[LIVE] Les activités nautiques reprennent, des sentiers de randonnée fermés :

Covid-19 : un nouveau cas confirmé à La Réunion, 441 depuis le début de l'épidémie


Publié / Actualisé
Ce vendredi 15 mai, un seul nouveau cas de Covid-19 a été enregistré à La Réunion, portant le bilan à 441 cas depuis le début de l'épidémie. A Mayotte par contre, le nombre total de cas a dépassé la barre de 1.200 personnes et l'île compte 16 décès à ce jour. Le confinement reste plus que jamais d'actualité sur l'île aux parfums. A La Réunion, les commerces reprennent leur train de vie et c'est désormais la reprise des classes qui se prépare. Ce 14 mai marquait la pré-rentrée des enseignants, avant la rentrée du 18 mai. Moins de la moitié des communes de l'île acceptent de rouvrir leurs écoles. Le Premier ministre Edouard Philippe a également fait plusieurs annonces concernant le secteur du tourisme. Ainsi les Français pourront normalement partir en vacances en juillet et en août, dans l'Hexagone comme dans les Outre-mer. Au Port, dans le cadre de la continuité pédagogique et de l'apprentissage distanciel pendant la crise sanitaire, 100 familles en situation de déconnexion numérique se sont vues remettre un ordinateurSuivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 15 mai, un seul nouveau cas de Covid-19 a été enregistré à La Réunion, portant le bilan à 441 cas depuis le début de l'épidémie. A Mayotte par contre, le nombre total de cas a dépassé la barre de 1.200 personnes et l'île compte 16 décès à ce jour. Le confinement reste plus que jamais d'actualité sur l'île aux parfums. A La Réunion, les commerces reprennent leur train de vie et c'est désormais la reprise des classes qui se prépare. Ce 14 mai marquait la pré-rentrée des enseignants, avant la rentrée du 18 mai. Moins de la moitié des communes de l'île acceptent de rouvrir leurs écoles. Le Premier ministre Edouard Philippe a également fait plusieurs annonces concernant le secteur du tourisme. Ainsi les Français pourront normalement partir en vacances en juillet et en août, dans l'Hexagone comme dans les Outre-mer. Au Port, dans le cadre de la continuité pédagogique et de l'apprentissage distanciel pendant la crise sanitaire, 100 familles en situation de déconnexion numérique se sont vues remettre un ordinateurSuivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir

• Un nouveau cas de Covid-19 a été recensé ce vendredi 15 mai à La Réunion. Au total (en comptant les évacuations sanitaires) le bilan est de 441 cas enregistrés depuis le début de la pandémie. 13 personnes sont hospitalisées, dont 4 en réanimation.

• Le gouvernement annonce un "plan Marshall" pour sauver le secteur du tourisme. Les conditions d'accès au fonds de solidarité sont assouplies jusqu'à fin 2020, les dispositifs de prêt renforcés notamment pour l'hôtellerie et la restauration. Edouard Philippe a également annoncé que les Français pourraient partir en vacances en juillet-août, dans l'Hexagone comme dans les Outre-mer.

Mayotte recense 1.258 cas de Covid-19 désormais depuis le début de la pandémie et 2 nouveaux décès ont été annoncés ce jeudi portant le bilan à 16 décès en tout. Par ailleurs, 9 personnes sont en service de réanimation dont 1 nouveau-né, en réanimation néonatale.

L'île Maurice n'enregistre plus aucun cas actif sur son sol et annonce de fait 322 guérisons.

• La France déplore 104 nouveaux décès en 24 heures. Le total monte à 27.529 décès depuis le début de la pandémie soit depuis le 1er mars. Cependant le nombre journalier de patients hospitalisés continue de baisser avec 608 lits de moins que la veille, et 129 lits de moins en réanimation.

Dans le monde, on compte au total plus de 4,4 millions personnes contaminées par le virus et la barre des 300.000 morts a été franchie. En nombre de cas, la France se classe en 7ème position sur le plan mondial.

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi.

