[LIVE] Mayotte affiche 596 cas confirmés et déplore 6 décès :

Un nouveau cas de Covid-19 à La Réunion soit 423 depuis le début de l'épidémie


Publié / Actualisé
Un nouveau cas de Covid-19 a été recensé ce samedi 2 mai 2020. 423 personnes ont donc été contaminées depuis le début de l'épidémie. 5 patients sont désormais hospitalisés, un deuxième se trouve à présent en service de réanimation. La Réunion a été classée par le ministère de la Santé comme département "vert" c'est-à-dire là où le virus circule peu. Ainsi le déconfinement pourrait s'accélérer notamment sur la question de la reprise des écoles sur l'île. Mayotte au contraire est classée zone rouge et compte ce samedi 596 cas de Covid depuis le début de la crise, ainsi que 6 décès au moins. Ce vendredi 1er mai, journée habituellement dédiée à une forte actualité sociale, les Réunionnais sont restés confinés chez eux. Seule la CGTR port et docks a tenu à organiser un petit rassemblement au port-est pour féliciter à travers une salve d'applaudissements toutes celles et ceux qui travaillent depuis le début du confinement. Contrairement à ce qui a été dit, aucun docker n'a été verbalisé par la police. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)
Un nouveau cas de Covid-19 a été recensé ce samedi 2 mai 2020. 423 personnes ont donc été contaminées depuis le début de l'épidémie. 5 patients sont désormais hospitalisés, un deuxième se trouve à présent en service de réanimation. La Réunion a été classée par le ministère de la Santé comme département "vert" c'est-à-dire là où le virus circule peu. Ainsi le déconfinement pourrait s'accélérer notamment sur la question de la reprise des écoles sur l'île. Mayotte au contraire est classée zone rouge et compte ce samedi 596 cas de Covid depuis le début de la crise, ainsi que 6 décès au moins. Ce vendredi 1er mai, journée habituellement dédiée à une forte actualité sociale, les Réunionnais sont restés confinés chez eux. Seule la CGTR port et docks a tenu à organiser un petit rassemblement au port-est pour féliciter à travers une salve d'applaudissements toutes celles et ceux qui travaillent depuis le début du confinement. Contrairement à ce qui a été dit, aucun docker n'a été verbalisé par la police. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir

• Un nouveau cas de Covid-19 a été recensé ce samedi 2 mai 2020. Cet unique cas est importé des Comores d’un patient admis au CHU. 423 personnes ont donc été contaminées depuis le début de l'épidémie. 5 patients sont désormais hospitalisés, un deuxième se trouve à présent en service de réanimation.

• Ce vendredi 1er mai, les dockers se sont rassemblés au port-est à l'occasion du 1er mai pour applaudir celles et ceux qui travaillent depuis le début du confinement.

• Aucun docker n'a été verbalisé, confirment les forces de l'ordre à Imaz Press, contrairement à ce qui a été dit.

• La Réunion est classée en vert sur toutes les cartes du ministère de la Santé, le département fait donc partie des moins touchés de France.

• Suite à une question d'Imaz Press, l'ARS a reconnu une erreur de comptage dans le nombre de patients en réanimation la semaine dernière.

• Les masques grand public seront plafonnés à 95 centimes d'euros annonce ce vendredi le gouvernement.

• Mayotte compte 596 cas confirmés, et déplore désormais 6 décès avec 2 décès supplémentaires annoncés ce samedi. Au stade 3 de l'épidémie, c'est le territoire ultramarin le plus touché par le virus et le département est en zone rouge sur la carte de déconfinement progressif du gouvernement.

• A Maurice, 332 cas sont recensés et 10 personnes sont décédées du virus. 306 patients sont guéris. Le Premier ministre mauricien a fait plusieurs annonces : les écoles resteront fermées jusqu’au 1er août, le couvre-feu sanitaire sera étendu jusqu'au 1er juin mais certaines activités seront autorisées à opérer après le 15 mai, et l’ouverture des frontières mauriciennes n’est pas envisagée dans l’immédiat.

218 décès en France dans les dernières 24 heures, le total est donc de 24.594 décès depuis le début de l'épidémie. La baisse des hospitalisations se poursuit. On compte également plus de 52.000 guérisons.

• Dans le monde on dénombre plus de 3,3 millions de cas de Covid-19 et 235.000 décès mais aussi 1 million de guéris. Les Etats-Unis représentent toujours un tiers du bilan mondial avec plus d'1,1 million de cas, et plus de 64.000 décès.

• Les attestations de déplacement sur smartphone sont disponibles en ligne

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi.

    Rendez-vous demain pour un nouveau live et suivre en direct avec nous les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans le monde, en France et à La Réunion.

  • IPR

    166 décès recensés dans les dernières 24 heures en France

    La Direction générale de la Santé recense ce samedi 2 mai 166 morts en France dans les dernières 24 heures. Le total monte donc à 24.760 décès liés au Covid-19 depuis le début de la pandémie. 15.487 patients ont trouvé la mort à l'hôpital, et 9.273 dans des établissements comme les EHPAD.

    Le nombre d'hospitalisations continue de baisser avec 25.827 personnes toujours hospitalisées sur le pays, 453 nouveaux patients ont été admis mais le solde reste négatif de 60 lits.

    Le nombre de patients en réanimation continue de baisser lui aussi : 3.827 y sont actuellement sur 6.426 personnes en tout. Le solde des entrées et des sorties est donc négatif. Le maximum que l'on ait connu est 7.200 patients en réanimation.

    Au total, depuis le 1er mars, 130.979 personnes ont contracté le Covid-19 en France.

  • IPR

    Pas de nouveau cas à Maurice recensé dans ces dernières 24 heures

    Le nombre de cas à Maurice est de 332. L

    e nombre de patients guéris est de 314, soit 2 de plus qu’hier.

    10 personnes sont décédées.

    Le nombre de cas actifs est de 5.

  • IPR

    L'état d'urgence sanitaire pourrait être prolongé jusqu'au 24 juillet

    Après une première annonce ce matin, le gouvernement donne plus d'informations sur la prolongation de l'état d'urgence sanitaire.

    Celui-ci poourrait durer jusqu'au 24 juillet. Le projet de loi doit maintenant passer entre les mains des députés et des sénateurs.

    Le gouvernement a aussi annoncé son souhait de garder la quatorzaine obligatoire pour toute entrée sur le sol français. Cette obligation pourrait être conservée pour les territoires ultramarins et la Corse, dans le souci d'éviter de nouveaux cas importés par avion.

  • IPR

    Un nouveau cas confirmé à La Réunion

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 1 nouveau cas de coronavirus Covid-19 à La Réunion, ce 2 mai à 15h00, soit au total 423 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. Cet unique cas est importé des Comores par EVASAN (évacuation sanitaire) d’un patient admis au CHU.

    421 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France, dont 70% sont des cas importés. 2 cas sont en cours d’investigation.

    • Bilan des cas investigués :

    Cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) : 297
    Cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 66
    Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 58

    • Situation sanitaire :

    Cas hospitalisés hors service de réanimation : 3

    Cas hospitalisés en service de réanimation : 2

    •  Tranches d’âge :

    0 à 14 ans : 8.1% (34 cas)
    15 à 44 ans : 41.3 %
    45 à 64 ans : 39.4 %
    65 à 74 ans : 7.4 %
    75 ans et plus : 3.8 %

    •  Contact-tracing

    Près de 3500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing. Mis en place par l’ARS, en concertation avec Santé Publique France, le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…) avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).

  • IPR

    Un chat testé positif au coronavirus en Métropole

    Pour la première fois en France, un chat a été testé positif au coronavirus, amenant l'École vétérinaire d'Alfort à recommander aux personnes malades une distanciation avec leurs animaux de compagnie.

  • IPR

    Situation catastrophique à Mayotte avec 596 cas de Covid-19 et au moins 6 décès

    La situation sanitaire s'empire rapidement à Mayotte. L'île se rapproche dangereusement de la barre des 600 cas depuis le début de l'épidémie. En 48 heures, ce sont 57 nouveaux cas qui ont été confirmés faisant passer le total de 539 à 596. Par ailleurs, deux nouveaux décès ont été annoncés faisant monter le bilan à 6 personnes décédées du Covid-19.

