[LIVE] Des mesures "fortes de déconfinement" :

Edouard Philippe : les collèges, les lycées, les restaurants et les bars vont rouvrir le 2 juin


Publié / Actualisé
Après un premier déverrouillage le 11 mai dernier, le Premier ministre Edouard Philippe présente une deuxième phase d'assouplissement dans le déconfinement du pays, ce jeudi 28 mai 2020. L'entrée en vigueur de ces mesures est attendue pour le 2 juin prochain. La réouverture des collèges, des lycées, des bars, des restaurants, des parcs et jardins publics est actée. Les boîtes de nuit et les salles de sport restent fermées, la limitation des regroupements à 10 personnes est maintenue. Aux côtés du chef du gouvernement se trouvent le ministre de la Santé Olivier Véran et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. (Photo AFP)
Après un premier déverrouillage le 11 mai dernier, le Premier ministre Edouard Philippe présente une deuxième phase d'assouplissement dans le déconfinement du pays, ce jeudi 28 mai 2020. L'entrée en vigueur de ces mesures est attendue pour le 2 juin prochain. La réouverture des collèges, des lycées, des bars, des restaurants, des parcs et jardins publics est actée. Les boîtes de nuit et les salles de sport restent fermées, la limitation des regroupements à 10 personnes est maintenue. Aux côtés du chef du gouvernement se trouvent le ministre de la Santé Olivier Véran et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. (Photo AFP)

Suivez la conférence de presse du Premier ministre en direct

 

  • IPR

    C'est la fin de ce live. Nous publierons ce qu'il faut retenir des annonces d'Edouard Philippe sur cette phase 2 du déconfinement très vite.

  • IPR

    Un test au bout de 7 jours pour les voyageurs en Outre-mer

    "La nouvelle phase de confinement va être engagée dans les Outre-mer aussi. Nous verrons si les conditions sanitaires nous permettent une ouverture plus large des vols pour les vacances", explique le chef du gouvernement.

    "D'ici là, nous allons expérimenter une nouvelle forme de quatorzaine dans certains territoires, avec un test qui sera réalisé au bout de sept jours et pourra conduire, s'il est négatif, à adapter les contraintes imposées aux personnes."

  • IPR

    Favoriser le télétravail malgré le déconfinement

    "Pour limiter les contacts, les personnes vulnérables qui travaillent doivent à chaque fois que c'est possible ou continuer à télétravailler", conseille Edouard Philippe.

  • IPR

    Pas d'événements culturels et sportifs jusqu'au 21 juin au moins

    Les discothèques, les salles de jeux, les stades, les hippodromes restrnt fermés au public jusqu'au 21 juin au moins.

    Les sports collectifs, et notamment les sports de contact, restent également interdits.

    Les sportifs professionnels pourront néanmoins reprendre les entraînements le 2 juin dans le cadre d'un protocole médical strict.

  • IPR

    5 000 personnes maximum pour les grands rassemblements en plein air

    "Notre plus grand adversaire, ce sont les très grands rassemblements", estime le Premier ministre.

    "Le risque est d'autant plus fort qu'il aurait lieu dans un espace confiné, couvert et sans organisation spécifique. Dans les espaces de plein air, une jauge maximale de 5 000 personnes qui pourra, le cas échéant, être revue à la baisse par les préfets, sera fixée."

  • IPR

    Réouverture des plages à partir du 2 juin

    A compter du 2 juin, les plages, les lacs, les plans d'eau, les musées, les monuments rouvriront sur l'ensemble du territoire.

    Dans les zones vertes, les salles de spectacle et les théâtres pourront ouvrir à compter du 2 juin. Les activités sportives pourront aussi ouvrir plus largement avec l'ouverture des gymnases et des salles de sport.

    Dans les zones orange, les salles de spectacle, les théâtres, les gymnases, les salles de sport, les piscines, les parcs de plein air ne seront ouvertes qu'à compter du 22 juin.

    Enfin, partout sur le territoire, les cinémas rouvriront à compter du 22 juin.

     

  • IPR

    Les hébergements touristiques, les villages vacances, les campings pourront ouvrir à partir du 2 juin dans tous les départements

    À l'exception des départements en zone orange, où ils rouvriront le 22 juin.

    Les colonies de vacances pourront rouvrir au 22 juin, dans tous les départements.

  • IPR

    Les modalités de réouverture des bars et restaurants 

    "La réouverture sera conditionnée au respect des règles sanitaires qui ont été validées avec la profession", prévient Edouard Philippe. "Les personnes qui ont choisi de dîner ou de déjeuner ensemble pourront s'asseoir à la même table dans la limite d'une capacité maximale de 10 par table. Mais il devrait y avoir une distance minimale d'un mètre entre les tables de chaque groupe"

    La consommation debout à l'intérieur est, elle, prohibée. Dans les zones oranges, seules les terrasses des cafés, des bars et des restaurants pourront ouvrir au 2 juin.

     

  • IPR

    L'épreuve orale de français validée par contrôle continu

    "A partir du 2 juin, l'ensemble des lycées vont ouvrir avec un protocole sanitaire qui est le même que pour celui des collèges", affirme le minisitre de l'Education nationale.

    "En zone orange, les lycées professionnels ouvrent aussi, mais ils accueillent en priorité les élèves qui ont besoin de certifications professionnelles, les élèves de terminale et les élèves de CAP. Pour les lycées généraux et technologiques, les élèves sont accueillis sur convocation de l'équipe éducative pour des entretiens individuels du travail en tout petits groupes."

  • IPR

    Jean-Michel Blanquer fait le point sur la reprise des cours

    "La réouverture des écoles et des établissements est une urgence sociale, c'est aussi un impératif éducatif. (...) Plus de 80 % des écoles primaires ont été ouvertes et ce chiffre progresse chaque jour. C'est plus de 90 % des communes qui ont décidé de rouvrir leurs écoles et nous travaillons avec le 10 % des communes restantes pour atteindre l'objectif de 100 % dès la semaine prochaine", précise le ministre de l'Education nationale en s'appuyant sur une carte où ne figurent pas ls DOM-TOM.

    "A partir du 2 juin, toutes les écoles seront ouvertes et les dernières communes qui n'ont pas encore ouvertes ouvriront. Toutes les familles qui le souhaitent doivent pouvoir scolariser leurs enfants au moins sur une partie de la semaine. Toujours des groupes de 15 élèves maximum, mais il est indispensable de proposer un accueil complémentaire aux familles."

    "L'ensemble des collèges vont désormais ouvrir, que ce soit en zone verte ou en zone orange. En zone verte, cela signifie donc que l'on ajoutent la 4ème et la 3ème. En zone orange nous allons accueillir en priorité les élèves de 6ème et de 5ème. Et si les conditions matérielles sont réunies, les élèves des autres niveaux pourront ensuite être accueillis."

  • IPR

    Quatre indicateurs de la situation épidémiologique

    "Nous avons mis en place quatre indicateurs que nous suivrons désormais. Le premier indicateur, c'est ce qu'on appelle l'incidence. C'est le nombre de personnes infectées sur une semaine sur 100 000 habitants", explique Olivier Véran.

    "Le deuxième indicateur, c'est le taux de positivité des tests, les tests PCR. Avec l'augmentation importante de nos capacités de test, le taux moyen de positivité des tests PCR réalisés chez des personnes qui sont soupçonnés suspectes de souffrir du coronavirus n'est plus que de 1,9 pour cent. C'est un paramètre qui nous permet de détecter précocement des signes de reprise de l'épidémie dans les territoires."

    "Le troisième indicateur, c'est ce qu'on appelle le fameux R effectif. (...) Enfin, le quatrième indicateur, c'est le taux d'occupation des réanimations. C'est un niveau qui reflète la saturation des hôpitaux, avec encore des malades en grand nombre d'ailleurs dans les réanimation de nos hôpitaux. Les tensions sanitaires restent importantes dans la région Ile de France ainsi qu'à Mayotte."

  • IPR

    Le ministre de la Santé Olivier Véran prend la parole pour un point sur la situation sanitaire.

  • IPR

    Le déconfinement prudent dans 3 zones dites oranges

    Les départements d’Île-de-France, la Guyane et Mayotte, où le virus circule plus qu’ailleurs sont des zones dites oranges. Le déconfinement y sera, pendant 3 semaines, plus prudent que sur le reste du territoire.

    "Tous les départements vont bénéficier de nouvelles mesures fortes de déconfinement. Mais nous allons surveiller avec une vigilance particulière les départements d'Ile de France, la Guyane, et Mayotte. Dans ces départements, le virus circule un peu plus qu'ailleurs et des inquiétudes spécifiques demeurent", explique Edouard Philippe.

  • IPR

    "La liberté va redevenir la règle et l'interdiction l'exception"

    Edouard Philippe annonce la réouverture des cafés, bars et restaurants, des parcs et jardins publics.

    La limitation de regroupement à 10 personnes est maintenue.

    Les sports de contact, les boîtes de nuit resteront fermés.

    "Nous avons ainsi notamment décidé l'accélération de la réouverture des écoles et collèges dans toutes les zones et des lycées dans les départements verts.

    Le retour progressif de la vie culturelle et sportive avec des contraintes spécifiques dans les zones de vigilance orange, la réouverture des parcs et jardins en zone orange. Mais cette liberté retrouvée implique des contraintes qui sont en quelque sorte des contreparties. La limitation des regroupements à 10 personnes dans l'espace public est maintenue.

    Le principe du recours au télétravail doit toujours être privilégié. Le respect des gestes barrières surtout, doit rester très rigoureux et le port du masque est maintenant largement recommandé par les autorités sanitaires. 

    Nous continuons et j'en suis désolé, mais c'est mon devoir à limiter les formes de la vie sociale est plus propice à la transmission du virus. Les sports de contact, les boîtes de nuit, les regroupements de très large public en particulier. Il faut éviter les rassemblements personnes dans les lieux couverts et sans organisation adaptée", détaille le chef du gouvernement.

  • IPR

    De bons résultats, Mayotte ne passe pas en vert

    "Si je devais résumer l'ensemble des données, je dirais que les résultats sont bons sur le plan sanitaire. (…) Les nouvelles sont plutôt bonnes", se réjouit Edoouard Philippe. "Aujourd'hui tous ces indicateurs sont au vert à l'exception de deux départements : le Val-d'Oise et Mayotte."

    "Les nouvelles sont bonnes, mais pas suffisamment bonnes pour dire que tout redeviendra normal", tempère le Premier ministre citant 3 raisons pour cela :

    - le virus continue de circuler

    - l'hôpital reste sous tension, "même s'il retrouve une certaine forme de sérénité"

    - meilleure connaissance du virus.

A propos

Edouard Philippe présente la phase 2 du déconfinement

Régions qui passent en vert ? Réouverture des lycées, des restaurants, des salles de spectacle ? Quid des activités sportives ? Les questions sont nombreuses et les attentes grandes.

Edouard Philippe et son gouvernement présentent la phase 2 du déconfinement ce jeudi 28 mai 2020, avec des assouplissements attendus à partir du 2 juin au vu de l'évolution encourageante de la situation sanitaire.

Les mesures tranchées ce jeudi matin en Conseil de Défense et de Sécurité nationale, pourraient comprendre la réouverture des hôtels-cafés-restaurants en zone verte, ainsi que des parcs et jardins partout, mais avec le port du masque en zone rouge. Pour rappel, quatre régions ainsi que Mayotte sont encore en rouge.

Parmi les autres décisions attendues, les parents attendent de savoir si les collégiens de 4ème et 3ème et les lycéens seront autorisés à retourner en cours. Les modalités de l'oral du bac de français sont également à définir.

Les clubs de sports attendent de leur côté une autorisation pour rouvrir leurs portes, alors que plusieurs pays voisins ont rouvert piscines, salles de gym et clubs de fitness sous certaines conditions.

Autant d'interrogations auxquelles Edouard Philippe et plusieurs ministres vont répondre à 19h (heure de La Réunion).

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !