[LIVE] Les Français pourront partir en vacances en juillet-août :

Covid-19 : un nouveau cas recensé à La Réunion soit 440 en tout, le virus a tué 300.000 personnes dans le monde


Publié / Actualisé
Le bilan de l'épidémie à La Réunion passé à 440 cas de Covid-19 ce jeudi 14 mai avec un nouveau cas recensé. A Mayotte, l'épidémie progresse beaucoup plus vite : 1.210 cas sont confirmés ainsi que 16 décès. Le déconfinement a donc lieu partout en France sauf sur l'île aux parfums. Les règles évoluent à La Réunion et désormais la quatorzaine pour les voyageurs ne doit plus se passer obligatoirement en hôtel, elle peut se faire à domicile pour des raisons de libertés individuelles selon le Conseil constitutionnel. Sur le plan économique beaucoup de commerces ont rouvert leurs portes et certains comme les forains demandent à reprendre leur activité pleinement et non pas à tour de rôle comme cela se fait sur plusieurs communes. Ce jeudi après-midi, Edouard Philipe a présenté un plan d'aide au secteur du tourisme. Il a également annoncé que les Français pourraient partir en vacances en juillet-août, dans l'Hexagone comme dans les Outre-mer. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le bilan de l'épidémie à La Réunion passé à 440 cas de Covid-19 ce jeudi 14 mai avec un nouveau cas recensé. A Mayotte, l'épidémie progresse beaucoup plus vite : 1.210 cas sont confirmés ainsi que 16 décès. Le déconfinement a donc lieu partout en France sauf sur l'île aux parfums. Les règles évoluent à La Réunion et désormais la quatorzaine pour les voyageurs ne doit plus se passer obligatoirement en hôtel, elle peut se faire à domicile pour des raisons de libertés individuelles selon le Conseil constitutionnel. Sur le plan économique beaucoup de commerces ont rouvert leurs portes et certains comme les forains demandent à reprendre leur activité pleinement et non pas à tour de rôle comme cela se fait sur plusieurs communes. Ce jeudi après-midi, Edouard Philipe a présenté un plan d'aide au secteur du tourisme. Il a également annoncé que les Français pourraient partir en vacances en juillet-août, dans l'Hexagone comme dans les Outre-mer. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir

• Un nouveau cas de Covid-19 a été recensé ce jeudi 14 mai à La Réunion. Au total (en comptant les évacuations sanitaires) le bilan est de 440 cas enregistrés depuis le début de la pandémie. 13 personnes sont maintenant hospitalisées, dont 4 en réanimation.

• Le gouvernement annonce qu'un hommage sera rendu le 14 juillet lors de la fête nationale aux personnes "engagées dans la lutte contre le Covid-19".

Mayotte recense 1.210 cas de Covid-19 désormais depuis le début de la pandémie et 2 nouveaux décès sont à déplorer portant le bilan à 16 décès en tout. Par ailleurs, 10 personnes sont en service de réanimation dont 2 nouveaux nés, en réanimation néonatale.

L'île Maurice affiche son 16ème jour consécutif sans nouveau cas de Covid-19 détecté sur son sol.

En France 105 décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures. Au total le Covid-19 a tué au moins 27.074 personnes depuis le 1er mars. La pression sur le système hospitalier continue de s'alléger avec moins de 2.500 patients en réanimation pour la première fois depuis le 24 mars. Le nombre de nouvelles admissions dans les établissements (543 depuis la veille) est également en nette baisse (833 il y a une semaine).

• Dans le monde on compte désormais plus de 4,3 millions de cas de coronavirus. Le nombre de décès approche les 300.000. Les Etats-Unis comptent 1,4 million de cas et plus de 83.000 décès.

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi.

    Restez connectés, nous revenons dès demain pour suivre avec vous minute par minute la pandémie de Covid-19 et le déconfinement progressif en vigueur depuis le 11 mai.

