Bana la fé in lérèr :

Conférence de presse d'Edouard Philippe : les cartes des outre-mer en sont toutes retournées


Publié / Actualisé
La Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, Mayotte... ces territoires ultramarins auraient-ils fait la culbute en ces temps de pandémie ? On pourrait le croire en regardant les cartes des îles présentées ce dimanche soir 19 avril lors de la conférence de presse du Premier ministre Edouard Philippe et du ministre de la santé Olivier Véran. Toutes les cartes ont été inversées. Du coup à La Réunion, le nord a migré vers la fraîcheur de l'est, et Saint-André a filé vers les plages de l'ouest. A Mayotte la Petite Terre a fait le grand bond pour passer de l'est à l'ouest de la Grande Terre. En Martinique, Fort de France a plié bagages et a quitté l'ouest pour le nord. En Guadeloupe, Basse Terre et Grande Terre ont décidé d'échanger leur place sans doute histoire de voir comment se passent les choses ailleurs. Mais pourquoi un tel retournement ? (photo capture d'écran/ Twitter/Le Letchi)
La Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, Mayotte... ces territoires ultramarins auraient-ils fait la culbute en ces temps de pandémie ? On pourrait le croire en regardant les cartes des îles présentées ce dimanche soir 19 avril lors de la conférence de presse du Premier ministre Edouard Philippe et du ministre de la santé Olivier Véran. Toutes les cartes ont été inversées. Du coup à La Réunion, le nord a migré vers la fraîcheur de l'est, et Saint-André a filé vers les plages de l'ouest. A Mayotte la Petite Terre a fait le grand bond pour passer de l'est à l'ouest de la Grande Terre. En Martinique, Fort de France a plié bagages et a quitté l'ouest pour le nord. En Guadeloupe, Basse Terre et Grande Terre ont décidé d'échanger leur place sans doute histoire de voir comment se passent les choses ailleurs. Mais pourquoi un tel retournement ? (photo capture d'écran/ Twitter/Le Letchi)

Il n'y a pas encore de réponse à cette question. Les circonstances de cette étrange inversion ne sont en effet pas encore déterminées. À la demande du Président de la République, Emmanuel Macron, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, a ouvert une enquête. Il s'agit de déterminer qui avait intéret à la faire à l'envers dans les outre-mer.

Il se dit aussi qu'afin de garantir la sérennité de la procédure et une totale indépendance des investigations, l'enquête a été retirée au parquet de Paris et confiée à celui de Saint-Denis habitué à faire preuve d'une exceptionnelle célérité dans le traitement de certains dossiers.

Si tout cela est vrai on devrait en savoir plus très rapidement. En attendant l'affaire des cartes à l'envers n'a pas échappé à l'oeil aiguisé des internautes et notamment à celui du Letchi. Regardez.

A retenir aussi qu'au cours de cette conférence de presse, le Premier ministre a déclaré que la situation sanitaire en Outre-mer "est souvent plus fragile" qu'en Métropole. Mais les mesures plus fortes pour préserver au maximum les territoires et les départements d'outre-mer ont fonctionné, si bien que la situation est "sous-contrôle".

Reste à savoir si ces déclarations sont à prendre à l'envers ou à l'endroit...

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Antitrolls, Posté
Franchement, on s'en tape! Sinon, sur mon gel douche DOP à la vanille de Polynésie, on a reproduis la carte de Wallis et Futuna au lieu de Tahiti et ses îles... J'en suis moi aussi tout retourné!
Ti Léon, Posté
2 réflexions:
_ l'erreur est humaine ou peut-être technique.
_ la connaissance des outre-mer est fragile en métropole et même au sommet de l'Etat.
Ramier, Posté
Conférence DE presse . Excusez moi pour le signalement, bonne journée à toute l'Equipe IMP Réunion. (Merci pour le signalement, nous avons corrigé grâce à cela. Bonne journée à vous - Webmaster)
Volcan974, Posté
Comment l Outre-mer est a sa juste valeur au sein de ce gouvernement
Ndiyae, Posté
C'est si bête de faire ça