    Rendez-vous demain pour un nouveau live et suivre ensemble minute par minute les nouvelles avancées du déconfinement.

  • IPR

    Un dépistage pour les voyageurs en quatorzaine chez eux ?

    Interviewé sur Antenne Réunion, le préfet Jacques Billant affirme qu'il a demandé à ce que tous les voyageurs qui vont effectuer la quatorzaine chez eux et non pas dans un hôtel soient dépistés à leur arrivée à l'aéroport Roland-Garros.

    Concernant le maintien ou non de la quatorzaine pendant les vacances de juillet-août, le préfet indique qu'il est trop tôt pour se prononcer mais cela semble difficile de demander aux touristes de passer leurs vacances à La Réunion confinés.

  • IPR

    Un nouveau cas de Covid-19 à La Réunion

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 1 nouveau cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce vendredi 15 mai à 15h00, soit au total 441 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020.  Malgré la nette diminution du nombre de cas depuis la mi-avril,la situation épidémiologique reste fragile, notamment avec la fin du confinement. Il est donc important de continuer à respecter les recommandations sanitaires et les gestes barrières.

    439 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France, dont 70% sont des cas importés.

    • Bilan des cas investigués :

    Cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) : 311
    Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 11

    Cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 66

    Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 62

    • Situation sanitaire :

    Cas hospitalisés hors service de réanimation : 9
    Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 8

    Cas hospitalisés en service de réanimation : 4
    Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 3

    • Contact-tracing

    Près de 3500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing. Mis en place par l’ARS, en concertation avec Santé publique France, le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…) avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).

    Ces personnes ont fait l’objet d’une enquête téléphonique au cours de laquelle a été évalué leur état de santé et leur a été précisé l’importance de :

    - respecter un isolement strict (quatorzaine)
    - surveiller quotidiennement leur état de santé (avec prise de température) et appeler tous les jours un numéro vert dédié
    - appeler immédiatement le 15 en cas d’apparition de symptômes
    - porter les masques livrés à leur domicile afin de limiter les risques de transmission du virus (sécuriser les déplacements au sein du domicile ou à l’extérieur pour motif de déplacement impérieux).

    Avec le dé-confinement, le dispositif de contact-tracing a été réorganisé dans le but de :

    - gagner du temps pour limiter toujours davantage le risque de propagation du virus
    - pouvoir toucher le plus grand nombre de personnes possible : sachant qu'après le dé-confinement on peut prévoir qu'une personne contaminée pourra exposer en moyenne 20 personnes (contre 7, observé jusqu'à présent pendant la période du confinement).

    Un dispositif à trois niveaux

    Afin de prendre en compte ce nombre important de personnes, le dispositif de contact-tracing reposera désormais sur 3 niveaux différents et complémentaires :

    • Premier niveau : le médecin traitant ou le médecin prescripteur du test, pour la recherche et identification des personnes ayant été en contact étroit 48 heures avant le début des symptômes (entourage familial le plus proche).

    • Second niveau : l'Assurance-maladie, pour l’identification des cas contacts au-delà de l’entourage familial (milieu professionnel, amical …), l’appel de ces personnes pour leur donner toutes recommandations nécessaires parmi lesquelles figurent l'obligation, désormais, de se faire tester systématiquement (même sans symptômes) et l'obligation de respecter au moins une quatorzaine de jours d'isolement à domicile, voire plus dans certains cas.

    • Troisième niveau : l’ARS, qui va appeler régulièrement les personnes contaminées et les personnes contact pour vérifier auprès d'elles que tout se passe bien à domicile pendant les périodes d'isolement indispensable.

    L’ARS procèdera également aux investigations des situations complexes et des cas regroupés en collectivités pour repérer précocement et limiter la formation de cluster

  • IPR

    Des précisions sur la réouverture des établissements culturels et les autorisations des activités nautiques

    Voici le communiqué de la préfecture à ce sujet :

    "Depuis ce lundi 11 mai, les réunionnaises et réunionnais renouent progressivement avec les habitudes d’une vie familiale, sociale et économique. Les musées, médiathèques, bibliothèques services d’archives et les parcs, les jardins ré-ouvrent leurs portes. Les activités nautiques et sportives, la baignade et la navigation sont également de nouveau autorisées sur l’ensemble des eaux de La Réunion.