  • IPR

    La France déplore 351 nouveaux décès dans les dernières 24 heures

    Le total monte à 27.425 décès depuis le début de la pandémie soit depuis le 1er mars en France. La Direction générale de la santé ajoute que 17.224 d'entre elles sont mortes en milieu hospiitalier et 10.201 en EHPAD.

    Cependant le nombre journalier de patients hospitalisés continue de baisser avec 20.463 personnes actuellement à l'hôpital, soit 542 nouveaux hospitalisés, c'est 608 lits de moins que la veille. Côté réanimation aussi le nombre de patients augmente de moins en moins vite chaque jour, on compte 129 lits de moins dans les dernières 24 heures.

  • IPR

    Des règles sanitaires strictes sur le marché associatif de l'Etang-Salé

    Le Marché Associatif de l'Etang-Salé les bains reprend son activité ce dimanche 17 mai.

    Pour respecter le décret n° 2020-548 et le guide méthodologique transmis par la préfecture, la ville met en place un certain nombre de principes à respecter, dont  :

    • PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE  pour les commerçants et clients
    • Seuls les commerçants servent les produits aux clients
    • Respect de la distance de sécurité sanitaire dans les files d'attente
    • Un sens unique de circulation
    • Régulation du Flux à l'entrée du marché
    • Obligation de se frictionner les mains à l'entrée du marché avec une solution hydro-alcoolique

  • IPR

    Deux marchés forains à Saint-Louis chaque semaine

    La ville de Saint-Louis propose deux marchés forains chaque semaine, de 6h à 13h :

    - le mercredi place Raymond Barré à la ZAC Avenir
    - le vendredi place de l'église Notre-Dame du Rosaire à la Rivière

    "Les mesures sanitaires sont maintenues pour éviter la propagatioon du Covid-19", précise la commune.

  • IPR

    Le Tampon : 106.000 masques en tissus réceptionnés à destination de la population

    Ce jeudi 14 mai 2020, le maire du Tampon André Thien Ah Koon a rappelé lors d'une conférence de presse que les écoles de la commune ne rouvriraient pas, notamment à cause de l'impossibilité de respecter le protocole sanitaire. Il a par ailleurs annoncé qu'une commande de 106.000 masques faites à Maurice était arrivées, et servira à équiper la population du Tampon.

    Il l'avait déjà annoncé : les écoles resteront fermées ce 18 mai. Après avoir demandé le dépistage des personnels éducatifs, l'ARS avait refusé. Ce jeudi, André Thien Ah Koon a souligné que trois écoles de métropole avaient déjà refermé leurs portes après l'apparition de cas suspects et confirmés parmi leurs personnels. Des annonces qui l'ont confortées dans son choix. " A la lumière de ces évènements, notre demande de dépistage est plus fondée que jamais" a-t-il souligné.

    De plus, le protocole aujourd'hui imposé pour rouvrir les salles de classe est "inapplicable dans les délais imposés et sans moyens humains supplémentaires" a affirmé le maire.

    Seules quatre écoles restent ouvertes pour continuer d’accueillir les enfants du personnel soignant.

    - Des masques pour les habitants -

    André Thien Ah Koon a par ailleurs annoncé qu'une commande de 106.000 masques en tissu avaient été livrée par Maurice. Ces derniers seront distribués à la population, soit quatre par foyer. Ils seront distribués dès lundi.

    "Ayant pu vérifier la qualité de ces masques, la commune  finalise actuellement une nouvelle commande pour 400 000 unités supplémentaires,  
    qui nous parviendront progressivement à raison de 100 000 masques toutes les 2 semaines" précise l'élu.

    Avant cela, près de 10 000 masques ainsi que de l’alcool et du gel hydro-alcoolique-  ont été remis aux personnes fragiles et personnels essentiels.

    Lire l'article ici

  • IPR

    1 nouveau cas recensé à La Réunion, 440 au total

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 1 nouveau cas de coronavirus Covid-19 à La Réunion ce jeudi 14 mai à 15h00, soit au total 440 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020.