    Deux autres décès survenus les 16 et 18 avril sont en train d'être examinés pour être éventuellement reclassés Covid-19, si c'est le cas le bilan monterai à 8 décès en tout. A noter malgré tout que 328 patients sont considérés comme guéris.

    Le Ministère des Solidarités et de la Santé a classé ce vendredi 1er mai le département de Mayotte en zone "rouge", précise l'ARS de Mayotte, "considérant 2 critères : l’intensité de la circulation du virus et la tension dans le secteur hospitalier. La démarche de déconfinement, qui sera engagée en métropole à partir du 11 mai, sera pour cette raison retardée à Mayotte."

    Plus de détails ici.

  • IPR

    Confinement : vaincre la routine avec un ballon de football

    Suite au confinement général, l'association Sport prévention éducation jeunesse a décidé d'organiser un concours à destination des plus jeunes afin de vaincre la routine. Nous vous en parlions fin mars : l'idée, se filmer ou se prendre en photo, en train de faire des facéties, exécuter des gestes burlesque, de marrant avec un ballon de football.

    Les plus belles photos et vidéos ont été maintenant été récompensées : médailles, ballons, et une carte souvenir pour tous les participants :

  • IPR

    Aucun docker verbalisé au port-est hier

    Contrairement à ce qui a été dit dans plusieurs médias locaux, aucun docker n'a été verbalisé hier au port-est, indiquent les forces de l'ordre à Imaz Press.

    Une quarantaine de dockers syndiqués se sont rassemblés à l'appel de la CGTR port et docks pour célébrer la fête du travail du 1er mai et applaudir toutes celles et ceux qui travaillent depuis le début du confinement, notamment les dockers qui assurent la réception des marchandises arrivées par bateau.

    Selon les forces de l'ordre, aucun docker n'a été verbalisé. Ils se trouvaient en effet dans l'enceinte portuaire et donc sur leur lieu de travail, ce qui ne donne pas lieu à une verbalisation pour rassemblement. Une confirmation qui appuie alors ce que nous disait hier le représentant de la CGTR port et docks, Danio Ricquebourg : "nous avions informé la police de ce rassemblement, nous étions sur notre lieu de travail, il n'y a aucune raison de nous verbaliser". A noter d'ailleurs que durant le rassemblement, une voiture de police est venue sur place et aucune animosité n'a été observée entre les fonctionnaires et les dockers.

    Si aucune verbalisation n'a été prononcée, aucune poursuite pénale n'est donc envisagée non plus.

  • IPR

    Le gouvernement va prolonger l'état d'urgence sanitaire

    Le gouvernement entérine samedi la prolongation pour deux mois de l'état d'urgence sanitaire contre le Covid-19, mais il est aussi sous pression pour clarifier les modalités concrètes du déconfinement, notamment le casse-tête de réouverture des écoles et la polémique sur la vente des masques.

    Après un 1er-Mai confiné pour cause du coronavirus, le Conseil des ministres se penche sur le projet de loi prorogeant l'urgence sanitaire à compter du 24 mai. Son examen au Sénat est prévu dès lundi, avant qu'il ne soit transmis l'Assemblée nationale en vue d'une adoption définitive dans la semaine.

    Plus de détails sur ce lien.

  • IPR

    Education nationale : un protocole pour la reprise de l'école... long de 58 pages

    Un document du ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse, que s'est procuré Imaz Press, fait état du protocole sanitaire à mettre en place dans les établissements scolaires lors du déconfinement. Long de 58 pages, il détaille l'accueil des élèves, l'aménagement des classes, la récréation, la gestion de la cantine...

    Tout y est listé pour tenter de guider les différents rectorats en prévision de l'après 11-mai, où la reprise des classes devrait se faire progressivement, par niveaux. Si le nombre de règles est impressionnant, leur application pose question. Ce sera, en grande partie, aux établissements scolaires de s'organiser.

    Tout le détail de ces consignes à lire sur cet article.

  • IPR

    Sur le critère de circulation active du virus, 3 départements sont en rouge dont Mayotte :


    Le bilan est toujours de 539 cas confirmés, et 4 décès. Mayotte est passée au stade 3 de l'épidémie. C'est le territoire ultramarin le plus touché par le virus.

