Tous les résidents et le personnel vont être testés :

Saint-Pierre: un cas de covid-19 "douteux" au pôle handicap dépendance de la fondation Père Favron


Publié / Actualisé
Au moins un résident du pôle handicap dépendance (PHD) de la fondation Père Favron à Bois d'Olive Saint-Pierre - anciennement foyer Albert Barbot -, a été testé au covid-19 et a présenté un résultat "douteux" d'après Jean-Paul Pinot, directeur général de la fondation. Il a été recensé parmi les deux nouveaux cas de contamination annoncés par l'Agence régionale de santé (ARS) ce jeudi soir 23 avril 2020. Si les résultats sont considérés comme douteux, l'ARS a demandé à l'établissement de mettre en place le même protocole qu'en cas de cas confirmé (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Au moins un résident du pôle handicap dépendance (PHD) de la fondation Père Favron à Bois d'Olive Saint-Pierre - anciennement foyer Albert Barbot -, a été testé au covid-19 et a présenté un résultat "douteux" d'après Jean-Paul Pinot, directeur général de la fondation. Il a été recensé parmi les deux nouveaux cas de contamination annoncés par l'Agence régionale de santé (ARS) ce jeudi soir 23 avril 2020. Si les résultats sont considérés comme douteux, l'ARS a demandé à l'établissement de mettre en place le même protocole qu'en cas de cas confirmé (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le résident sera transféré ce vendredi matin au CHU nord à Saint-Denis. Son voisin de chambre sera transporté au CHU sud à Saint-Pierre. Tous les résidents du PHD seront dépistés ce vendredi matin. Le personnel le sera samedi.

Les conditions de contamination de ce patient ayant très peu de contacts avec l'extérieur n'ont pas encore été déterminées par l'ARS.

L'Agence régionale de santé n'a pas non plus indiqué pourquoi il était nécessaire d'attendre samedi pour dépister le personnel du PHD.

"Il est évident que tout cela est très anxiogène, nous allons travailler et ensuite rentrer chez nous avec la crainte de contaminer nos familles" souligne un membre du personnel. "C'est aussi très angoissant pour les résidents et leurs familles" ajoute-t-il.

Selon nos informations, le résident a commencé à avoir de la fièvre il y a deux semaines environ. En milieu de semaine dernière il est conduit au CHU sud pour un dépistage du covid-19. Le test se révèle négatif. Le patient est alors réintégré dans la chambre qu'il occupe avec un autre résident.

Devant la persistance de la fièvre et des autres symptômes de la personne, un second dépistage du coronavirus est effectué ce mercredi toujours au CHU sud. Les résultats sont connus quelques heures plus tard. Cette fois le test est "douteux".

Le patient est alors immédiatement confiné et la procédure spécifique à cette situation définie par la fondation Père Favron est déployée. A noter que la structure a mis en place depuis plusieurs semaines une série de mesures visant à éviter la contamination dans ce milieu fragile.

Pour rappel, selon l'ARS au 10 avril deux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) avaient signalé la situation d’un personnel confirmé positif. Les autres personnels, tous testés, se sont révélés négatifs.

Ces deux cas de soignants positifs s'ajoutaient au premier, recensé dans un Ehpad de Saint-Denis, géré par la Croix-Rouge. Après dépistage, aucun autre résident et pesonnel n'a été testé positif.

Lire aussi : Une soignante testée positive en Ehpad, la Croix-Rouge assure que toutes les mesures de sécurité on été prises

mb / as / wwww.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Marie, Posté
Je confirme les précédents commentaires. Je travaille dans ce même PHD (Foyer Albert Barbot), seules les personnes du service concerné ont été dépistées et non les autres services. C'est l'information que tout le personnel du PHD a eu. Nous sommes tous stupéfaits de voir que les médias donnent de fausses informations. Nous sommes très inquiets car le personnel de ce service était rentré chez eux ce jour là et convoqué seulement le lendemain pour dépistage. Je précise aussi que le même personnel médical intervient sur tous les services de ce même PHD sans protection, l'ensemble de ce personnel médical a donc intervenu dans le service contaminé et a fait les autres services non dépisté contrairement à l'information que la direction a donné aux médias. Nous sommes sidérés de voir que seul le service contaminé est dépisté alors que les autres services ont été aussi exposés. Nous avons reçus uniquement des masques artisanaux (en tissus, non homologués AFNOR) alors que le groupe GANTHY ainsi que d'autres institutions ont fait des dons de masques médicaux. La direction nous met en danger tout en connaissant l'ampleur des conséquences. J'espère que mes paroles seront prises en compte par la direction...
A. G, Posté
Dire que tous les salariés et résidents sont testés, c'est faux ! Le service concerné uniquement est testé ! Une vraie catastrophe est en train de se préparer au PHD..... Et il faut encore se taire !
Lia, Posté
C'est sur que personne ne choisi de tomber malade.Surtout tout le monde est concerner.faut bien que les personnel soignants soit disponible pour les patients.Geste très delicat mais chacun risque sa vie surtout quand les analyses sont faussés,y aurait une probabilité de contamination pour l'autre, et surtout le risque de patient et de personnel d'ou la nécessité de porter des masques afin de diminué les risques.....
Ti Léon , Posté
Avec l'Ars c'est Ubu roi tous les jours... (Joli trait d'humour Ti Léon. Bonne après-midi - Webmaster)
Gillet vert, Posté
Au secours positive pas positive restons positive mdr
Poulette, Posté
C scandaleux! Si seulement c'était vrai ce que vous dites! "Tous les résidents du PHD seront dépistés ce vendredi matin. Le personnel le sera samedi." La réalité c'est que seulement le service concerné sera dépister!!! Soit ils ne vous disent pas tout! Soit les informations qu'on vous a restitué sont mauvaises.... SOIT VOUS VÉHICULEZ UNE MAUVAISE INFORMATION !!! Seulement une petite partie de l'Ehpad sera testé!!! Et on parle bien d'un institut Qui héberge un grand nombre de pers fragiles!!! L'ARS ne fait pas correctement son travail! ????