[LIVE] Madagascar annonce son premier décès, 30 nouveaux cas à Mayotte :

Covid-19 : pas de nouveau cas confirmé à La Réunion ce dimanche


Publié / Actualisé
Aucun nouveau cas n'a été déclaré à La Réunion en cette fin de week-end. Ce dimanche marque la fin de la première semaine de déconfinement, marquée par la reprise économique de l'île. La population a pu retourner à la plage, sur les sentiers de randonnées et reprendre leurs activités sportives. A Mayotte, la situation continue d'empirer avec deux nouveaux décès enregistrés, portant le nombre total de victimes à 18. A Madagascar, un premier mort a été annoncé ce dimanche. Il s'agirait d'un homme de 57 ans. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Aucun nouveau cas n'a été déclaré à La Réunion en cette fin de week-end. Ce dimanche marque la fin de la première semaine de déconfinement, marquée par la reprise économique de l'île. La population a pu retourner à la plage, sur les sentiers de randonnées et reprendre leurs activités sportives. A Mayotte, la situation continue d'empirer avec deux nouveaux décès enregistrés, portant le nombre total de victimes à 18. A Madagascar, un premier mort a été annoncé ce dimanche. Il s'agirait d'un homme de 57 ans. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir

Deux nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés à La Réunion ce samedi. Aucun nouveau cas n'a été confirmé dimanche. Huit personnes sont hospitalisées hors réanimation, dont sept issues d'évacuations sanitaires. Quatre personnes sont en réanimation, dont deux issues d'évacuations sanitaires.

• Mayotte a recensé deux nouveaux décès et 54 nouveaux cas en 24 heures. L'épidémie continue d'empirer dans l'île aux parfums, alors que toutes les communes sont désormais touchées. Neuf personnes sont actuellement en réanimation, dont un nouveau-né.

• La France a enregistré 96 morts supplémentaires en 24 heures, soit 27 625 depuis le début de l'épidémie. Le nombre de patients hospitalisés passe en dessous des 20.000, contre 32.000 au plus fort de l'épidémie.

188 pays sont touchés par la pandémie. 4,57 millions de personnes ont été atteintes, 308.317 personnes en sont décédées, mais 1,65 million de personnes en ont guéri.

• L’Europe reste fortement impactée avec 1,67 million de cas et 160 215 décès.

  • IPR

    483 décès supplémentaires en 24 heures en France, après une correction des chiffres

    • 28 108 décès liés au Covid-19
    •19 361 personnes hospitalisées
    • 2 087 patients graves en réanimation
    • 61 213 personnes sont rentrées à domicile

    L’épidémie de Covid-19 reste active et le virus circule toujours en France. Nous devons donc rester prudents et respecter toutes les mesures barrière, dont le port du masque grand public, lorsque la distance physique minimale d’un mètre ne peut être respectée.

    Les personnes à risque de développer une forme sévère de la maladie, ayant plus de 65 ans ou atteintes d’une pathologie chronique (maladie cardiovasculaire, diabète, obésité, pathologie respiratoire chronique, cancer évolutif…), présentant une immunodépression ou les femmes enceintes, au cours du troisième trimestre de grossesse, doivent être encore plus prudentes, se protéger et éviter tout contact non nécessaire.

    Dès les premiers signes évocateurs de la maladie COVID-19, même bénins, consultez rapidement un médecin. Si un test virologique RT-PCR vous est prescrit, faites-le sans délai, le résultat doit vous être rendu en 24 heures.

    - Dans le monde

    ▪188 pays sont touchés par la pandémie de COVID-19.
    ▪4,66 millions de personnes ont été atteintes,
    ▪12 381 personnes en sont décédées, mais 1,7 million de personnes en ont guéri.
    ▪L’Europe reste fortement impactée avec 1,68 million de cas et 161 420 décès.

    - En France

    • hier, SOS médecins a réalisé 393 interventions pour suspicion de COVID-19, soit 5% de l’activité totale. Les services d’urgence ont noté 462 passages pour ce même motif, soit 2% de l’activité totale.
    • 19 361 personnes (vs 22 569 il y a une semaine) sont hospitalisées pour une infection COVID-19 et 152 nouvelles admissions (vs 253 il y a une semaine) ont été enregistrées en 24 heures.
    • 2 087 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 (vs 2 776 il y a une semaine) sont hospitalisés en réanimation. 24 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (vs 38 il y a une semaine).
    • Le solde reste négatif en réanimation, avec 45 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier. 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 74% des cas hospitalisés. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 108 hospitalisations, dont 22 en réanimation.

    Depuis le début de l’épidémie,

    ▪ 98 569 personnes ont été hospitalisées, dont près de 17 500 en réanimation. 61 213 personnes sont rentrées à domicile.