  • IPR

    Maurice : couvre-feu sanitaire étendu jusqu'au 1er juin, écoles fermées jusqu'au 1er août

    Le Premier ministre Pravind Jugnauth a fait plusieurs annonces ce vendredi soir à Maurice, selon DefiMedia. Ainsi :

    - Les écoles resteront fermées jusqu’au 1er août.
    - Le couvre-feu sanitaire sera étendu jusqu'au 1er juin.
    - Certaines activités seront autorisées à opérer après le 15 mai.
    - Les supermarchés pourront opérer selon le principe d'ordre alphabétique jusqu'à 20 h.
    - L’ouverture des frontières mauriciennes n’est pas envisagée dans l’immédiat.

  • IPR

    2 nouveaux cas de Covid-19 confirmés à La Réunion

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 2 nouveaux cas de coronavirus Covid-19 à La Réunion, ce 1er mai à 15h00, soit au total 422 cas depuis l’apparition  du premier cas le 11 mars 2020. 420 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France, dont 70% sont des cas importés. 2 cas sont en cours d’investigation.

    • Bilan des cas investigués :

    Cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) :296
    Cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 66
    Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 58

    • Situation sanitaire :

    Cas hospitalisés hors service de réanimation : 3
    Cas hospitalisés en service de réanimation : 1

    • Tranches d’âge :

    - 0 à 14 ans : 8.1% (34 cas)
    - 15 à 44 ans : 41.3 %
    - 45 à 64 ans : 39.4 %
    - 65 à 74 ans : 7.4 %
    - 75 ans et plus : 3.8 %

    • Contact-tracing :

    Près de 3. 500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing. Mis en place par l’ARS, en concertation avec Santé Publique France, le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…) avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).

  • IPR

    En France

    La France déplore 218 décès dans les dernières 24 heures. Le total est donc de 24.594 décès depuis le début de l'épidémie.

    La baisse des hospitalisations se poursuit.

    On compte également plus de 52.000 guérisons.

  • IPR

    Dans le monde

    On dénombre plus de 3,3 millions de cas de Covid-19 et 235.000 décès.

    Mais on compte aussi plus d'1 million de guéris.

    Les Etats-Unis représentent toujours un tiers du bilan mondial avec plus d'1,1 million de cas, et plus de 64.000 décès.

  • IPR

    Bonjour zot tout' !

    C'est l'heure d'ouvrir ce live pour suivre avec vous les nouvelles informations sur le coronavirus et la situation à La Réunion.

A propos

422 cas de Covid-19 à La Réunion, le déconfinement se rapproche

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 2 nouveaux cas de coronavirus Covid-19 à La Réunion, ce 1er mai à 15h00, soit au total 422 cas depuis l’apparition  du premier cas le 11 mars 2020. 420 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France, dont 70% sont des cas importés. 2 cas sont en cours d’investigation. 296 sont cas importés, 66 sont des cas secondaires et 58 sont des cas autochtones.

Le nombre de personnes hospitalisées est toujours de 4 patients en tout. Seule une personne se trouve en service de réanimation. Concernant les tranches d'âges, les 15-44 sont toujours les plus nombreux. Le nombre de cas inférieurs à 14 ans est plus de deux fois supérieur au nombre de cas au-dessus de 75 ans.

Près de 3. 500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing. Un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…) avec un cas confirmé de Covid-19 pendant sa période de contagiosité.

- Publication d'un "protocole sanitaire" pour la reprise de l'école -

Un document du ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse, que s'est procuré Imaz Press, fait état du protocole sanitaire à mettre en place dans les écoles lors du déconfinement. Long de 58 pages, il détaille l'accueil des élèves, l'aménagement des classes, la récréation, la gestion de la cantine...

Tout y est détaillé pour tenter de guider les différents rectorats en prévision de l'après 11-mai, où la reprise des classes devrait se faire progressivement, par niveaux. Si le nombre de règles est impressionnant, leur application pose question. Ce sera, en grande partie, aux établissements scolaires de s'organiser.