    438 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France, dont 70% sont des cas importés.

    • Bilan des cas investigués :

    Cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) : 310
    Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 11

    Cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 66

    Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 62

    • Situation sanitaire :

    Cas hospitalisés hors service de réanimation : 9
    Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 8

    Cas hospitalisés en service de réanimation : 4
    Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 3

    • Tranches d’âge :

    0 à 14 ans : 7.9 % (34 cas)
    15 à 44 ans : 41.5 %
    45 à 64 ans : 39.4 %
    65 à 74 ans : 7.2 %
    75 ans et plus : 4 %

    • Contact-tracing

    Plus de 3.500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing. Mis en place par l’ARS, en concertation avec Santé Publique France, le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…) avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).

  • IPR

    Jumbo Score : entre 300 et 800 euros de prime pour les employés

    Si l'enseigne avait initialement annoncé une prime de 1.000 euros pour les employés restés travailler dans les hypermarchés Jumbo Score, cette dernière a été revu à la baisse. Après un bras de fer, la CFDT a réussi à négocier une augmentation des primes, notamment pour les caissières et caissiers

    Finalement, les employés en première ligne des clients recevront 800 euros de prime, qu'ils aient travaillé à mi-temps ou à temps plein. Il faut cependant avoir travailler plus de quatre semaines sur les huit de confinement pour en bénéficier intégralement. "Le montant est calculé au pro-rata pour ceux qui auraient travaillé moins de quatre semaine" souligne Mario Corbeau, délégué syndical CFDT.

    Les employés en seconde ligne, dans les dépôts et en rayon, toucheront 680 euros. Pour les employés en télétravail, ce sera 300 euros. Si le syndicat demandait à ce que cette prime soit augmentée lors de leur débrayage le 30 avril dernier, la CFDT se satisfait tout de même d'avoir obtenu une prime pour le télétravail, chose qui n'a pas été faite dans d'autres enseignes.

    Finalement les 1.000 n'auront pas été versés, mais c'est le cas dans la plupart des enseignes, que ce soit à La Réunion ou en métropole. "Nous avons aussi réussi à négocier à ce que les personnes ayant posé des RTT, des congés payés ou ayant été absent pour des événements familiaux soient comptabilisés comme présent dans le calcul de leurs heures" termine Mario Corbeau.

    Au total, sur les 2.058 salariés employés par l'enseigne, 1.579 d'entre eux toucheront une prime.

    Lire l'article ici

  • IPR

    A Mayotte : 1.210 cas en tout, 2 décès supplémentaires, 10 personnes en réanimation dont 2 bébés

    • A Mayotte, on compte désormais 1.210 cas de Covid-19 depuis le début de l'épidémie, ce qui signifie que 67 nouveaux cas ont été recensés en seulement 24 heures.

    • Deux décès supplémentaires sont annoncés ce qui fait monter le bilan à 16 morts en tout dont 2 à domicile.

    • Par ailleuurs, 50 patients actuellement hospitalisés au CHM dont 29 dans le service de médecine et 10 dans le service de réanimation dont 2 bébés, en réanimation néonatale.

    • A noter malgré tout que 627 personnes sont officiellement guéries.

  • IPR

    Saint-Paul : où acheter ses fruits et légumes

    Le marché forain du front de mer de Saint-Paul se déroulera ce vendredi 15 mai, de 7 à 17 heures, et ce samedi 16 mai 2020, de 7 à 13 heures, avec des mesures de sécurité renforcées. "Cet événement ne pourra pas accueillir tous les forains en raison des conditions réglementaires fortes fixées par l'État, avec les mesures issues de l'état d'urgence sanitaire liées au Covid-19" précise la mairie

    Tous les détails sont ici

  • IPR

    Les Français pourront partir en vacances en juillet et en août, en Métropole et en Outre-mer

    "Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août. Et quand je dis en France, c'est évidemment dans l'Hexagone et en Outre-mer. Les Français peuvent prendre leurs réservations", indique Edouard Philippe.

    "Les acteurs du tourisme, les acteurs de l'hôtellerie, se sont engagés à faire en sorte qu'ils soient intégralement remboursés, dans l'hypothèse où l'évolution de l'épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances", ajoute-t-il.

  • IPR

    Les cafés et restaurants pourraient rouvrir le 2 juin à La Réunion

    Sur la date de réouverture des cafés et restaurants, Edouard Philippe a déclaré que celle-ci serait fixée au cours de la semaine du 25 mai.

    Pour ceux qui sont dans les départements verts, comme La Réunion, une réouverture le 2 juin pourrait être envisagée si l'évolution de l'épidémie ne se dégrade pas.

  • IPR

    Plan d'investissement d'1,3 millard d'euros, le plafond des tickets restaurant doublé

    Le Premier ministre annonce un plan d'investissement de 1,3 milliard d'euros porté par la Caisse des Dépôts et par Bpifrance. 

    Edouard Philippe évoque un dispositif aux collectivités locales qui pourront prévoir des allègements de taxe de séjour pour l'année 2020.

    Le Premier minisire annconce également le doublement du plafond d'utilisation des tickets restaurant à compter de la réouverture des restaurants. Les tickets restaurants pourraient être utilisables le week-end.

    "Si je fais la somme de tout ce que je viens d'indiquer, c'est un engagement de plus de 18 milliards d'euros pour les finances publiques. C'est sans précédent, c'est massif, c'est nécessaire et nous espérons que cela produira les effets recherchés."

  • IPR

    Le chômage partiel prolongé jusqu'à septembre 2020

    "Les entreprises du secteur vont pouvoir continuer de recourir au chômage partiel dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui, au moins jusqu'à la fin du mois de septembre 2020. Au delà, le chômage partiel restera ouvert si les activités reprennent trop lentement, dans des conditions qui seront, le cas échéant, revues", a indiqué Edouard Philippe.

  • IPR

    Report des mensualités des prêts pour les PME du tourisme

    Les banques se sont engagées à proposer aux PME du secteur du tourisme un report des mensualités de leur prêt sur 12 mois et non pas simplement sur les 6 mois comme aujourd'hui.

    Les cotisations sociales patronales dues entre mars et juin seront exonérées pour les entreprises du secteur hôtellerie-restauration-tourisme. "L'exonération sera prolongée tant que la fermeture durera", précise le Premier minisitre.

    Un crédit de cotisations de 20 % des salaires versés depuis février sera accordé aux entreprises pour accompagner la reprise d'activité. "Au total, ces allègements de cotisations représentent plus de 2 milliards d'euros d'aides directes au secteur".

  • IPR

    Les dispositifs de prêts au secteur hôtellerie-restauration-tourisme renforcés

    Un prêt garanti par l'Etat, appelé Prêt garanti Etat saison sera mis en place, annonce le premier ministre. Ses conditions seront plus favorables que celles du prêt garanti Etat classique.

    L'enveloppe des prêts tourisme de Bpifrance sera portée de 250 millions à 1 milliard d'euros. "Cela va permettre à beaucoup d'acteurs de passer cette étape dans de bien meilleures conditions", assure le chef du gouvernement.

  • IPR

    Les conditions d'accès au Fonds de solidarité assouplies pour le tourisme

    Le Fonds de solidarité restera ouvert pour les entreprises du secteur hôtellerie-restauration-tourisme "jusqu'à la fin de l'année 2020", annonce Edouard Philippe.

    Son accès sera élargi aux entreprises qui ont jusqu'à 20 salariés et jusqu'à 2 millions d'euros de chiffre d'affaires, ce qui n'était pas le cas dans le Fonds de solidarité tel qu'il existait jusqu'à présent.

    L'aide qui sera versée pourra aller jusqu'à 10 000 euros.

  • IPR

    Sauver le tourisme "une priorité nationale"

    "Le tourisme fait probablement face à la pire épreuve de son histoire moderne, alors même que c'est un des fleurons de l'économie française. Son sauvetage est donc une priorité nationale", affirme le Premier ministre Edouard Philippe.

    "Le tourisme, l'événementiel sportif, culturel, ce sont près de 2 millions d'emplois directs et indirects en France. C'est près de 8 % de notre richesse nationale. C'est une place de leader mondial incontesté avec près de 90 millions de touristes étrangers venus nous voir l'an dernier. (...) Retenez ce chiffre : 95 % des hôtels français sont aujourd'hui fermés."

    Le premier ministre rappelle que "la quasi-totalité du secteur a recours aujourd'hui au chômage partiel" et que "6,2 milliards d'euros de prêts garantis par l'Etat ont déjà été accordés à 50.000 entreprises du secteur" du tourisme, soit près de 10 % des prêts garantis par l'Etat.

  • IPR

    Le gouvernement présente son "plan Marshall" pour soutenir le tourisme

  • IPR

    Saint-Joseph organise un marché des producteurs ce vendredi

    La ville de Saint-Joseph informe, ce jeudi 14 mai 2020, de la reprise de son marché forain à compter du vendredi 15 mai 2020. Afin de respecter les règles et recommandations sanitaires en vigueur, le marché se tiendra de 5h à 13h, Halle François Mitterrand, avec une quarantaine de forains-producteurs présents.

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

  • IPR

    CIVIS : pas de transport scolaire pour tous les niveaux sur tout le territoire

    La CIVIS vous informe que le Transport scolaire ne sera pas assuré pour tous les niveaux : maternelles, primaires, collèges et lycées et ce jusqu'à la fin de l'année scolaire (4 juillet 2020). Les parents des élèves concernés sont donc invités à prendre toutes les dispositions nécessaires.

    Par ailleurs, les modalités de prise en charge des frais de transport scolaire pour la période de la crise sanitaire du Covid-19 seront précisées dans le courrier de réinscription pour l'année scolaire 2020-2021.

    Pour toute demande d’information complémentaire, vous pouvez contacter le numéro vert du Transport 0 800 355 354 (appel gratuit depuis un poste fixe).

    Lire l'article ici

  • IPR

    Transports en commun : la préfecture rappelle les nouvelles règles

    Depuis le lundi 11 mai 2020, "les réseaux de transport en commun de l'île de La Réunion reprennent leur service normal. Chacun s'est organisé pour un plan de reprise d'activité accessible sur chaque site des exploitants : ils ont été partagés entre les délégants à savoir les autorités organisatrices des transports (Région, la CIREST, la CINOR, le TCO, la CIVIS et la CASUD), leurs exploitants de transport dans le respect du dialogue social et avec les services de l'État" indique la préfecture dans un communiqué publié ce jeudi 14 mai. "Ce travail collectif est à saluer. Les acteurs du territoire ainsi que les forces de l'ordre nationales et communales se sont fortement mobilisés tout au long de ce confinement et poursuivront leurs efforts pour renforcer l'offre de transports en commun dans le respect des mesures sanitaires destinées à protéger les usagers et employés" ajoute le préfet dont vous pouvez retrouver le communiqué complet à ce lien

  • IPR

    Virus: bientôt 300.000 morts, Washington accuse Pékin d'espionner ses chercheurs

    Washington a accusé mercredi Pékin de chercher à espionner ses chercheurs dédiés à la lutte contre le nouveau coronavirus, dont le bilan macabre s'approche du seuil des 300.000 victimes sur toute la planète.

    Les Etats-Unis ne cessent d'imputer à la Chine la gravité de la crise, qui, au-delà de son terrible bilan humain (4,3 millions de cas, plus de 295.000 morts), a mis en sommeil des pans entiers de l'économie.

    L'Organisation mondiale de la santé a averti mercredi que le virus pourrait "ne jamais disparaître" et devenir l'un de ceux avec lesquels l'humanité doit apprendre à vivre.

