Reportage chez une famille de La Possession :

Pâques à domicile : "c'est une fête qui doit rester joyeuse"


Publié / Actualisé
Le jour de Pâques est important pour beaucoup de familles, croyantes ou non. Chez les Hoareau, à défaut de se rendre à l'église, c'est messe devant la télévision et recueillement dans le salon. Ces Possessionnais ont tout de même souhaité fêté Pâques en suivant la messe en direct de Monseigneur Aubry. Fred et ses enfants nous ont raconté comment ils vivaient cette célébration un peu particulière, en confinement. Reportage (Photos mm/www.ipreunion.com)
Le jour de Pâques est important pour beaucoup de familles, croyantes ou non. Chez les Hoareau, à défaut de se rendre à l'église, c'est messe devant la télévision et recueillement dans le salon. Ces Possessionnais ont tout de même souhaité fêté Pâques en suivant la messe en direct de Monseigneur Aubry. Fred et ses enfants nous ont raconté comment ils vivaient cette célébration un peu particulière, en confinement. Reportage (Photos mm/www.ipreunion.com)

Pour Fred et ses enfants c'était important de fêter Pâques y compris confinés dans leur case de La Possession. Sans la maman, aide-soignante au CHU de Bellepierre, qui travaille de nuit et dort de jour. Une période intense pour cette femme en première ligne dans la lutte contre le covid-19.

Dès 10 heures, Fred Hoareau et ses enfants Gautier, Noé et Luhane, se sont installés devant la télévision. La messe commence, animée par Monseigneur Aubry. Une façon de vivre sa foi à défaut de se rendre à l'église.

"D'habitude on va à la messe mais là on ne peut pas y aller. J'ai voulu qu'on y assiste quand même en direct." Pour les enfants c'est une ambiance particulière mais la célébration reste identique : "y a des chansons comme dans une vraie messe" raconte Noé, 11 ans. "C'est juste qu'on est dans le fauteuil au lieu d'être sur un banc."

Gautier et Luhane, les jumeaux de 12 ans, suivent la célébration à côté de leur frère et auprès des chiens, membres à part entière de la famille. "Il faut qu'on reste à la maison à cause du coronavirus", explique Gautier. "Ça fait quand même bizarre de suivre ça à la télé mais ça change pas trop" ajoute Luhane. "C'est juste qu'il y a en plus une personne qui fait la langue des signes en plus !"

- "Une fête qui doit rester joyeuse" -

Après la petite famille se rendra chez les grands-parents de Fred, "on ne va pas faire la fête chez papy et mamie, attention on sait bien qu'on a pas le droit de se rendre chez nos familles, mais on y va quand même parce que mes parents sont âgés, ils ont 80 ans passés et ont besoin de soutien et d'aide". Un impératif familial et solidaire donc, valable d'ailleurs sur son attestation. "On y va avec des masques pour ne pas prendre de risques" ajoute Fred.

Un soutien moral important et l'occasion de préparer à manger avec eux. Ce midi c'est civet de canard. L'après-midi, les trois enfants iront à la chasse aux oeufs dans le jardin. "Joyeuses Pâques mes petits-enfants chéris" peut-on lire sur un petit mot accompagnant tout une famille de poules en chocolat. "On pense aussi à l'autre mamiet et l'autre papy qui sont à Saint-Paul, et à notre aîné, Xavier, qui est en Métropole."

Pour le père de famille, "c'est une fête qui doit rester joyeuse" malgré la crise sanitaire en cours. "C'est dur de pas sortir mais là c'est bien parce qu'on va manger des chocolats" conclue Luhane.

Retrouvez notre reportage en live chez cette famille de La Possession en replay ci-dessous :

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Marc974, Posté
Que fait la police et imaz press sur la photo il n'y a pas de distance de sécurité. Vite en prison