    A l’annonce du  premier week-end et après une période de 55 jours de confinement, Jacques Billant a souhaité rappeler la nécessité de se conformer strictement aux mesures barrières et de rester vigilant en particulier dans les différents lieux d’interactions sociales.

    Réouverture des établissements culturels

    Les établissements culturels accueillant du public sont de nouveau ouverts par arrêté préfectoral n°2020-838 du 14 mai 2020. Afin de limiter la propagation du virus, il est demandé au public de respecter strictement les 1 m de distanciation de sociale, d’adopter les gestes barrière et de porter un masque en cas de promiscuité et en complément, lors des visites.

    La liste des musées, monuments et jardins ouverts :
    • Saint-Denis : Maison Carrère
    • Saint-Joseph : le Labyrinthe en champ Thé, le Jardin des Bestioles
    • Saint-Leu : Mascarin, Jardin botanique de La Réunion
    • Saint-Pierre : Le Vieux Domaine
    • Salazie : Villa Folio

    Les activités nautiques et sportives autorisées

    Les activités nautiques et de plaisance sont de nouveau possibles dès lors qu’elles se pratiquent dans le respect des recommandations sanitaires, et des règles d’hygiène requises. L’arrêté préfectoral n°2020-837 du 14 mai autorise l’ensemble des activités nautiques sur les eaux extérieures et territoriales bordant La Réunion

    Rassemblement de plus de 10 personnes

    Pour rappel, l’article 7 du décret du déconfinement interdit tout rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans un lieu public. Les pique-niques, ou autres rassemblements de plein air sont concernés par cette mesure de protection.

  • IPR

    La Poste : 48 bureaux ouverts du lundi au vendredi à partir du 18 mai

    La Poste annonce, ce vendredi 15 mai 2020, le renforcement de sa présence à La Réunion déconfinée depuis le 11 mai. 48 bureaux de postes seront désormais ouverts du lundi au vendredi sur l'île.

    "La semaine prochaine, La Poste de La Réunion pérennise son organisation. 48 bureaux de poste seront ouverts, du lundi au vendredi, sur l’ensemble du département, préservant ainsi l’accessibilité aux différents services de La Poste (courrier, colis, Banque Postale et téléphonie mobile).

    Les samedi 16, 23 et 30 mai, les bureaux de poste seront fermés.

    La liste détaillée des bureaux ouverts, des horaires et des services disponibles est accessible ici."

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

  • IPR

    TCO : les transports scolaires redémarrent ce lundi 18 mai

    Le TCO informe les familles de l'ouest que les transports scolaires redémarrent à compter du 18 mai prochain, pour les établissements qui rouvriront leurs portes. Des mesures et consignes sont à respecter afin de garantir aux élèves une sécurité optimale.

    Conformément aux réglementations en vigueur, deux mesures principales sont mises en œuvre :

    • Le port du masque est obligatoire pour les élèves de 11 ans et plus, à l’intérieur des cars scolaires et également aux arrêts de bus.
    • Le respect de la distanciation physique dans les cars : 1 siège sur 2 sera condamné.

    Plus d"infos sur ce lien.

  • IPR

    Annick Girardin rencontre les étudiants ultramarins en quatorzaine à Paris demain

    Annick Girardin, ministre des Outre-mer, se rendra ce samedi 16 mai 2020 à 12h heure de La Réunion à la rencontre des étudiants ultramarins en quatorzaine à Paris. Demain ce seront les étudiants antillais, guyanais et saint-pierrais qu'elle va rencontrer.

    L'accueil des étudiants s'inscrit dans le cadre du parcours sécurisé de retour dans leur territoire proposé par le gouvernement. Ces étudiants volontaires sont accueillis et accompagnés par la Croix-Rouge française dans le strict respect des règles sanitaire afin de protéger les territoires d'outre-mer face à l'épidémie de Covid-19, indique le ministère des Outre-mer.

     

  • IPR

    48 nouveaux cas à Mayotte ce vendredi, soit 1.258 cas confirmés en tout

    - 627 personnes sont officiellement guéries
    - 47 patients actuellement hospitalisés au CHM dont 31 dans le service de médecine et 9 dans le service de réanimation (dont 1 en réanimation néonatale)
    - 16 décès sont à déplorer (dont 2 à domicile)
    - Plus de 5.200 tests ont été réalisés par le laboratoire du CHM et par le laboratoire privé

  • IPR

    Reprise de la randonnée sur la pointe des pieds, restez prudents

    Le Département et l'ONF appellent les Réunionnais à s'informer sur l'état des sentiers avant d'aller randonner. En effet, après reconnaissance par les équipes de l'ONF, les forêts et les sentiers de La Réunion sont de nouveau accessibles.

    Les plaisirs de la randonnée et de la découverte partagée redeviennent possibles mais le Conseil Départemental et l'ONF Réunion demandent à tous d'être vigilants en prenant soin de bien consulter en ligne l'état des sentiers sur les différents tableaux répertoriés par zones géographiques.

    Pensez à consulter la liste des sentiers ouverts et fermés. Plus d'infos sur ce lien.

  • IPR

    Saint-Joseph : le premier marché depuis le déconfinement

    Pendant le confinement, la ville de Saint-Joseph a organisé, ce vendredi 15 mai 2019, le marché des producteurs en mode drive pour assurer la plus grande sécurité et respecter la réglementation imposée et permettre l'écoulement de la production de nos agricultures.

    Plus d'infos par ici.

  • IPR

    Soignants : une prime de 500 euros, et peut-être 1.500 pour ceux des services Covid-19

    Ce jeudi 14 mai 2020, un décret a été signé pour accorder aux personnels soignants une prime exceptionnelle pour les remercier de leur mobilisation durant la crise de Covid-19. Dans les 40 départements les plus touchés par le virus, cette prime s'élève à 1.500. Dans le reste du pays, elle s'élève à 500 euros. A La Réunion, département considéré de "second groupe", les personnels hospitaliers toucheront donc 500 euros, à condition d'avoir travaillé au moins 30 jours sur la période du 1er mars au 30 avril. A noter que les personnels ayant été en contact direct avec des patients Covid-19 pourront prétendre à une prime de 1.500. D'après la CFDT Santé, c'est aux directeurs d'établissements de formuler la demande, en transmettant les noms des soignants aux services de l'ARS.

    "Afin de reconnaître pleinement la mobilisation des agents du système de santé publique pour faire face à l'épidémie de covid-19, une prime exceptionnelle est attribuée à l'ensemble des professionnels des établissements publics de santé, des hôpitaux des armées (...) et de l'Institution nationale des invalides quelle que soit leur filière professionnelle et quel que soit leur statut" précise le décret publié ce vendredi au Journal officiel.

    Cette prime est par ailleurs désocialisée et défiscalisée.

    Lire l'article ici

  • IPR

    Sénat : la délégation aux outre-mer émet 20 recommandations pour aider les territoires ultramarins à faire face à l'urgence économique

    Alors que s'engage la phase de déconfinement et à la suite d'une première série d'auditions conduites par les trois rapporteurs de l'étude sur l'urgence économique dans les outre-mer (Stéphane Artano (Saint-Pierre-et-Miquelon), Viviane Artigalas (Hautes‑Pyrénées) et Nassimah Dindar (La Réunion), la délégation sénatoriale aux outre‑mer a transmis au gouvernement 20 recommandations pour accompagner les territoires ultramarins en situation d'urgence économique.

    Les détails sont par ici

     

  • IPR

    Le Port : remise d'ordinateurs à 100 familles en situation de fracture numérique

    La ville du Port fait partie des communes de La Réunion ayant décidé de ne pas rouvrir ses écoles lors de la rentrée du 18 mai. Dans le cadre de la continuité pédagogique et de l'apprentissage distanciel pendant la crise sanitaire, 100 familles en situation de déconnexion numérique se sont vues remettre un ordinateur. Une attribution possible grâce au partenariat entre la ville, l'association de réemploi informatique AGAME et un fournisseur d'accès à internet. Trois de ces 100 familles ont reçu leur ordinateur ce vendredi 15 mai 2020, à la friche du Port.