- Un 1er mai en temps de confinement -

Ce 1er mai 2020 a un goût étrange chez les syndicats de tout bord : confinés, ils n'ont pas pu participer au traditionnel défilé de cette journée internationale des revendications. Alors qu'une crise économique sans précédent menace la planète après la pandémie de Covid-19, beaucoup s'inquiètent d'ailleurs de l'avenir du code du travail français comme on le connaît aujourd'hui.

"Cette crise sanitaire a mis en lumière ce que nous dénoncions déjà : la précarité des emplois essentiels, la fragilisation de notre système de santé" souligne Marie-Hélène Dor, secrétaire départementale de la FSU. "Et l'urgence sanitaire a écorné un peu plus les droits du travail et des salariés" alerte-t-elle. Les syndicats ne se démontent en tout cas pas pour ce 1er mai : confinés, oui, mais pas muets pour autant. Les représentants syndicaux des dockers se sont d'ailleurs donnés rendez-vous au port à midi et demi pour une session d'applaudissement afin de remercier tout le personnel qui a continué à travailler pendant la crise.

Les dockers ont tenu à marquer le coup malgré tout avec un rassemblement au port-est afin d'applaudir toutes celles et ceux qui travaillent depuis le début du confinement. 

- La Réunion classée en département vert -

Jacques Billant annonçait dès la conférence de presse de ce jeudi que La Réunion est répertoriée territoire vert dans le processus de déconfinement, engagé à l'échelle nationale. 354 patients guéris du coronavirus sont recensés par les autorités.

Le déconfinement sera adapté aux départements, avait en effet indiqué Edouard Philippe ce mardi 28 avril dans sa présentation du plan de déconfinement aux députés, adopté ensuite par une large majorité. Trois ensembles de critères seront retenus pour évaluer la situation de chaque département : soit le taux de cas reste élevé, soit les capacités hospitalières restent tendues, soit le système local de test n'est pas suffisamment prêt. Pour les départements qui ne présentent aucun de ces critères, ils recevront un code couleur vert, les territoires les plus en danger seront en rouge.

Dans les trois classifications, La Réunion apparaît en vert. La décision finale de cette répartition sera prise le 7 mai, où seules deux couleurs seront conservées : vert et rouge. La Réunion devrait en toute logique rester en vert. Certains niveaux pourraient alors reprendre le chemin de l'école plus vite que dans d'autres départements, comme les collégiens.

Retrouvez nos lives précédents ici : 

• notre live du 1er mai : Covid-19 : 2 nouveaux cas à La Réunion, 422 au total depuis le début de l'épidémie

• notre live du 30 avril : Pas de nouveau cas de Covid-19 en 24 heures, 420 personnes contaminées, 5 patients hospitalisés dont un en réanimation

• notre live du 29 avril : Covid-19 : 3 nouveaux cas à La Réunion, 420 personnes contaminées depuis le début de l'épidémie

• notre live du 28 avril : Déconfinement : première phase du 11 mai au 2 juin, fin des attestations mais circulation limitée entre départements

• notre live du 27 avril : Covid-19 : 1 nouveau cas confirmé à La Réunion, 418 patients au total

Et tous nos lives et articles depuis le début de la crise sanitaires sont ici

   

4 Commentaire(s)

Stean, Posté
On espère qu'il s'agit d'une évacuation d'un membre de l'ambassade de France, et non d'une personne proche du pouvoir local et corrompue...
La vérité si je mens !, Posté
Webmaster , c'est ce qu'il dit où est la vérité ?
Bref ! Bonne soirée
Sandrine, Posté
Maintenant i importe les cas covid!!! Zot lé fou!!! Fo arrêter ssa svp!!! Pou sature les hÃ'pitaux ici et passe en rouge!!! Qui a eu cette idée de merde??? Fo arrêter la!!! Nou, on reste enfermer comme des cons depuis près de 2 mois et zot i fai des évacuations sanitaires pou importe des cas!!! Fo arrêter les conneries maintenant!!!!!
La vérité si je mens !, Posté
.. " une évacuation sanitaire d'un patient aux Comores. Il a été admis au CHU. " De quoi se poser la question sur ce patient ? Paraît-il qu' il n' y avait pas de Covid -19 , aux Comores (Le président comorien a enfin reconnu la présence du covid aux Comores il y a 2 jours. Bonne soirée - WEBMASTER)