    • Depuis le 1er mars,  nous déplorons 28 108 décès liés au COVID-19 (+ 483), 17 466 décès dans les hôpitaux et 10 642 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux.


     

  • IPR

    Messe en voiture dans la Marne: "Pour la confession, allumez vos feux de détresse!"

    A Châlons-en-Champagne, la messe redémarre... en voiture! Dimanche, environ 500 fidèles dans quelque deux cents véhicules se sont rangés à un mètre l'un de l'autre sur le parking du hall des expositions pour entendre une messe célébrée par l'évêque local.

    "Cette messe en voiture, c'est plus qu'un dépannage. C'est une vraie messe. C'est une victoire de la vie", explique à l'AFP Mgr Touvet, évêque de Châlons, à l'origine de l'initiative. Une première en France selon lui.

    C'est en tout cas "une première expérience" plutôt exaltante pour Catherine, une senior, parmi les premières à s'engager dès 9H sur les trois hectares du parking où sera dite la messe à 10h30. "La messe m'a vraiment manqué", confie-t-elle, vitre ouverte et masque sur le visage. Elle dit son plaisir de retrouver enfin les croyants ensemble après deux mois de confinement.

    A l'intérieur de l'habitacle, l'autoradio est déjà branché sur RCF Coeur de Champagne, la radio diocésaine qui retransmet la messe en direct pour éviter que les croyants sortent de leur voiture.

    Lire l'intégralité de l'article ici

  • IPR

    Mayotte : 30 nouveaux cas confirmés en 24 heures

    • 627 personnes officiellement guéris
    • 49 patients actuellement hospitalisés au CHM dont 29 dans le service de médecine et 10 dans le service de réanimation
    • 18 décès sont à déplorer depuis le début de la crise

  • IPR

    Pas de nouveau cas confirmé à La Réunion ce dimanche

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment qu’il n’y a pas de nouveau cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce dimanche 17 mai à 15h00, soit au total 443 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. 443 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France & l’Assurance Maladie, dont 70% sont des cas importés.

    • Bilan des cas investigués :

    Cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) : 314
     - Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 12

    Cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 66

    Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 63

    Nombre total de cas investigués : 443

    • Situation sanitaire :

    Cas hospitalisés hors service de réanimation 8
     - Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale 7
     

    Cas hospitalisés en service de réanimation 4
     - Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale 3

     

  • IPR

    Madagascar enregistre son premier décès lié au virus, 304 confirmés au total

    D'après le média L'Express de Madagascar, la Grande Ile a enregistré ce dimanche son premier décès lié au virus. "Il s'agit d'un homme de 57 ans gardien de parking d'un hôpital à Toamasina" précise le média.

    304 cas ont été confirmés depuis le début de l'épidémie. Deux patients sont dans un état grave

     

  • IPR

    L'Union des étudiants réunionnais de l'Hexagone a réagi à l'annonce du ministère via un communiqué

    "Suite à l'annonce d'Annick Girardin relative à l'instauration d'un prix étudiant pour les billets d'avion (460 euros), nous saluons une bonne mesure à destination des Étudiants Réunionnais.

    Après deux mois de mobilisation de l’UERH, d’actions solidaires et humanitaires, la Ministre des Outre-Mer nous a écoutés : le prix des billets est garanti. Le Président de Région nous a aussi écoutés : il a ouvert la continuité territoriale à destination des Étudiants Réunionnais. La réaction du Conseil Départemental de La Réunion se fait attendre : il doit désormais compléter ces annonces.

    Nous poursuivons notre mobilisation, nous sommes toujours présents sur le terrain afin d’organiser la solidarité et l’entraide auprès des Étudiants ultramarins. Nous nous assurerons que personne ne sera laissé pour compte."

  • IPR

    Air France et Air Austral proposent des tarifs spéciaux pour les étudiants ultramarins

    Alors que 11.3000 étudiants ultramarins se sont manifestés pour se soumettre à une quatorzaine afin de rentrer dans leur territoire, le ministère des Outre-mer a négocié des tarifs spéciaux avec Air France et Air Austral. Le prix d'un billet simple en direction de La Réunion sera de 460 euros minimum chez Air Austral et Air France, entre le 1er juin et le 31 août

  • IPR

    Pandémie : le spectacle de Kev Adams à La Réunion annulé

    En raison des événements en cours, Inbox Events Océan Indien et Coming Soon Events en accord avec Adams Family et L Productions anonncent que le spectacle " Kev Adams Sois10Ans " qui devait avoir lieu le samedi 25 avril 2020 au Petit Stade de l'Est de Saint-Denis ne sera pas reporté, et qu'il est par conséquent annulé.

    Suite à l’annulation, tous les détenteurs de billets ont jusqu’au 30 juin pour réclamer un remboursement en remplissant le formulaire suivant .




     

  • IPR

    Municipales 2020 : 36 maires appellent à un 2ème tour en juin

    "La démocratie ne peut pas être plus longtemps confinée" : 36 maires de grandes villes, dont Anne Hidalgo (Paris) et Christian Estrosi (Nice), appellent à organiser le second tour des élections municipales en juin, dans une tribune parue dans le Journal du Dimanche.

    En effet, environ 5000 communes sont en attente de ce second round. Les 30.000 autres que compte la France ayant élu leur maire dès le 1er tour le 15 mars. L'exécutif devrait trancher la semaine prochaine, après avoir reçu un avis du Conseil scientifique, sur la possibilité de tenir le scrutin d'ici la fin juin. Si cela n'était pas le cas, il faudrait refaire l'intégralité de l'élection pour les communes concernées, à l'automne voire en mars prochain selon les scénarios.

    Lire l'article en entier ici

  • IPR

    Si La Réunion reste relativement épargnée par le virus, ce n'est pas une excuse pour ne pas respecter les gestes barrières ! Petit rappel du comportement à adopter en ces temps de crise sanitaire :

  • IPR

    L'association "Le poids des mots" alerte sur les régimes d'amaigrissement

    Il est important d'informer la population sur les risques que présentent ces régimes d'amaigrissement", indique l'association Le poids des mots, qui rappelle que des solutions miracles n'existent pas. "La reprise d'une activité physique et une alimentation plus saine doit être privilégiée et l'association le poids des mots adresse un petit message de prévention pour les personnes qui ont des pathologies comme l' obésité, les personnes diabétiques et autres pathologies, restez prudents respecter les gestes barrières et portez des masques".

  • IPR

    Des papillons en aluminium pour sensibiliser à la protection de l'environnement

    Alors que le déconfinement a débuté depuis près d'une semaine, l'artiste militante Béatrice Neirinckx, dite CanB, a réalisé des papillons en cannettes d'aluminium recyclées pour sensibiliser à la protection de l'environnement. Epargnée de l'activité humaine pendent près de deux mois, la nature a pu souffler quelques instants. L'artiste souhaite à présent qu'un changement de mode de vie soit opéré.

    Son communiqué de presse est à retrouver sur ce lien

  • IPR

    Les frontières s'ouvrent, le bilan mondial dépasse les 309.000 morts

    L'Italie annonce la réouverture de ses frontières aux touristes, l'Allemagne retrouve son football, la France ses plages : la levée des restrictions s'est poursuivie samedi dans un monde frappé par le coronavirus, qui a fait au moins 309.000 morts et provoque une récession inédite.

    Afin de tenter de sauver la saison, dans un pays où le tourisme représente environ 13% du PIB, le gouvernement italien a annoncé la levée de la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers et la réouverture des frontières à tous les touristes de l'UE.

    L'Italie est le troisième pays le plus endeuillé au monde, avec plus de 31.700 morts. "Nous sommes confrontés à un risque calculé, sachant (...) que la courbe épidémiologique pourrait à nouveau repartir à la hausse", a commenté samedi soir le Premier ministre italien Giuseppe Conte.

    En Allemagne, la Bundesliga est devenue samedi la première ligue majeure de football à retrouver les stades après des semaines de confinement. Un retour sur les terrains à huis clos, suivi de près par l'ensemble de la planète football.

    Première destination touristique d'Europe, la France a pour sa part rouvert samedi plusieurs sites emblématiques, tels que le Mont Saint-Michel, la cathédrale de Chartres ou encore le Sanctuaire de Lourdes.

    Mais leur accès est réservé aux visiteurs locaux: dans ce pays où la pandémie a fait plus de 27.500 morts, les déplacements restent limités à un rayon de 100 km autour du domicile.

    Lire l'article complet ici

  • IPR

    Coiffure, tatouage, esthétique... quand il faut concilier gestes barrières et contact rapproché

    Tous les métiers qui touchent à l'esthétique et au corps impliquent inévitablement un contact avec la peau du client. Difficile dans ce cas de respecter la fameuse distanciation sociale. Il faut alors redoubler de vigilance, prévoir toutes les protections sanitaires et réorganiser sa boutique pour accueillir la clientèle dans le respect des gestes barrières. Des changements nécessaires pour être en mesure de rouvrir son commerce en cette période de déconfinement

    Dans son salon de coiffure à Saint-Denis, Cécile nous avait accueillis dès lundi 11 mai pour la toute première coiffure du matin. "Notre première cliente baptise le déconfinement !" avait-elle déclaré.

    Ici à "Lua coiffure", les gérants ont dû réorganiser complètement l'intérieur du salon. Des paravents sont installés entre les différents espaces, chaque siège est systématiquement désinfecté après le passage des clients et les coiffeurs sont bien équipés.