    Toutes les informations sont ici

  • IPR

    Chèques énergie 2020 : une aide financière pour payer les factures

    Le déploiement de la campagne des chèques énergie, qui permettent aux ménages les plus modestes de payer leurs factures d'électricité, a débuté le 8 avril 2020. A La Réunion plus de 142 000 ménages recevront cette aide. "Compte tenu de l'état d'urgence sanitaire et des mesures de confinement mises en oeuvre pour faire face à l'épidémie de coronavirus, cette campagne de distribution des chèques sera prolongée jusqu'à la mi-juin 2020 indique la préfecture

    Tous les détails sont ici

  • IPR

    Des gilets jaunes manifestent devant l'ARS pour la fermeture totale de l'aéroport

    Ce vendredi matin 15 mai 2020, une trentaine de Gilets jaunes du rond-point des Zazalés au Tampon se sont réunis devant l'ARS de Saint-Denis. Confinés pendant deux mois, les manifestants indiquent "ne pas avoir oublié leur combat" pendant le confinement. Ces derniers veulent comprendre pourquoi l'aéroport est resté ouvert pendant la crise sanitaire, et s'inquiètent du retour des touristes en juillet

    "On demande à rencontrer Martine Ladoucette (directrice de l'ARS ; ndlr) ou quelqu'un de la direction, pour demander la fermeture de l'aéroport et savoir pourquoi les vols ont continué pendant le confinement" indique Jade, une manifestante présente sur place. Elle explique par ailleurs que des Gilets jaunes ont appelé tous les jours l'ARS pendant la crise pour demander la fermeture totale de l'aéroport. "On ne voit pas l'intérêt d'avoir fermé à moitié l'aéroport et d'avoir accueilli trois vols par semaine" continue-t-elle.

    Les manifestants sont d'abord rentré dans l'enceinte de l'ARS, avant d'en ressortir et se poster sur le parking. Ils comptent rester sur place jusqu'à rencontrer un représentant de l'ARS. La police est sur place, regardez :

    Lire l'article ici

  • IPR

    Saint-Paul : pique-nique interdit sur l’arrière-plage

    Depuis le 11 mai 2020, le préfet de La Réunion interdit par arrêté préfectoral le pique- nique sur les plages de l’île. Cette mesure vise à lutter contre le Covid-19 en évitant le rassemblement d’un trop grand nombre de personnes.
    Pour tenir compte du dispositif de lutte contre le Covid-19, la ville de Saint-Paul a pris ce jeudi 14 mai un arrêté municipal interdisant le pique-nique sur l'arrière plage, depuis la plage de Petit Boucan jusqu’à la pointe sud de la plage de Trou d’eau.

    "Cette mesure s’applique jusqu’au 2 juin 2020. Cet arrêté vise à prévenir les regroupements en arrière-plage dans des lieux habituellement très fréquentés chaque week-end" indique la mairie.

    Pour rappel, l’arrêté préfectoral du 11 mai autorise la circulation des personnes sur les plages dans le respect des mesures barrières et dans la limite de dix personnes. Il n'est permis de s'allonger ou de s'assoir sur le sable. La pratique des jeux et sports collectifs et le pique-nique sont interdits jusqu’au 1er juin 2020.

    Plus d'informations ici et ici



     

  • IPR

    Un financement de 86 millions d'euros pour Air Austral

    Fortement impactée par la crise sanitaire Air Austral annonce ce vendredi 15 mai 2020 avoir "sécurise un financement de 86 millions d'euros".

    Après quelques semaines de travail et de négociations complexes, "Air Austral a obtenu, le soutien de son actionnaire de référence, la Sematra, et des institutions bancaires. Les parties ont trouvé les voies d'un accord de financement pour accompagner Air Austral et comprenant : un prêt d'actionnaire de la Semara, d'un montant de 30 millions d'euros, apportés en compte courant d'associés et n Prêt Garanti par l'Etat français (" PGE ") d'un montant de 56 millions d'euros octroyé par 3 banques à Air Austral, bénéficiant d'une garantie de l'Etat"

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Civis : retour aux horaires habituels dans les déchèteries

    La CIVIS informe ses administrés qu'à compter du lundi 18 mai 2020, l'ensemble des déchèteries de son territoire fonctionneront aux horaires habituels : du lundi au samedi, de 8h à 18h, en journée continue. Les déchèteries seront fermées les dimanches et les jours fériés.

    Des mesures relatives au respect des gestes barrières et à la distanciation physique ont été prises et devront être scrupuleusement respectées par les usagers des déchèteries. Le port d’un masque est fortement recommandé.

    Il est également rappelé que les déchets issus de l’utilisation des masques (chirurgicaux et autres), gants, mouchoirs jetables, lingettes, etc., présentent un risque infectieux important et qu’ils doivent être mis dans des sacs fermés, puis déposés dans le bac vert collecté en porte à porte selon votre calendrier. Ils ne seront pas acceptés en déchèteries.

    Lire l'article ici

  • IPR

    Casud : suspension du transport scolaire jusqu'au 4 juillet

    Le Président de la CASUD, en concertation avec les maires des communes membres, informe les parents d'élèves que le transport scolaire pour les maternelles, primaires, collèges et lycées, ne sera pas assuré jusqu'à la fin de l'année scolaire (4 juillet 2020). Les règles imposées par le protocole sanitaire d’accès aux bus et le refus de l’ARS de tester le personnel, ne permettent pas à la CASUD de garantir la sécurité des enfants. Les paiements déjà effectués par les familles seront remboursés.

    Lire l'article ici

  • IPR

    Edouard Philippe : les Français pourront partir en vacances en métropole et dans les outre-mer"

    Hôtels, restaurants, voyagistes: toute la filière française est à l'arrêt depuis mi-mars, avec 90% des établissements fermés. Dans l'Hexagone et à La Réunion lus de 62.000 de ses entreprises ont d'ores et déjà bénéficié de 6,2 milliards d'euros de prêts garantis par l'Etat. "Le tourisme fait probablement face à la pire épreuve de son histoire moderne, alors même que c'est un des fleurons de l'économie française, son sauvetage est donc une priorité nationale", a déclaré jeudi le Premier ministre au sortir d'un comité interministériel dédié au secteur.

    "Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août", en "métropole et en Outre-mer", a aussi annoncé Edouard Philippe, sous réserve toutefois "de possibles restrictions très localisées" en fonction de l'évolution de l'épidémie de coronavirus. Regardez les précisions du Premier ministre à ce sujet

     

    Ils "peuvent prendre leurs réservations", a-t-il affirmé, en soulignant que "les acteurs du tourisme, de l'hôtellerie, se sont engagés à faire en sorte qu'ils soient intégralement remboursés dans l'hypothèse où l'évolution de l'épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances".

    Le premier ministre a aussi annoncé que l'Etat va consacrer un effort global de 18 milliards d'euros au secteur du tourisme.

    Les détails sont par ici

  • IPR

    En provenance de Chine et de Madagascar, 300.000 masques importés chaque semaine à La Réunion

    La pandémie mondiale du Covid-19 a créé une véritable ruée sur les masques et les équipements de protection, à La Réunion et partout ailleurs. De plus, les restrictions imposées aux transports amènent à rechercher des solutions de proximité.

    Jean-François Choux, fournisseur de Babyrun, boutique en ligne spécialisée, commande chaque semaine plus de 300 000 masques afin d'alimenter les points de vente de La Réunion. Masques chirurgicaux et FFP2 en provenance de la Chine, et masques en tissu arrivant de Madagascar il explique l'acheminement de ces masques tant recherchés

    Toutes les informations sont ici

  • IPR

    Le bilan de la pandémie dans le monde jeudi soir

    Dans le monde, on compte au total plus de 4,4 millions personnes contaminées par le virus et la barre des 300.000 morts a été franchie.

    Au total, 300 140 décès ont été recensés dans le monde (pour 4 403 714 cas), dont 162 654 en Europe (1 825 812 cas), continent le plus touché.

    Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (85 194), devant le Royaume-Uni (33 614), l’Italie (31 368), la France (27 425) et l’Espagne (27 321).

    En France, l’épidémie de Covid-19 a fait 351 décès supplémentaires ces dernières 24 heures, soit un total d'au moins 27 425 morts depuis le 1er mars. Le nombre de patients en réanimation continue toutefois de baisser avec 2 299 cas graves et un solde négatif de 129 malades par rapport à mercredi, selon le bilan de la Direction générale de la Santé.

    En nombre de cas, la France se classe en 7ème position sur le plan mondial.

     

  • IPR

    Le bilan de l'épidémie en France mardi soir

    La France déplore 351 nouveaux décès dans les dernières 24 heures. Le total monte à 27.425 décès depuis le début de la pandémie soit depuis le 1er mars. Cependant le nombre journalier de patients hospitalisés continue de baisser avec 608 lits de moins que la veille, et 129 lits de moins en réanimation.

    Source : Santé publique France

  • IPR

    Le bilan de la pandémie jeudi soir

    Un nouveau cas de Covid-19 a été recensé ce jeudi 14 mai à La Réunion. Au total (en comptant les évacuations sanitaires) le bilan est de 440 cas enregistrés depuis le début de la pandémie. 13 personnes sont maintenant hospitalisées, dont 4 en réanimation.

    Mayotte recense 1.210 cas de Covid-19 désormais depuis le début de la pandémie et 2 nouveaux décès sont à déplorer portant le bilan à 16 décès en tout. Par ailleurs, 10 personnes sont en service de réanimation dont 2 nouveaux nés, en réanimation néonatale.

    L'île Maurice n'enregistre plus aucun cas actif sur son sol et annonce de fait 322 guérisons.

    La France déplore 351 nouveaux décès dans les dernières 24 heures. Le total monte à 27.425 décès depuis le début de la pandémie soit depuis le 1er mars. Cependant le nombre journalier de patients hospitalisés continue de baisser avec 608 lits de moins que la veille, et 129 lits de moins en réanimation.

    Dans le monde, on compte au total plus de 4,4 millions personnes contaminées par le virus et la barre des 300.000 morts a été franchie. En terme de nombre de cas, la France arrive en 7ème position désormais sur le plan mondial.

  • IPR

    Bonjour La Réunion !

    C'est le dernier jour de la semaine, veille d'un premier week-end de déconfinement. Restez avec nous pour une nouvelle journée de suivi de l'actualité de la crise sanitaire.

    Allez, on se met en route et surtout restez prudent(e)s

A propos

440 cas de Covid-19 à La Réunion, des mesures prises pour le tourisme

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé ont confirmé un nouveau cas de coronavirus Covid-19 à La Réunion ce jeudi 14 mai, soit au total 440 cas depuis l’apparition du premier cas. 13 personnes sont hospitalisées à l'heure actuelle dont 4 en réanimation.

A noter que la grande majorité des patients à l'hôpital sont des cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale. La Réunion poursuit en effet son renfort sanitaire auprès de Mayotte, seul territoire qui n'est pas déconfiné, où l'épidémie progresse très rapidement.

- Des annonces en faveur du tourisme -

Le gouvernement a présenté son "plan Marshall" pour soutenir le tourisme. "Le tourisme fait probablement face à la pire épreuve de son histoire moderne, alors même que c'est un des fleurons de l'économie française. Son sauvetage est donc une priorité nationale", a affirmé le Premier ministre Edouard Philippe. 95% des hôtels français sont actuellement fermés.

Plusieurs mesures ont été annoncées, comme le Fonds de solidarité ouvert pour les entreprises du secteur hôtellerie-restauration-tourisme "jusqu'à la fin de l'année 2020". Son accès sera élargi aux entreprises qui ont jusqu'à 20 salariés et jusqu'à 2 millions d'euros de chiffre d'affaires, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. L'aide qui sera versée pourra aller jusqu'à 10.000 euros.

Sur la date de réouverture des cafés et restaurants, Edouard Philippe a déclaré que celle-ci serait fixée au cours de la semaine du 25 mai. Pour ceux qui sont dans les départements verts, comme La Réunion, une réouverture le 2 juin pourrait être envisagée si l'évolution de l'épidémie ne se dégrade pas.

Enfin "les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août. Et quand je dis en France, c'est évidemment dans l'Hexagone et en Outre-mer. Les Français peuvent prendre leurs réservations", indique Edouard Philippe. "Les acteurs du tourisme, les acteurs de l'hôtellerie, se sont engagés à faire en sorte qu'ils soient intégralement remboursés, dans l'hypothèse où l'évolution de l'épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances", ajoute-t-il.

- Les enseignants de La Réunion ont fait leur pré-rentrée -

Ce jeudi 14 mai 2020, une partie des enseignants et professeurs de La Réunion ont repris le travail. Alors que les élèves sont attendus lundi 18 mai, le personnel éducatif, globalement inquiet, était attendu pour préparer les derniers ajustements nécessaires à l'accueil des enfants dans les conditions du protocole sanitaire mis en place par le gouvernement.

Plusieurs maires ont jugé ces mesures compliqués à exécuter. Seules 8 communes sur 24 ouvriront leurs postes aux enfants du 1er degré : Saint-Denis, La Possession, Les Avirons, l'Entre-Deux, Sainte-Rose, Cilaos, Salazie et Petite Ile. Nous avons justement suivi la préparation d'une école primaire de La Possession, Arthur Almery, où le directeur et les professeurs se disent prêts bien que le contexte sanitaire soit compliqué.

- Situation toujours tendue à Mayotte -

Fin mars, les liaisons aériennes ont drastiquement diminué entre La Réunion et le reste du monde. Une mesure prise dans le cadre du plan de lutte contre la propagation du coronavirus. Mayotte n'échappe pas à cette restrition. Il n'y a plus de vols à destination de cette île mis à part les frets dédiés à l’approvisionnement du département.

Reste que ces restrictions de circulation entre les deux îles ne sont pas sans répercussion. À ce jour, de 41 adultes et une dizaine d’enfants mahorais sont bloqués à La Réunion et demandent d’être rapatriés au plus vite. Une cinquantaine de Mahorais bloqués à La Réunion ont manifesté ce jeudi matin 14 mai 2020 devant la préfecture. Ils demandent l'autorisation de regagner leur île.

Mayotte compte désormais 1.210 cas de Covid-19 depuis le début de l'épidémie, ce qui signifie que 67 nouveaux cas ont été recensés en seulement 24 heures. Deux décès supplémentaires sont annoncés ce qui fait monter le bilan à 16 morts en tout dont 2 à domicile.

Par ailleuurs, 50 patients actuellement hospitalisés au CHM dont 29 dans le service de médecine et 10 dans le service de réanimation dont 2 bébés, en réanimation néonatale. A noter malgré tout que 627 personnes sont officiellement guéries.

Retrouvez nos lives précédents ici :

• notre live du 14 mai : Covid-19 : un nouveau cas recensé à La Réunion soit 440 en tout, 1.210 cas et 16 décès à Mayotte

• notre live du 13 mai : Covid-19 : 2 nouveaux cas confirmés à La Réunion, 439 depuis le début de la pandémie

• notre live du 12 mai : Aéroport Roland Garros : 400 passagers sur un vol en direction de Paris

• notre live du 11 mai : Covid-19 : aucun nouveau cas recensé à La Réunion, 436 en comptant les évacuations sanitaires

• notre live du 10 mai : 436 cas au total après le transfert de 5 patients à La Réunion, J-1 avant le déconfinement

Et tous nos lives et articles depuis le début de la crise sanitaires sont ici

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !