L'image jugée raciste a été retirée depuis :

"1 mètre ou 5 ananas" : une illustration de la préfecture de Martinique provoque un tollé


Publié / Actualisé
L'illustration se voulait drôle mais elle a provoqué un sacré tollé... Sur sa page Facebook, la préfecture de Martinique avait posté un dessin censé définir la règle de distanciation physique. On y voit deux hommes masqués, qui se tiennent à un mètre de distance. Pour souligner cette distance, la préfecture de Martinique a cru bon de préciser : "un mètre... ou 5 ananas". Le trait d'humour n'a pas fait l'unanimité, loin de là.
L'illustration se voulait drôle mais elle a provoqué un sacré tollé... Sur sa page Facebook, la préfecture de Martinique avait posté un dessin censé définir la règle de distanciation physique. On y voit deux hommes masqués, qui se tiennent à un mètre de distance. Pour souligner cette distance, la préfecture de Martinique a cru bon de préciser : "un mètre... ou 5 ananas". Le trait d'humour n'a pas fait l'unanimité, loin de là.

Voici l'illustration en question, supprimée depuis du compte de la préfecture de Martinique :

"Nous venons de retirer l'illustration publiée hier concernant la distanciation physique" a en effet annoncé la préfecture de Martinique ce samedi 23 mai sur sa page Facebook. "Nous présentons nos excuses si elle a pu heurter certains d'entre vous. L'unique objectif de cette publication était de montrer l'importance de la distanciation face à l'épidémie de Covid-19. Bien cordialement. Service communication"

Dans les commentaires beaucoup insistent à nouveau sur le caractère infantilisant voire humiliant de ce genre d'illustration, surtout vis-à-vis d'un territoire d'Outre-mer. L'image a donc rapidement été jugée raciste, la précision des "5 ananas" donnant le sentiment à certains d'être considérés comme trop peu perspicaces pour comprendre ce que signifie un mètre.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

10 Commentaire(s)

Oiseaudesiles, Posté
Et s'ils avaient mis 5 bananes , 2 solutions
1- ils auraient préféré
2- ils auraient dit que c'est de la provoc
Jérome, Posté
Incroyable!!!
Hervé, Posté
Un peu de poésie dans ce monde brutal suffirait à remettre le feu de toute part? Je n'y ai vu au contraire que du bien vivre ensemble, alors, rang d'ananas, de patates, ou d'oignons...
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Pas grave ça ... !!!
Faut pas se prendre pour des victimes a cause d un peu d humour !
Maki, Posté
Bof, je pense que certains tentent d'exister en cherchant du racisme là où il n'y en a pas. Si un ananas est capable de provoquer une réaction de racisme, je suppose que la vue d'une banane dans un champ pourrait provoquer un déchaînement de passion (quid du fruit?).
Sapoties, Posté
J'ose espérer que cette blague serait passée "crème" à la Réunion.
Un peu d'humour par les temps qui courent ça ne peut pas faire de mal, et perso je ne vois là aucune offense juste un trait d'humour, pas très fin ça c'est sûre, mais PAS avec une intention raciste.
La vérité si je mens !, Posté
Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît. (Michel Audiard)
Gérard, Posté
Je viens de sortir mon mètre. 5 ananas alignés font moins d'un mètre. Donc en plus d'avoir un humour plus que questionnable, ils ne savent ni compter, ni mesurer ? Ah ben oui, les gens des grandes écoles, ça n'a jamais vu le monde extérieur ça..
Mano, Posté
No comment 7AC...complaisance dans le rôle de victime...par procuration,....réflexe de Pavlov....J'ose...à la place des ananas...imaginez les reactions si c'etait 5 organes masculins...fierté mon frère...Mdr...
7AC, Posté
Aujourd'hui, plus rien ne peut être dit, dès qu'il est possible les accusations de racisme pleuvent.
La connerie, c'est plus le fléau d'aujourd'hui, arrêtez de chercher le mal où il n'est pas, ou la culture du misérabilisme à outrance.