    Masque en tissu sur le nez, Cécile a parfois dû improviser. "Je ne porte pas la visière, dès la première coupe elle tombait en avant…" Et pour les clients, comment faire tenir un masque derrière les oreilles tout en coupant les cheveux ? Mission impossible. "Il a fallu trouver un système D donc on a mis du sparadrap sur les joues des clients" explique son collègue Fabien, preuve à l'appui en pointant du doigt une dame qui rafraîchit sa couleur. "Il était temps !" nous lance-t-elle avec humour.

    Tout a été aménagé pour éviter la cohue et les rendez-vous sont chronométrés. "On limite au maximum le nombre de personnes en zone d'attente, et on cale les rendez-vous de façon à ce que les clients ne se croisent pas" explique Fabien. Idem pour les deux salariés du salon, qui sont en horaires décalés.

    La reprise fait du bien aux deux gérants. "Le carnet de rendez-vous est déjà bien plein et les deux premières semaines sont complètes" nous indique Fabien. "Économiquement le confinement n'était pas une période évidente mais le chômage partiel a été versé, c'est déjà un début. On espère que la suite va bien se passer."

    Lire l'article complet ici

  • IPR

    188 pays sont touchés par la pandémie. 4,57 millions de personnes ont été atteintes, 307.295 personnes en sont décédées, mais 1,65 million de personnes en ont guéri.

  • IPR

    La France a comptabilisé 96 décès en plus en 24 heures, et 372 nouveaux cas confirmés. Le nombre de personnes hospitalisées est descendu en dessous de 20.000, et 2.132 personnes sont en réanimations :

  • IPR

    Ce qu'il faut retenir de ce samedi soir

    Deux nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés à La Réunion ce samedi. Huit personnes sont hospitalisées hors réanimation, dont sept issues d'évacuations sanitaires. Quatre personnes sont en réanimation, dont deux issues d'évacuations sanitaires.

    • Mayotte a recensé deux nouveaux décès et 54 nouveaux cas en 24 heures. L'épidémie continue d'empirer dans l'île aux parfums, alors que toutes les communes sont désormais touchées. Neuf personnes sont actuellement en réanimation, dont un nouveau-né.

    • La France a enregistré 96 morts supplémentaires en 24 heures, soit 27 625 depuis le début de l'épidémie. Le nombre de patients hospitalisés passe en dessous des 20.000, contre 32.000 au plus fort de l'épidémie.

    188 pays sont touchés par la pandémie. 4,57 millions de personnes ont été atteintes, 307.295 personnes en sont décédées, mais 1,65 million de personnes en ont guéri.

    • L’Europe reste fortement impactée avec 1,67 million de cas et 160 215 décès.

  • IPR

    Bonjour La Réunion ! Bienvenue sur ce nouveau live pour suivre la suite de ce week-end de déconfinement !

A propos

- Deux nouveaux cas à La Réunion -

Ce samedi, deux nouveaux cas ont été confirmés, portant le nombre total de malades depuis le début de l'épidémie à 443. 442 cas ont été investigués à cette heure, dont 70% sont des cas importés.

Huit personnes sont actuellement hospitalisées hors service réanimation, dont sept cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale. Quatre personnes sont en réanimation, dont trois cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale.

- Mayotte s'enlise dans l'épidémie -

La situation à Mayotte continue d'empirer alors que deux nouveaux décès ont été enregistrés. Au total, 18 personnes sont décédées des suites du Covid-19. 54 nouveaux cas ont par ailleurs été confirmés, portant le nombre de malades à 1.312 depuis le début de l'épidémie.

46 patients sont actuellement hospitalisés au CHM dont 29 dans le service de médecine et neuf dans le service de réanimation (dont un en réanimation néonatale). 627 personnes sont considéréesc comme officiellement guéris.

Malgré la circulation du virus, les commerces pourront rouvrir dès ce lundi dans l'île aux parfums.

Retrouvez nos lives précédents ici :

• notre live du 16 mai : Covid-19 : deux nouveaux cas confirmés à La Réunion, deux décès supplémentaires à Mayotte

• notre live du 15 mai : Covid-19 : un nouveau cas confirmé à La Réunion, 441 depuis le début de l'épidémie

• notre live du 14 mai : Covid-19 : un nouveau cas recensé à La Réunion soit 440 en tout, 1.210 cas et 16 décès à Mayotte

• notre live du 13 mai : Covid-19 : 2 nouveaux cas confirmés à La Réunion, 439 depuis le début de la pandémie

• notre live du 12 mai : Aéroport Roland Garros : 400 passagers sur un vol en direction de Paris

Et tous nos lives et articles depuis le début de la crise sanitaires sont ici


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !