Déconfinement :

Plusieurs compagnies aériennes appellent à une réouverture d'Orly pour le 26 juin


Publié / Actualisé
Plusieurs compagnies aériennes basées à Orly (dont Air Caraïbes, French bee et Corsair) lancent un appel collectif "pour une réouverture responsable, organisée et raisonnée de l'aéroport d'Orly" pour le 26 juin. Un délai qui leur semble prudent et permettrait de gérer à la fois l'information donnée aux clients et préparer un calendrier de vols. La lettre, que nous publions en intégralité ci-dessous, a été adressée à Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat aux transports, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances et Patrick Gandil, directeur Général de l'Aviation Civile (DGAC). (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Plusieurs compagnies aériennes basées à Orly (dont Air Caraïbes, French bee et Corsair) lancent un appel collectif "pour une réouverture responsable, organisée et raisonnée de l'aéroport d'Orly" pour le 26 juin. Un délai qui leur semble prudent et permettrait de gérer à la fois l'information donnée aux clients et préparer un calendrier de vols. La lettre, que nous publions en intégralité ci-dessous, a été adressée à Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat aux transports, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances et Patrick Gandil, directeur Général de l'Aviation Civile (DGAC). (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Nous sommes des compagnies basées à Orly, signataires de ce courrier, dont une partie significative de l’exploitation, sinon complète, est réalisée sur l’aéroport d’Orly. Nous y employons notre personnel, mais aussi celui de nos partenaires sous-traitants dans les domaines de l ‘assistance au sol, du catering et la maintenance et de toutes les activités connexes s’y rattachant.

La crise du Coronavirus nous a déjà durement touchés, la plupart d’entre nous ayant simplement cessé leur activité à la suite de l’arrêté du 31 mars. Elle a affecté nos clients avec encore plus de sévérité. Nous sommes aussi des entrepreneurs citoyens et nous comprenons parfaitement les raisons pour lesquelles les Autorités ont été amenées à prendre des décisions de confinement des populations, avec les lourdes conséquences économiques, sociétales et sociales que cela entraine.

Aujourd’hui ces Autorités travaillent au " déconfinement " à partir du 11 mai, soit la semaine prochaine. Plus que les décisions prises et les calendriers qui en découlent, ce sont la mise à disposition d’informations plus ou moins fiables, parfois même contradictoires, et l’incertitude sur les contraintes opérationnelles qui nous empêchent, plus que tout, de préparer nos plans de relance commerciaux et sociaux, que le Gouvernement appelle pourtant de ses vœux.

Dans ce contexte, lors d’une conférence téléphonique tenue avec ADP sur le sujet d’Orly, il nous a été indiqué que :
• Les informations de presse, en date du dimanche 3 mai, concernant le maintien de la fermeture de l’aéroport d’Orly jusqu’à l’automne 2020 n’étaient ni officielles, ni confirmées,
• Cependant, l’aéroport resterait fermé jusqu’à fin juin sans donner une date précise pour sa réouverture.
• De nouvelles analyses de la situation seraient faites fin mai.

Cette situation n’est pas tenable, ni pour nos clients d’abord, ni pour nos personnels, ni pour la survie de nos compagnies.

Dans ces conditions nous appelons à une réouverture de l’aéroport d’Orly pour le vendredi 26 juin.

Nous estimons que cela peut se faire :
➢ D’une façon mesurée et responsable,
➢ En permettant à tous de prendre les dispositions synchronisées, au bénéfice de nos clients, dans le calme et la sérénité et non pas dans le désordre et la précipitation,
➢ En organisant avec pragmatisme la mise en œuvre des mesures sanitaires nécessaires pour tous, qui devront être communiquées à l’ensemble des acteurs dans les meilleurs délais,
➢ En acceptant aussi bien entendu que cette date puisse être remise en cause, par exemple à la mi-juin en cas de nouvelle aggravation de la situation sanitaire.

La sortie de crise demandera beaucoup de réalisme : c’est ce que nous demandons dans ce courrier des Présidents signataires ci-dessous.

Air Caraibes : Marc Rochet
Air Corsica : Luc Bereni
Amelia : Alain Regourd
Chalair : Alain Battisti
Corsair: Pascal de Izaguirre
Frenchbee : Muriel Assouline
La Compagnie : Christian Vernet
Level : Jean François Morin
Transavia : Nathalie Stubler"

   

2 Commentaire(s)

Syl go, Posté
Moi je dois voyager Réunion Paris le 30 juin j aimerais partir besoin de voir mes enfants qui sont loin de nous
en plus en ce moment beaucoup d inquiétudes pour eux qui sont seuls
Cordialement
Maillot, Posté
Ce serait très bien si l'aéroport de Orly réouvre a mi juin, et que les vols reprennent.Pour moin et mes enfants ont a déjà nos billets achetés en février pour le 21 juin, donc serait génial si la réouverture se fait a cette date.On doit y aller pour un événement familial.Ma Méré et ma sÅ"ur et sa petite famille sont là bas. En espérant de bonne nouvelles en juin.