    En attendant, pour tenter de relancer le tourisme, l'un des secteurs les plus affectés, l'Union européenne a appelé ses membres à rouvrir leurs frontières intérieures. Cela n'a pas empêché les marchés de s'effondrer, après des propos peu rassurants des autorités monétaires américaines.

    Le patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, a prévenu que les dommages de la pandémie sur la première économie mondiale pourraient être "durables" et qu'il faudrait peut-être de nouvelles aides, en plus des quelque 2.900 milliards de dollars de soutien déjà débloqués.

    Aux Etats-Unis, pays le plus touché avec encore plus de 1.800 morts en 24h mercredi (plus de 84.000 au total), même le secteur de la santé est paradoxalement touché par la crise: près d'un million et demi de personnes y ont perdu leur emploi depuis mars, dont 135.000 dans les hôpitaux, qui ont vu leurs revenus amputés par le report des interventions non urgentes.

    Les détails sont par ici

  • IPR

    Dans l'Hexagone le déconfinement se poursuit avec l'ouverture de plages, la barre des 27.000 morts franchie

    Plus de 400.000 commerces rouverts, des plages également: la vie sociale reprend timidement en France où la barre des 27.000 morts a été franchie, au 3e jour du déconfinement surveillé de près par Emmanuel Macron qui affiche un optimisme prudent.

    Entouré de ses principaux ministres, le chef de l'Etat a réuni en visioconférence les préfets de région et les directeurs des Agences régionales de santé, se disant prêt à "corriger constamment le tir" si des mesures "ne fonctionnent pas".

    Les données publiées chaque soir incitent à la retenue: le Covid-19 a tué au moins 27.074 personnes depuis le 1er mars, dont 105 dans les hôpitaux au cours des dernières 24 heures, selon la Direction générale de la Santé. La pression sur le système hospitalier continue de s'alléger avec moins de 2.500 patients en réanimation pour la première fois depuis le 24 mars. Le nombre de nouvelles admissions dans les établissements (543 depuis la veille) est également en nette baisse (833 il y a une semaine).

    "Il est trop tôt pour crier victoire" mais "la voie suivie était la bonne", a estimé le président, en ouvrant dans la matinée un Conseil des ministres consacré à la ratification des dizaines d'ordonnances adoptées en urgence pour faire face à la crise.

    Les spécialistes sont partagés: pour Odile Launay, infectiologue de l'hôpital Cochin à Paris, "il faut être prudent car le virus, très contagieux, ne cesse de circuler" et seul le comportement de chacun pourra éviter une deuxième vague.

    Toutes les informations sont à retrouver ici

  • IPR

    Écoles : une pré-rentrée marquée par l'inquiétude des enseignants

    Ce jeudi 14 mai 2020, une partie des enseignants et professeurs de La Réunion reprennent le travail.

    Alors que les élèves sont attendus lundi, le personnel éducatif, globalement inquiet, est attendu pour préparer les derniers ajustements nécessaires à l'accueil des enfants dans les conditions du protocole sanitaire mis en place par le gouvernement.

    Plusieurs maires ont jugé ces mesures compliqués à exécuter. Seules 8 communes sur 24 ouvriront leurs postes aux enfants du 1er degré : Saint-Denis, La Possession, Les Avirons, l'Entre-Deux, Sainte-Rose, Cilaos, Salazie et Petite Ile.

    La suite c'est par ici

  • IPR

    Le conseil scientifique juge efficace "les mesures de confinement général" dans les outre-mer

    Le conseil scientifique juge efficace "les mesures de confinement général mises en place précocement dans les territoires par le gouvernement ainsi que celle du contrôle de l'arrivée des résidents et professionnel assorti de quarantaines strictes" indique, ce mercredi soir 13 mai 2020, la ministre des outre-mer, Annick Girardin.

    Cette remarque vient aussi en écho de la décision rendue ce lundi par le conseil constitutionnel. La haute cour a jugé attentatoire aux libertés individuelles la mise en quatorzaine obligatoire en centres dédiés des voyageurs arrivant à La Réunion.

    Depuis mardi matin, tous les arrivants dans l'île ont le choix entre s'engager à observer un strict isolement à leur domicile pendant 14 jours ou accepter une quatorzaine dans les hôtels réquisitionnés par l'Etat.

    Le conseil scientifique propose d'ajouter une troisième option "permettant de raccourcir la durée de la quarantaine à l'arrivée dans le territoire, est de mettre en place une période de confinement strict à domicile de sept jours avant le voyage, suivie d'une période de confinement strict à domicile de sept jours à l'arrivée en outre-mer ".

    Tous les détails sont ici

     

  • IPR

    Contrairement à ce qui a été écrit, la reprise des travaux de la NRL semble se faire attendre

    Cela avait été annoncé en grande pompe il y a un mois déjà par la Région elle-même : le chantier de la NRL va reprendre même pendant le confinement. Depuis à Imaz Press nous avons essayé d'en savoir plus sur les conditions de reprise mais aucune information n'a été transmise, si ce n'est que l'entretien du viaduc, lui, avait bien repris.

    Aucune précision sur la partie digue. Ce mercredi, la Région communique sur ses chantiers en cours, le pont de la Rivière des Galets en tête de gondole. La NRL n'y est mentionnée nulle part, abonnée absente de ce "point chantier" de la Région.

    Faut-il croire alors que les travaux n'ont pas repris, contrairement à ce qui a été écrit et relayé publiquement ?

    Toutes les informations sont ici

     

  • IPR

    Le bilan de la pandémie dans le monde mercredi soir

    Selon les chiffres publiés par Santé publique France mercredi soir, 4.223.047 cas confirmés de Covid-19 sont recensés dans le monde depuis le 31 décembre 2019  dont 1.268.603 en Europe

    291.519 décès sont à déplorer dans le monde depuis le 31 décembre 2019 dont 150.327 en Europe

  • IPR

    Le bilan de l'épidémie en France mercredi soir

    Source : Santé publique France

     

  • IPR

    Le bilan de la pandémie mercredi soir

    • Deux nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés ce mercredi 13 mai à La Réunion. Au total (en comptant les évacuations sanitaires) le bilan est de 439 cas recensés depuis le début de la pandémie. 14 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 4 en réanimation.

    Mayotte recense 1.143 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie et 2 nouveaux décès sont à déplorer portant le bilan à 14 décès en tout.

    L'île Maurice affiche son 16ème jour consécutif sans nouveau cas de Covid-19 détecté sur son sol.

    - En France 98 décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures. Au total le Covid-19 a tué au moins 27.074 personnes depuis le 1er mars. La pression sur le système hospitalier continue de s'alléger avec moins de 2.500 patients en réanimation pour la première fois depuis le 24 mars. Le nombre de nouvelles admissions dans les établissements (543 depuis la veille) est également en nette baisse (833 il y a une semaine).

    • Dans le monde on compte désormais plus de 4,3 millions de cas de coronavirus. Le nombre de décès approche les 300.000. Les Etats-Unis comptent 1,4 million de cas et plus de 83.000 décès.

  • IPR

    Bonjour La Réunion !

    C'est parti pour une nouvelle journée de suivi du déconfinement et de l'actualité de la crise sanitaire.

    Allez, on se met en route et surtout restez prudent(e)s

A propos

439 cas de Covid-19 à La Réunion, le déconfinement évolue

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé ont confirmé ce mercredi 13 mai 2 nouveaux cas de Covid-19 à La Réunion, soit au total 439 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020 en comptant les évacuations sanitaires effectuées vers le CHU. Ces nouveaux cas sont 2 cas importés. 437 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France, dont 70% sont des cas importés.

On compte en tout 14 personnes hospitalisées. 10 patients sont hors service de réanimation dont 8 sont issus d’une évacuation sanitaire. 4 patients se trouvent en service de réanimation dont 3 issus d’une évacuation sanitaire.

- Fin de la quatorzaine obligatoire en hôtel -

La préfecture ne peut plus imposer une quatorzaine dans un hôtel dédié. Le conseil constitutionnel a examiné le lundi 11 mai la loi prorogeant l'état d'urgence et il a tranché. Le préfet ne pourra plus imposer aux voyageurs en provenance de Métropole une quatorzaine dans un hôtel ou dans un autre centre dédié.

La haute cour a estimé que cette mesure portait atteinte aux libertés individuelles. Les personnes arrivant dans l'île peuvent désormais choisir d'effectuer leur période d'isolement dans un centre ou à domicile. La mesure a commencé à être appliquée dès ce mardi. Plusieurs voyageurs en provenance de métropole ont pu rentrer chez elles après s'être engagée à respecter une stricte quatorzaine. Rappelons que le placement en centres dédiés avait été décidé pour limiter la propagation du coronavirus à La Réunion.

- Les forains du Chaudron agacés -

Alors que les marchés forains reprennent du service avec moins de contraintes que pendant le confinement, une cinquantaine de bazardiers non-alimentaires ont protesté au marché du Chaudron, à Saint-Denis. Ils dénonçaient l'impossibilité de vendre leurs biens. La mairie a indiqué ne pas pouvoir accueillir la totalité des forains sur le stade, où le marché a été déplacé, et donc avoir privilégié la vente de biens alimentaires.

Une réunion s'est tenue dans l'après-midi avec les différents services de la ville. La mairie explique qu'elle propose aux artisans de se positionner sur le marché des Camélias ce vendredi. Plusieurs solutions ont été proposées afin de pouvoir accueillir l'ensemble des forains. Elles seront étudiées dès ce jeudi.

Retrouvez nos lives précédents ici :

• notre live du 13 mai : Covid-19 : 2 nouveaux cas confirmés à La Réunion, 439 depuis le début de la pandémie

• notre live du 12 mai : Aéroport Roland Garros : 400 passagers sur un vol en direction de Paris

• notre live du 11 mai : Covid-19 : aucun nouveau cas recensé à La Réunion, 436 en comptant les évacuations sanitaires

• notre live du 10 mai : 436 cas au total après le transfert de 5 patients à La Réunion, J-1 avant le déconfinement

• notre live du 9 mai : Covid-19 : 1 nouveau cas confirmé à La Réunion, 431 au total

Et tous nos lives et articles depuis le début de la crise sanitaires sont ici

   

3 Commentaire(s)

Pitou, Posté
La décision de suspendre la mise en quatorzaine des entrants sur notre territoire parce que portant atteinte à la liberté individuelle est à mourir de rire à moins que nous mourions du virus qui se sera bien propagé à la Réunion avec des voyageurs que l'on sait très dociles. Pour preuve, avant la quatorzaine tous les voyageurs étaient tout bien confinés chez eux et attendaient les consignes de l'ars. Vraiment on nous prend pour des imbéciles. Devant un virus qui a tué des milliers de personnes dans le monde pensez vous vraiment que notre petit nombril est plus important en ce moment ? Les conseilleurs ne sont malheureusement pas les payeurs.
La vérité si je mens !, Posté
Demain est un autre jour ...

Dans le monde d'avant , c'était fermer tout et que ça saute .... 2 mois se sont écoulés , les yeux pour pleurer
Le monde de demain , " un plan de 18 milliards d'euros " ... LaREM nous moule, on nous sculpte à leur image, on nous maquille à leur guise jusqu'à ce que l'on soit méconnaissable, puis, notre défi est d'enlever tous ces masques ridicules afin de retrouver notre vrai visage, l'original, celui que nous avions à notre naissance.
Fr3d, depuis son mobile, Posté
2 nouveaux cas à la Réunion !! NON c est deux cas importés de mayotte, c est différent . c est plutôt zero cas chez nous et 2 évacuations sanitaires covid de Mayotte. avec des annonces comme ça ca fausse la réalité.