquez ici pour les télécharger

    Et voici le mode d'emploi

  • IPR

    Les attestations de déplacements sont à télécharger

    • Depuis ce lundi, les attestations de déplacement sur smartphone sont mises en place

    ATTENTION : on se déplace uniquement pour un motif impérieux

    Les attestations sont téléchargeables en cliquant ici

    Justificatif de déplacement professionnel

     

    Attestation de déplacement dérogatoire

    A noter que ces attestations sont aussi disponibles sur smartphone











     

  • IPR

    Le bilan de jeudi soir

    • La Réunion compte 376 cas de covid-19 avec 14 nouveaux cas confirmés ce jeudi. 3 patients sont en réanimation. 199 personnes sont guéries

    • La préfecture annonce la fermeture de tous les magasins dès 19h à compter de ce vendredi

    • Mayotte compte 186 cas en tout, 2 patients ont perdu la vie

    • A Maurice 314 personnes sont contaminées. Sept personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie et 23 personnes sont guéries.

    En France on compte au moins 12.210 morts, dont 8.044 à l'hôpital, soit 412 de plus de 24 heures, le bilan quotidien continue de baisser légèrement

    • Dans le monde on recense plus d'1,5 million de cas et plus de 92.000 morts.
     

  • IPR

    Bonjour La Réunion

    Nous voila repartis pour une nouvelle journée de suivi de la crise sanitaire

    Rest zot kaz, rest ek nou

    Gayar zourné zot toute !

A propos

376 cas de covid-19 à La Réunion, le confinement se durcit

14 nouveaux cas de covid-19 sont confirmés à La Réunion, soit 376 au total. 348 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France : 260 cas sont importés, 63 secondaires et le nombre d'autochtones augmente et passe à 25. Par ailleurs 2.440 personnes sont considérées comme sujets contact.

Les personnes en réanimation sont moins nombreuses et ne sont plus que 3, une "bonne nouvelle" a estimé la directrice de l'ARS Martine Ladoucette. Autre bonne nouvelle : "sur les 376 cas, 199 sont considérées comme guéries par les infectiologues du CHU" a déclaré la directrice, "et toujours aucun décès à signaler".

- Confinement durci -

Malgré les mesures de confinement applicables à La Réunion depuis le 16 mars, des regroupements de personnes consommant de l'alcool aux abords des magasins et des centres commerciaux et un usage détourné des autorisations dérogatoires de déplacement ont été constatés. Jacques Billant, préfet de La Réunion a décidé par arrêté du 9 avril, de la fermeture des magasins et des centres commerciaux chaque jour à partir de 19h à compter de ce vendredi 10 avril.

A noter que sur la question du confinement, ce jeudi matin 9 avril 2020, la police est intervenue à la Rivière des galets (Le Port) dans une épicerie ne respectant pas les mesures obligatoires. Les forces de l'ordre ont indiqué que le propriétaire continuait à vendre de l'alcool tard le soir, malgré l'arrêté préfectoral interdisant la vente de boissons alcoolisées après 17 heures. Par ailleurs, le propriétaire laissait les clients consommer sur place, chose qu'il n'est pas autorisé à faire non plus. Il s'est donc vu notifié d'une fermeture administrative d'une semaine.

- Bientôt un premier centre d'hébergement covid -

La préfecture, l'ARS et le Département veulent mettre en place "un premier centre d'hébergement covid" pour proposer aux personnes contaminées dont le domicile n'est pas approprié de rejoindre ce centre et être suivies par leur médecin. Cela devrait être mis en place d'ici une semaine à quinze jours au maximum.

Par ailleurs, de nouvelles unités vont être prévues pour les résidents co-exposés en EHPAD. Si un premier résident est contaminé dans un établissement, il doit être "le mieux possible protégé des autres et réciproquement" ainsi il faut être en moyen de sortir les résidents co-exposés "soit à l'hôpital si leur état nécessite une hospitalisation soit dans des nouvelles unités auxquelles nous réfléchissons actuellement". L'une pourrait être dans l'ouest, dans l'ancien hôpital Gabriel Martin, une dans le sud à Bois d'Olives et une dans l'est au village troisième âge.

Retrouvez nos lives précédents ici :

• notre live du 9 avril : Covid-19 : bientôt un premier centre d'hébergement pour les personnes contaminées

• notre live du 8 avril : Confinement : vaste opération de contrôle sur le front de mer de l'Hermitage

• notre live du 7 avril : Covid-19 : 9 nouveaux cas annoncés à La Réunion, soit 358 au total

• notre live du 6 avril : Covid-19 : 5 nouveaux cas confirmés, 349 au total

notre live du 5 avril : Covid-19 : 10 nouveaux cas confirmés à La Réunion, 344 au total

Et tous nos lives et articles depuis le début de la crise sanitaires sont ici

   

3 Commentaire(s)

Tristan, Posté
Avez vous les chiffres des morts quotidiens a la reunion ? Une surmortalite est elle constatee ? Les medecins s'inquietent de voir moins de gens, des operations sont repoussées, l'hopital est vide.
Il est rassurant qu'a la reunion nous soyons immunisés, et que seuls les soignants en ehpad soient positifs.
On nous prend vraiment pour des cons et je vous encourage à faire votre boulot.
Nou le pas plis nou le pas mokns, nou la droit la vérité.

Et on veut des masques et des tests !
JérÃ'me, Posté
ne pas baisser la garde. Les chiffres repartiraient aussitôt à la hausse...
RIPOSTE974, Posté
Lu ce jour : " transporter de La Réunion vers Mayotte du matériel médical et autres moyens de lutte contre l'épidémie de coronavirus, et amener à La Réunion des malades afin de soulager une île où il n'y a qu'un seul hôpital pour 250.000 habitants. ... " et amener à La Réunion des malades ... L'ARS ne nous dit pas tout