Ce qu'il faut retenir de l'allocution du préfet :

Déconfinement : l'assouplissement confirmé, les maires sommés de rouvrir leurs écoles


Publié / Actualisé
Accompagné du directeur de la veille sanitaire de l'ARS, François Chièze, et du recteur de l'Académie de La Réunion, Velayoudoum Marimoutou, le préfet Jacques Billant a détaillé la stratégie locale de déconfinement sur l'île. Cette phase 2 du déconfinement s'étendra du 2 au 21 juin. Les campings, villages de vacances et salles de spectacle pourront bien rouvrir le 2 juin. Tout comme les piscines, gymnases et salles de sport. La plage redevient libre de toute interdiction, mais les pique-niques sont toujours limités à 10 personnes. Concernant la reprise des cours, les communes refusant toujours de rouvrir leurs écoles s'exposent à une mise en demeure. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Accompagné du directeur de la veille sanitaire de l'ARS, François Chièze, et du recteur de l'Académie de La Réunion, Velayoudoum Marimoutou, le préfet Jacques Billant a détaillé la stratégie locale de déconfinement sur l'île. Cette phase 2 du déconfinement s'étendra du 2 au 21 juin. Les campings, villages de vacances et salles de spectacle pourront bien rouvrir le 2 juin. Tout comme les piscines, gymnases et salles de sport. La plage redevient libre de toute interdiction, mais les pique-niques sont toujours limités à 10 personnes. Concernant la reprise des cours, les communes refusant toujours de rouvrir leurs écoles s'exposent à une mise en demeure. (Photo rb/www.ipreunion.com)

C'est par des mots de remerciement à la population réunionnaise, aux acteurs économiques et agents du service public que le préfet Jacques Billant a débuté son intervention détaillant les modalités de déconfinement dans l'île. "Merci aux maires qui ont ouvert les écoles", n'a-t-il pas manqué de précisé.

En effet, seules 8 communes avaient rouvert leurs écoles lors de la rentrée prévue le 18 mai dernier. Après l'oblgation de reprise des cours signifiée, la veille, par le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l'Education nationale Jean-Philippe Blanquer, les modalités de rentrée et éventuelles sanctions pour les villes refusant d'y accéder étaient très attendues.

- Les lycées "prêts à accueilir les élèves le 2 juin" -

"Le retour des élèves à l'école est une urgence sociale", a déclaré le recteur Velayoudoum Marimoutou. "Je ne peux pas accepter que des communes persistent à n'ouvrir aucune école à ce jour", ajoute-t-il. 8 communes ont d'ailleurs déjà fait part de leur volonté de rouvrir dans les jours qui viennent.  "Je demande solennellement aux maires de procéder sans délai à la réouverture des établissements", a pour sa part indiqué le préfet. Les refus feront l'objet de mise en demeure.

"L'ensemble des collèges vont désormais ouvrir, que ce soit en zone verte ou en zone orange", avait déclaré le ministre de l'Education nationale, jeudi 28 mai. "En zone verte, cela signifie donc que l'on ajoutent la 4ème et la 3ème après." Dans les 86 collèges de l'île, "le protocole est efficace", a de son côté assuré le recteur de La Réunion, précisant que 30% des élèves de 6ème et 25% des élèves de 5ème ont été accueillis jusqu'ici. Les élèves de 4ème et 3ème volontaires vont reprendre de façon plus importante à compter du 2 juin.

Concernant les lycées, à compter du 2 juin, plus d'un million de masques ont été distribués. Le recteur a échangé avec les proviseurs. Les chefs d’établissement des 48 lycées publics et privés sous contrat de l’île "sont prêts à accueillir les élèves dès mardi matin".

Les lycées généraux et technologiques accueilleront tous les élèves volontaires sur au moins un niveau. Les élèves de Seconde sont prioritaires car ils doivent finaliser leur choix de spécialité pour l'année de Première. Les élèves de classe d'examen comme les Première seront aussi accueillis. Ils pourront ainsi préparer la nouvelle épreuve de grand oral pour le bac l'année prochaine. Comme annoncé par le gouvernement, l'épreuve de l'oral de français est supprimée et sera validée par contrôle continu.

Pour les élèves de Terminale, ils sont invités à reprendre, "cela concerne les élèves assurés d'avoir leur examen, car le baccalauréat n'est pas une fin en soi mais une étape vers l'enseignement supérieur". Le choix "de la facilité et des vacances" ne met pas en condition pour les études. Pour les CAP, les élèves passant leur examen seront accueillis en priorité.

Concernant l’orientation, qui est essentielle dans la construction du parcours d’études des élèves : les équipes des CIO sont mobilisées pour accueillir dès mardi, sur rendez-vous, les élèves et les familles pour répondre à leurs besoins d’information, d’orientation et d’affectation.

- La quatorzaine maintenue pour les voyageurs au moins jusqu'au 22 juin -

La quatorzaine a permis de créer "un sas de sécurité", s'est félicité le préfet. Des initiatives locales complémentaires seront bientôt présentées par la ministre des Outre-mer. Jacques Billant a cité le travail présenté ce jeudi 28 mai 2020 par l'aéroport Roland Garros, les compagnies Air Austral et Air France, les aéroports de Paris et l'aviation civile.

Un premier vol test a permis d'expérimenter la mise en place d'un corridor sanitaire. Ces initiatives permettront de "trouver le bon curseur entre la nécessaire reprise des vols et la sécurité sanitaire". Par ailleurs, le motif impérieux "reste de mise" dans les deux sens entre Réunion et Métropole, et le dispositif de quatorzaine pour les mois de juillet-août restent encore à définir.

- Le déconfinement local en accord avec les directives nationales -

Concernant les autres mesures de déconfinement, les contours de la stratégie locale suivent en tous points les consignes émises par le gouvernement.  La plage redevient libre de toute interdiction, les pique-niques sont autorisés dans une limite de 10 personnes. Les bars et restaurants pourront rouvrir avec une limite de 10 clients par table. Un travail est un cours avec les maires pour agrandir les terrasses.

Les gîtes de montagne pourront rouvrir, les salles de spectacle, les cinémas à compter du 22 juin. Une réunion aura lieu prochainement avec les acteurs de la culture. Les piscines, les salles de sport et les gymnases pourront rouvrir. Les sports collectifs restent interdits. Le port du masque est toujours obligatoire dans les transports.

Lire aussi : Certains gîtes n'ouvriront qu'à partir du 15 juin voire début juillet

Concernant l'interdiction de rassemblements de plus de 5.000 personnes en plein air, le Grand Raid n'est pas directement concerné mais une discussion est en cours avec les organisateurs pour permettre les meilleurs conditions possibles pour la bonne tenue de cet événement très important à La Réunion.

Lire aussi : "Il y aura mise en demeure de rouvrir les écoles" déclare le recteur

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !