Une première rotation de 233 tonnes a déjà été effectuée :

Opération Résilience : 575 tonnes de fret en direction de Mayotte


Publié / Actualisé
Les FAZSOI annoncent ce mercredi 6 mai 2020 que le chargement de 575 tonnes de fret sur le porte-hélicoptères Mistral et de la frégate Guépratte. Le groupe, baptisé Jeanne d'Arc, a pris la direction de Mayotte pour une deuxième rotation de fret, après une première de 233 tonnes le 14 avril dernier. Nous publions le communiqué ci-dessous. (Photo FAZSOI)
Les FAZSOI annoncent ce mercredi 6 mai 2020 que le chargement de 575 tonnes de fret sur le porte-hélicoptères Mistral et de la frégate Guépratte. Le groupe, baptisé Jeanne d'Arc, a pris la direction de Mayotte pour une deuxième rotation de fret, après une première de 233 tonnes le 14 avril dernier. Nous publions le communiqué ci-dessous. (Photo FAZSOI)

Après un premier chargement du 10 au 14 avril 2020, de 233 tonnes de fret à destination de Mayotte, le porte-hélicoptères amphibie Mistral accompagné de la frégate Guépratte ont de nouveau accosté au Grand Port Maritime de La Réunion, pour une nouvelle escale technique du 3 au 6 mai 2020.

Ce chargement de plus de 575 tonnes constitue la troisième participation du groupe Jeanne d’Arc à l’opération Résilience depuis l’annonce de sa création le 25 mars dernier, après les débarquements du sous-groupement tactique embarqué et du fret alimentaire, sanitaire et logistique le mois dernier à Mayotte.

Grâce à l’efficacité des équipes du groupement de soutien de la base de défense (GSBdD) de La Réunion - Mayotte et du 2e régiment de dragons (2e RD), le Mistral a pu embarquer en une journée près de 800 palettes désinfectées, constituées de fret alimentaire, d’eau, de matériel parapharmaceutique – dont des solutions et gels hydro-alcooliques entre autres - ainsi que des véhicules civils. Un hélicoptère civil a également été embarqué afin d’apporter un renfort à Mayotte, dans le cadre d’évacuations sanitaires notamment.

La Base Navale de Port des Galets a par ailleurs apporté son soutien aux deux bâtiments, en les ravitaillant en produits pétroliers ainsi qu’en les approvisionnant en rechanges navals, mais aussi en faisant réaliser des travaux par les ateliers militaires de soutien outre-mer (AMSO).

Le porte-hélicoptères et la frégate ont appareillé mercredi 6 mai 2020 de La Réunion afin de parcourir les 924 nautiques qui les séparent de Mayotte, pour procéder aux opérations de déchargement en début de semaine prochaine.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !